Fruits basket RPG

Incarnez un membre des douzes signes ou autres et faites votre place dans le monde de Fruits Basket !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Galerie de Momiji

Aller en bas 
AuteurMessage
Momiji Sôma
Modérateur
Modérateur
avatar

Rang : l¤l~Maudit du Lapin~ Modo rp ~l¤l
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Momiji Sôma
Age : 15 ans
Relation: Sôma & Kyôya ♥

MessageSujet: Galerie de Momiji   Jeu 24 Déc - 12:50

    Voilà des créations plus ou moins anciennes ...
    Elles ne sont pas d'une grande qualité car il faut savoir que je n'utilise pas de logiciel tel que Photoshop ou Phtofiltre mais le simple logiciel Piknic .

    Bannières pour un de mes anciens forums :


    Spoiler:
     

    Avatars de Mikan Sakura - Gakuen Alice .


    Spoiler:
     

    Créations Momiji Sôma :


    Spoiler:
     

    Créations Fruits Basket :
    ( Mes plus vieilles créations . )

    Spoiler:
     

    Pour Alice Cullen - Twilight .


    Spoiler:
     

    Pour Bella Swan - Twilight.


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momiji Sôma
Modérateur
Modérateur
avatar

Rang : l¤l~Maudit du Lapin~ Modo rp ~l¤l
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Momiji Sôma
Age : 15 ans
Relation: Sôma & Kyôya ♥

MessageSujet: Re: Galerie de Momiji   Jeu 24 Déc - 14:39



FANFICTION - Momiji & Momo .
Entreprise Sôma - 18H30

    Aller travailler était toujours quelque chose de dur, pour moi . Ce n'était pas le fait de devoir faire des efforts physiques qui m'effrayait, non, mais c'était les voir, eux . Voir ma mère et mon père heureux, voir ma soeur s'accrocher à eux , l'air terrorisé . Ils souriaient tous trois innocemment , ignorant totalement ma présence . Mon père avait souhaité que je travaille dans son entreprise pour être plus proche de moi ... Mais ça avait eu l'effet inverse, car je m'étais d'avantage éloigné de lui . Chaque nuit , en rentrant du travail, ils hantaient mes pensées et je ne pouvais retenir des sanglots déchirants . J'en avais assez d'être un gamin pleurnichard, je voulais grandir ! Peut être que si ma mère ne m'avait pas rejeté, je ne serais pas le même . Peut être ... L'ascenseur s'arrêta au niveau qui m'étais destiné, et j'aperçus la silhouette de Tohru qui s'activait déjà comme une acharnée . Immédiatement, j'oubliais mes peurs et ma tristesse, et un sourire illuminait mon visage . Mon amie était la seule à avoir ce pouvoir, celui de me rendre heureux . Je m'avançai vers elle en sautillant et attrapai les chiffons à poussière . Lorsque Tohru me vit - enfin - elle se retint de me sauter au cou et me demanda, d'une voix enjouée :

    " Momiji, j'ai cru que tu ne viendrais pas ! Je suis heureuse de te voir ! "

    C'était le genre de phrase qui me donnait envie de pleurer, de joie bien sûr . C'était aussi la seule personne à me dire des choses comme ça . partout où j'allais, les gens me rejetaient ou étaient dégoutés de moi . Mais pas Tohru ... Elle, elle acceptait les gens tels qu'ils étaient et ne les jugeait jamais . Elle était vraiment parfaite . Mon visage rougissant légèrement, je lui répondis alors :

    " Je n'allais pas t'abandonner ici toute seule . Je ne veux pas te tuer à la tâche, tu en fais déjà tellement ... Ma voix se bloqua dans ma gorge, mais je réussis finalement à continuer : Moi aussi je suis content de te voir ! "

    Mon amie me sourit et hocha la tête, en guise de remerciement . Les cernes sous ses yeux montraient qu'elle était effectivement épuisée, pourtant elle ne s'arrêtait jamais . Sa force de caractère et son endurance m'impressionnaient toujours, et je l'enviais terriblement . Si seulement moi aussi j'étais bon à quelque chose ... Mon sourire heureux se transforma vite en un regard profondément triste, et Tohru le remarqua . Elle remarquait toujours quand les gens allaient mal .

    " Momiji, qu'est-ce qui ne va pas ? Tu sais très bien que tu peux m'en parler . "

    Je secouai la tête en signe de négation et commençai à nettoyer les vitres, sans la regarder . Je ne voulais pas qu'elle s'inquiète pour moi . Après tout, si les gens voyaient que j'allais mal, ils me détesteraient encore plus que maintenant, n'est-ce pas ? Le bruit de l'ascenseur se fit de nouveau entendre, et je sus tout de suite qui venait d'arriver . Le rire bruyant de ma mère enfonça le couteau dans la plaie , plus profond que jamais . Plus rien n'allait chez moi, j'en avais conscience . Non, je ne ferais rien qui puisse mettre ma vie en danger, mais était-ce bien la peine de continuer à me battre ? Qu'est-ce qu'il me restait, aujourd'hui ? Mon père sortit de son bureau et me jeta un coup d'oeil que j'ignorai royalement, avant de déclarer :

    " Momo, reste un peu ici , d'accord ? Je dois parler à ta maman en privé . "

    C'est alors que je daignais me retourner . Elle était là, seule, ses grands yeux bruns rivés vers moi . Ses mains étaient croisés dans son dos, et un de ses pieds grattait nerveusement le sol . Je ne savais pas de quelle manière je pouvais bien la regarder, mais Tohru me pressa la main assez fort , me faisant reprendre mes esprits .

    " Je ... Je suis désolé . "

    Je continuai de frotter la vitre, lorsque mon amie tira mon tee-shirt pour me parler . Je me retournai assez brusquement ... Il n'y avait personne . Je baissai alors les yeux pour apercevoir la petite Momo tombée sur les fesses, surement à cause de la dureté avec la quelle je m'étais retourné. Aussitôt, je l'attrapai sous les bras et l'aidai à se remettre debout, avec un regard inquiet .

    " Pardon Momo, je suis désolé, excuse-moi . "

    La petite fille secoua la tête pour me signifier que tout allait bien et défroissa ses vêtements . Du haut de ses huit ans, elle n'en paraissait que cinq tellement elle était menue et fragile . J'avais l'impression qu'au moindre coup de vent, ma sœur pourrait s'envoler, et au moindre coup se briser . Hmff ... Ma soeur . Que c'était étrange de penser ça, quand personne d'autre que moi - Et mon père - était au courant . Pourtant, c'était si visible ! Nous avions tous deux de grands yeux chocolat, et des cheveux blonds bouclés . Voyant que je ne réagissais plus, Tohru s'agenouilla à mes côtés, faisant face à la petit fille .

    " Bonjour, Momo . Je suis Tohru, une amie de Momiji . Tu veux faire quelque-chose pendant que ta maman parle avec ton papa ? "

    Mon cœur se serra encore, à l'entente des mots " maman " et " papa " . L'enfant sourit à Tohru et réponit, de sa petite voix fluette :

    " Je sais comment tu t'appelles, je te vois ici depuis si longtemps ... Elle rougit et n'osa plus parler durant quelques secondes . Je veux pas vous déranger, si vous avez des choses à faire, je vous regarde, c'est tout . "

    Je réagis alors de manière brutale, m'écriant d'une voix forte :

    " Non, tu ne nous gêne pas ! Ne pars pas . "

    Je plaquais ma main devant ma bouche et regardai ailleurs, gêné . Je ne voulais pas que Tohru me voit comme ça, faible et accro à une enfant qui ... ne devrait plus rien représenter à mes yeux . pourtant, elle se contenta de sourire et se retira, pour nous laisser seuls . Je regrettai aussitôt mes paroles, me demandant bien ce que je pourrais dire à la gamine . Momo s'approcha lentement de moi , tendant ses petits bras vers mon cou . Elle voulait monter dans mes bras, mais c'était impossible . Je ne pouvais pas risquer de me transformer devant elle ! L'enfer recommencerait, après ma mère, ma petite soeur serait dégoutée de moi . Je lançai alors un regard alarmé en direction de Tohru . Que faire ? Rejeter l'enfant , ou me transformer tout de même ? Mon amie essaya d'empêcher la petite :

    " Momo, tu ne peux pas faire ça !! Euuh ... Momiji est très malade, et il ne faut pas qu'il te donne ses microbes ! "

    Pourtant, Momo ne recula pas . Et ce fut trop tard . La petite fille tomba la tête la première, entourée de fumée, avant de se rendre compte qu'elle était seule . Ou pas exactement : elle m'écrasait littéralement . Je ne sais pas pourquoi, j'avais l'impression que Momo le savait depuis le début, car elle me regarda comme on regardait quelqu'un qu'on aime plus que tout, qu'on admire et qu'on respecte du plus profond de son être . Elle se rassit en m'adressant un regard d'excuse, et me posa sur ses genoux . Tohru faisait barrage entre Momo et la porte, afin de s'assurer que personne ne pourrait voir ce qui se passait . L'enfant me sourit ensuite, et, le visage écarlate , s'enquit :

    " Est-ce que je pourrais venir te voir , des fois ? Chez Hatori ... "

    Je ne sais pas quel sentiment me domanait, à présent . Le bonheur, ou la tristesse ? Quoi qu'il en soit, j'éclatai en sanglot et me blottis contre elle, jusqu'au moment où je redeviendrai ce pauvre garçon que j'avais toujours été .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyôko Kimihiro
Admin
Admin
avatar

Rang : l¤l~Lycéenne~Admin~ Fondada' Bouffeuse de fraise ! l¤l
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Kyoko Kimihiro
Age : Hahaha...
Relation: Amie avec Essa, connaissance avec Momiji, connait Emi, et aime pas specialement son prof de sport ! Soeur d'Ava

MessageSujet: Re: Galerie de Momiji   Jeu 24 Déc - 15:11

Ouah !! Super tout ça, j'aime beaucoup tes créas ^^

Et tu as fait une super fic Razz


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgfruitsbasket.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Galerie de Momiji   

Revenir en haut Aller en bas
 
Galerie de Momiji
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Galerie Amon Barad) Osgiliath // Mordor
» [Galerie] Smaug.
» Galerie de Cam'
» [galerie]galerie de lorne
» galerie Tretiakov-Moscou !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits basket RPG :: HRPG :: Flood :: Fan Art-
Sauter vers: