Fruits basket RPG

Incarnez un membre des douzes signes ou autres et faites votre place dans le monde de Fruits Basket !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sei Kyôya
FB Graph's
FB Graph's
avatar

Rang : ~ Maudit du Lièvre ~ Monsieur l'asocial ~
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Sei Kyôya.
Age : Dix-huit ans.
Relation: Voir ma fiche ~

MessageSujet: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Jeu 28 Jan - 20:33

«On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans.»
- Arthur Rimbaud.

C'est fou ce qu'il peut faire froid à deux heures du matin. Les jardins avaient un tout autre visage la nuit, les ombres apparentes étaient bien plus menaçantes que lorsque le soleil était levé. Quelques lumières clandestines fendaient encore la pénombre à cette heure pourtant si tardive. Et même si elles n'avaient pas été là, la faible lueur de la lune aurait suffit à guider Sei à travers les arbres. Ses cheveux noirs disparaissaient presque totalement dans la nuit et sa silhouette se confondait à la noirceur de la voie lactée. Pelotonné contre un arbre, il attendait que le temps passe, savourant le calme ambiant. Le brouhaha des journées animées avait disparu depuis bien longtemps. Après tout, ne dit-on pas «La parole est d'argent mais le silence est d'or» ? Une douce brise fit frissonner le jeune homme et souleva légèrement les mèches noires de jais, les pointes chatouillant son visage blanc. C'est fou ce qu'il paraissait paisible. Pour une fois. Son esprit était près et terriblement loin à la fois, comme si cette balade nocturne suffisait à tout calmer en lui, d'un seul coup. C'était à peu près ça, en fin de compte. Il était sûr que personne ne viendrait l'emmerder ou lui lancer des regards de travers, là, au moins. Les mains jointes sur ses genoux, assis contre un arbre, Sei patientait calmement. Il n'attendait pas vraiment, en fait, ou alors, si il attendait quelque chose, il ne savait pas quoi. Peut-être attendait-il la chose qui allait gâcher ce moment de plaisir, hein ? Bah oui. C'était trop demander pour lui d'être tranquille, rien qu'une fois.

Enroulé dans un simple kimono couleur écume et les cheveux légèrement décoiffés, le jeune homme esquissa l'ombre d'un sourire en sentant l'herbe froide et humide sous ses pieds blancs. Il était tranquille et à l'aise. Enfin. Ça faisait plus d'une semaine qu'il courait partout et qu'il devait s'occuper de diverses tâches «administratives» terriblement chiante. Alors là, il avait le temps de souffler. Surtout qu'il ne parvenait plus à dormir convenablement depuis bien longtemps, et que c'était beaucoup trop de stress d'attendre que le jour se lève dans le noir, sous sa couette. Cette maison l'angoissait, pleine de filles. Bon, d'accord, elles n'étaient que deux, mais si seulement il avait pu être seul... Deux mômes en plus, c'était lui le plus vieux des trois locataires. Bah. Il ne leur adressait presque pas la parole, de toute façon, comme avec personne d'autre, d'ailleurs. Et quand l'une d'elles étaient dans la même pièce que lui - ce qui, heureusement, était très rare -, il se contentait de se tasser dans un coin ou de s'appuyer à la fenêtre. Mais non, là, il était seul, peinard, posé, là, contre cet arbre. Son kimono ne lui tenait bien chaud mais Sei n'est pas vraiment frileux. Et puis, si besoin, il avait toujours son manteau à la maison. Mais pour rien au monde il ne serait allé le chercher, quitte à choper la crève. Le seul problème que la maladie lui posait, c'est le risque de se transformer. Le reste n'était que futilité.

Sa sérénité fut soudain troublée par une présence non-désirée dans son dos. Sei ne bougea pas d'un poil, calé contre l'arbre, les jambes croisées. Il souffla sur une de ses mèche sombre qui lui chatouillait doucement la joue et grogna intérieurement. Il lorgna du coin de l'oeil vers la personne ou la chose qui se rapprochait doucement et aperçu une paire d'yeux bleus. Pas de doute, c'était elle. La «rejetée», Rei, cette naïve licorne. Le terme péjoratif qu'employait son esprit le dégoûtait. Non seulement cette jeune fille était victime de la malédiction, mais aussi du mythe qui dit que la licorne était exclue des jeux du Dieu. Foutaises. Bien que la présence ne l'enchantait pas, Sei n'eut pas le courage de la chasser. Il prit juste son air du type blasé pas content et tourna doucement la tête vers la brunette. Il aurait mieux voulu ne pas la connaître en fait. Parce qu'il savait que même si il ne supportait pas qu'on l'accuse de naïveté, il était comme les autres. Content de ne pas être le truc qu'on rejette.
« Eh... Tu dors pas toi ? »
| Hm, post nul, pardon ^^" |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Sam 30 Jan - 18:20

Rei n'arrivait pas à dormir, elle avait beau essayé, elle n'y arrivait pas. La jeune fille resta un long moment allongée sur son lit, contemplant les ombres de lumières sur le plafond de sa chambre. Quelques minutes plus tard elle fut interpellée par le bruit d'une porte qui se ferme juste à l'étage du dessous. L'adolescente se leva lentement de son lit. Elle portait une chemise de nuit noire à bretelle et portait de longues chaussettes noires qui lui arrivaient au dessus des genoux. Pensant qu'il devait faire froid dehors, elle enfila la première chose qui était à porter de main, un yukata noir à papillon qu'elle ne prit même pas la peine de refermer. Rei se chaussa alors de ses chaussons eux aussi noir taillé en forme de ballerine et sortit de sa chambre afin d'aller voir qui était sortit à cette heure de la nuit.

Elle resta immobile, observant le couloir obscur de la maison qui était plongé dans un silence de plomb. Seule le son de l'horloge du rez de chaussée brisait faiblement le silence de la demeure. Rei longea alors le couloir plongé dans la pénombre, son yukata traînant légèrement par terre. Elle descendit alors les escaliers sans faire le moindre bruit et vit vaguement par la fenêtre l'ombre d'une personne calé contre un des arbres du jardin. Elle sortit alors à son tour de la maison, l'air frais de la nuit s'engouffra dans ses cheveux, les faisant légèrement voletés. Suivant le chemin de pierre, elle arriva derrière le dos de...Sei ? Ce dernier ne bougea pas d'un poil, restant calé contre l'arbre, ses jambes croisées. La jeune adolescente vivait à présent avec deux de ses cousins, l'une s'appelait Sae et avait son âge et enfin il y avait Sei. Le jeune homme avait 18 ans et semblait vraiment inaccessible, il n'aimait pas être avec d'autres personnes, surtout ceux de sa famille. Et Rei savait très bien que sa présence ne l'enchantait pas, elle baissa un instant la tête, se demandant ce qu'elle devait faire, elle s'apprêta alors à faire marche arrière quand elle vit Sei la lorgner du coin de l'oeil.

Surprise, elle resta immobile et silencieuse. Cet instant de silence ne dura pas longtemps mais aux yeux de la jeune fille cela la mettait légèrement mal à l'aise. Sei tourna alors la tête vers elle et adressa alors la parole à la jeune maudite.

« Eh... Tu dors pas toi ? »

Rei resta un instant interdit, son regard bleu outre-mer était plongé dans le regard du jeune homme. Sei n'était là que depuis quelques semaines, ils étaient toujours en retrait et ne parlait jamais à Sae et elle. L'adolescente savait très bien qu'à ses yeux ses deux cousines étaient des gamines et que c'était aussi pour cela qui ne leur prêtait pas attention mais aussi parce qu'elle était "l'exclue"...La rejeté que la plupart des maudits essaient de fuirent. Souvent on s'adressait à elle en la désignant de "chose", de "monstre parmi les monstres" ou même d'idiote. Longtemps elle en avait souffert mais aujourd'hui, elle n'y prêtait même plus attention aux messes basses dont elle était la cible ou encore les insultes qu'on lui lançait. Elle se tira alors de ses pensées et s'adressa alors aux jeunes hommes qui la regardaient encore.

[Rei] : Je n'arrivais pas à dormir...
Et toi ?


[Ps: désolé de ne répondre que maintenant mais ma live box m'a lâché. Je n'ai pu me reconnecter que maintenant...-_- ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sei Kyôya
FB Graph's
FB Graph's
avatar

Rang : ~ Maudit du Lièvre ~ Monsieur l'asocial ~
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Sei Kyôya.
Age : Dix-huit ans.
Relation: Voir ma fiche ~

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mer 3 Fév - 13:12

Immobile, Sei fixait d'un regard nonchalant la jeune fille qui se tenait face à lui. Elle était plus petite et surtout bien plus fine que lui, dans son yukata noir. Ses longs cheveux noirs se confondaient avec la nuit et ses deux grands yeux bleus brillaient presque dans le noir. Le jeune homme poussa un faible soupir et se retourna, calant mieux son dos contre le tronc humide de l'arbre. Il passa une main dans ses cheveux sombres et secoua la tête en essayant de se persuader de ne pas la ramener à la maison par les cheveux. Son côté Grand-Frère-qui-veut-pas-que-les-mômes-chopent-froid ou bien était-ce qu'il voulait rapidement retrouver le calme ? Bah ! Tant pis. Il allait devoir s'y habituer, alors autant essayer tout de suite. Mon Dieu, que ça allait être dur.

« Je n'arrivais pas à dormir... Et toi ? »

Le garçon poussa un nouveau soupir et s'étira doucement en levant les bras vers le ciel noir, puis se leva. Il s'approcha de la jeune fille sans même répondre à sa question et abattit sa main sur son crâne. Oh, pas bien fort, juste assez pour la faire réagir. Ses yeux violacés plongés dans le regard bleu de Rei, il ne bougea pas d'un poil. Si, si, il est parfaitement réveillé, je vous assure. Sei s'abaissa légèrement pour être parfaitement à son niveau et prit le temps de réfléchir rapidement avant d'ouvrir la bouche. Il voulait s'assurer qu'elle allait bien. C'était même une de ses préoccupations premières, en fait. Parce qu'il n'appréçait pas, mais alors là pas du tout, qu'elle ait affaire au rejet. Il lui ébouriffa «gentiment» les cheveux puis se redressa, sans pour autant la quitter des yeux.

« Tu es sûre que ça va aller ? »

[Pardon-bis, mais j'ai une atelle à ma main droite alors je risque d'être lent et nul. Pis ne fait des fautes et tout... D:]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mer 3 Fév - 16:01

Sei poussa un soupir et étira lentement ses bras en les levant vers le ciel avant de se lever. Il s'approcha alors de Rei sans même répondre à sa question et abattit sa main sur le crâne de la jeune fille. Ses yeux violacés plongés dans le regard bleu de Rei qui ne bougeait pas, ni même ne répliquait. Tout les deux restèrent là, immobile, se fixant mutuellement sous les rayons du clair de lune. Soudain, Sei s'abaissa légèrement pour être au niveau de la jeune maudite et resta un cour moment silencieux, il lui ébouriffa alors les cheveux puis se redressa, sans la quitter des yeux. Lui demandant si ça allait aller.

Rei fut surprise par ce que venait de dire son cousin. Pour la première fois depuis qu'il avait emménager ici, c'était la toute première fois qu'il montra un quelconque intérêt envers elle. Gênée part le geste du jeune homme, celle-ci ne put empêcher le rouge de lui monter au visage. La jeune fille détourna alors le regard de Sei, essayant de ne pas lui montrer son visage qui rougissait petit à petit.

[Rei] : Je...Je vais bien.
Ne t'inquiète pas.

L'adolescente ne savait pas trop ce qu'il entendait en lui demandant si ça allait aller. Etait-ce par rapport au froid ? Ou bien autre chose ?... Bah, si c'était une question d'attraper froid la jeune fille ne s'en faisait pas vraiment, aussi loin qu'elle s'en souvienne, son corps était toujours glacé, c'était sans doute pour cela qu'elle ne sentait pas le froid qu'il faisait en cet instant. Rei ne savait pas trop quoi en penser car tout les deux n'ont jamais été proche. Habituellement le jeune homme restait en retrait des deux adolescentes et ne leur adressait que très rarement la parole, si ce n'était même jamais. Elle porta de nouveau son attention sûr Sei, cependant elle ne savait pas quoi lui dire. Comment lancer la conversation à une personne qui n'aime pas la compagnie des autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sei Kyôya
FB Graph's
FB Graph's
avatar

Rang : ~ Maudit du Lièvre ~ Monsieur l'asocial ~
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Sei Kyôya.
Age : Dix-huit ans.
Relation: Voir ma fiche ~

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mer 3 Mar - 15:05

« I'd rather live out on the street than in this haunted memory. »
- Funhouse, Pink.

    Mais qu'est-ce qu'il fabriquait ? C'était étrange de la part de Sei de se comporter ainsi. Peut-être qu'il était un peu fatigué, tous comptes faits. C'est pénible de ne pas trop savoir pourquoi on agit, de ne pas savoir comment faire. C'était aussi une des raisons mineures pour laquelle Sei préférait rester à distance. Toujours cette petite question, là. Et si jamais il faisait un faux-pas ? Et si jamais il se trompait ? Si jamais il vexait cette personne qu'il ne voulait pourtant pas éloigner ? Grognant intérieurement, le jeune homme se frotta les yeux et se redressa, croisant les bras. Rapidement, il détourna doucement les yeux autre part que du regard de sa cousine et poussa un petit soupir. Ah, mais pourquoi faisait-il tout ça, bon sang ?

    « Je... Je vais bien. Ne t'inquiète pas.»

    Il ne s’inquiétait pas, bien sûr que non. Bien sûr que non. Si ? Bon d’accord, peut-être juste un petit peu, mais c’était sans doute tout à fait normal. Oui, ‘est une réaction normale face à elle, pas vrai ? OUI. Bon maintenant on arrête cette grossière mascarade. Oui il s’inquiétait pour sa cousine, il s’inquiétait pour elle parce qu’il avait peur qu’elle souffre. Et qu’il ne voulait pas ça. De toute façon, cousine ou pas, il aurait réagit de la même façon. Un peu comme un « grand frère », quoi. Bah. Sei retrouva rapidement sa tête de mec associal – c'est-à-dire la bouche bien fermée et le regard emmerdé – et passa une main dans ses cheveux. Il poussa un long soupir et ferma à demi ses yeux violines.

    « Tu devrais aller dormir. Il est quand même tard, et demain, t’es censée aller en cours, non ? »

    My God, ça lui avait arraché la gueule de dire un truc aussi long à quelqu’un. Iln’était pas habitué à parler aux gens, surtout pas comme ça. Et puis, elle allait croire qu’il voulait se débarrasser d’elle, non ? Aaaaargh. Sei n’en savait vraiment rien. Les sciences sociales n’étaient pas particulièrement sa tasse de thé, et ça, il était difficile de ne pas le remarquer. Surtout lorsqu’on vit en « communauté » avec lui. Enfin, vivre avec lui, ça se résume à une chambre d’occupée et un peu de bouffe en moins dans le frigo, c’est tout. Le reste, il se débrouillait. Au moins, on ne pouvait pas lui reprocher de prendre de la place.

    Sa cousine était bien plus jeune que lui, et pourtant, il se sentait ridicule dès qu’il lui adressait la parole. Ça n’arrivait, certes, pas longtemps, mais tout de même. Un peu gêné par cette réflexion, le jeune homme tourna la tête vers la droite, scrutant l’horizon. Il ne voyait pas grand-chose à cette heure-ci de la nuit, et la lumière de la Lune n’était pas d’une grande aide. L’air était doux, c’était bientôt le printemps. Qui dit printemps dit fleurs, qui dit fleurs dit pollen et, fuckin’ shit, qui dit pollen dit rhume des foins. Qui dit rhume des foins, dit masque tout le long de la saison. Oh, quelle chance.


Dernière édition par Sei Kyôya le Mer 3 Mar - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mer 3 Mar - 16:29

« Tu devrais aller dormir. Il est quand même tard, et demain, t’es censée aller en cours, non ? »

Rei esquissa alors un petit sourire. Il n’en avait pas l’air au premier degré mais Sei était une personne qui n’était pas insensible face aux autres. Certes il parlait très peu et préférait rester seule. Mais maintenant, en cet instant, l’adolescente compris la véritable raison de son comportement. Le jeune homme avait sans doute peur de blesser son entourage et peut-être même d’être blesser par eux alors il s’isole, évitant ainsi tout faux pas de sa part ou même d'être blesser. Bon, ce n'était que l'impression de la jeune fille mais elle était sûre d'une chose, Sei s'inquiétait pour elle. Il n'y avait pas de quoi s'inquiéter car à présent elle n'était plus seule, cependant l'attention du jeune homme l'avait touchée. Elle répondit alors à la question de Sei...

[Rei] : Oui, mais je n’arrive pas à trouver le sommeil…
De plus, certains de mes profs sont absents alors j'aurais beaucoup d'heures de creux.

L’adolescente jeta un petit coup d’œil vers le jeune homme qui avait tourné la tête vers la droite, scrutant l’horizon au loin malgré la pénombre de la nuit. Le silence c’était de nouveau installer entre eux, on n’entait plus aucun bruit, rien, seulement le silence. Rei se mit alors près de Sei et lui souri gentiment avant de lui adresser de nouveau la parole d'une petite voix douce et chaleureuse...

[Rei] : Dis-moi, Sei…?
Tu aimes contempler la ville la nuit, n’est-ce pas ?

La jeune fille avait remarqué à plusieurs reprises que Sei restait souvent dehors à contempler le ciel étoilé, le paysage. Il devait probablement aimé ces instants, aucun bruit, aucune personne, rien, il n’y avait que lui. Rei aussi aimait ces moments là, elle retrouvait du calme et de la sérénité, tout le stress s’en allait. Souvent, elle restait là, allongée sur la pelouse à regarder le ciel étoilé. Mais ces dernier instants, elle ne l'avait plus fait, ce qui avec du recul lui manqua un peu. Rei se posa alors doucement par terre, juste à côté de son cousin. Tandis que ses longs cheveux noirs de jais se soulevaient légèrement, Rei posa son regard bleu outre-mer vers l'immensité de ce magnifique ciel étoilé.

[Rei] : Ca fait un moment que je me posais la question...
Est-ce que tout va bien ?

Rei posa alors son regard dans les yeux violine de Sei. Elle ne savait pas trop pourquoi mais elle sentait que le jeune homme devait être stressé. Bizarre... Il n'était seulement là que depuis une semaine et il ne se connaissait pas encore. Cependant Rei avait remarqué qu'il mangeait très peu, qu'il soufflait souvent et même qu'il se levait souvent la nuit. La jeune fille en avait donc conclue que Sei devait être stressé. Peut-être était-ce dû à diverses choses ? Elle voulait dire par là qu'il était l'aîné, donc il devait sans doute avoir plus de stress que Rei et Sae.

[Rei] : Je te dis ça parce que tu as l'air stressé...

L'adolescente resta de nouveau silencieuse continuant à fixée Sei. Elle attendait patiemment une réponse du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sei Kyôya
FB Graph's
FB Graph's
avatar

Rang : ~ Maudit du Lièvre ~ Monsieur l'asocial ~
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Sei Kyôya.
Age : Dix-huit ans.
Relation: Voir ma fiche ~

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mer 3 Mar - 17:29

«Lorsqu’on a rien, on a rien a perdre.»
- Jack.
    Soudain gêné lorsque sa cousine se rapprocha de lui, Sei eut un léger mouvement de recul. Par pur réflexe. Il n'était pas du tout effrayé - quoique -, mais c'était juste que les gens ne lui parlaient pas d'aussi près, et encore moins avec tant de gentillesse. Peut-être même jamais, en fait. Les «autres» préféraient garder leurs distances et ne lui parlaient qu'en cas d'extrême nécessité, donc, quasiment jamais. Cela lui allait, en fait. Les gens n'insistaient pas pour communiquer avec lui, rien n'allait à l'encontre de son isolement et ainsi rien ne pourrait le faire souffrir, pas vrai ? Non. Ce n'était pas tout à fait vrai. Parce que l'indifférence, en fin de compte, le blessait aussi. Mais elle, Rei, ça ne semblait pas la déranger, tout ça, sa distance avec les autres, sa relation avec la famille Kyôya. C'était quelque chose qu'il ne comprenait pas et qu'il, sans doute, ne comprendrait jamais. Le mal était fait et l'idée d'envisager un autre mode de vie l'effrayait un peu, à vrai dire. Il avait toujours vécu en marge des autres, se socialiser subitement, ce serait trop de stress. Il avait déjà vécu ce genre de changement et il espérait sincèrement que ça n'allait pas se reproduire.

    « Dis-moi, Sei... Tu aimes contempler la ville la nuit, n'est-ce pas ? »

    Quelle question étrange... Pourquoi s'intéressait-elle subitement à ses intérêts ? Ce n'était pas dans ses habitudes de parler avec des gens qui s'intéressent à lui. Oui bon, d'accord, de parler tout court. Mais la plupart du temps, lorsqu'il dialoguait avec une autre personne que son For Intérieur, elle voulait être à mille lieux de lui et sans aucun doute ne jamais avoir à reparler avec un être aussi effrayant/méprisant. Tout dépend d'avec qui il parle et de ce qu'il lui dit. Et puis, il était maudit, comme si tout cela ne suffisait pas. Les gens conscient de la malédiction avaient presque tous la fâcheuse tendance de se tenir éloigner de ces «monstres» mi-humains mi-animaux. Ils ignoraient - et se fichaient - ce que ressentaient ces gens, leur mal-être. S'ils avaient pu choisir, on se doute bien qu'ils auraient rejeté leur sort sur quelqu'un d'autre. Le problème de cette malédiction, c'est ça, justement. Les maudits se mentent parfois entre-eux, pensent et disent des choses horribles pour essayer de garder leur pauvre conscience tranquille. Alors forcément, Rei, aux yeux du jeune homme, paraissait complètement décalée, presque étrange. Mais c'est vrai qu'elle avait plus ou moins raison. Il appréciait la nuit. C'était plus calme que le jour, et la torpeur qui règne une fois le soleil couché lui avait toujours apporté plus de sécurité et de réconfort que sa propre maison. Et les étoiles qui brillaient l'avaient toujours intrigué, non pas pour leur nature scientifique, mais pour leur raison d'être. Elles étaient semblables aux humains, en fait. Elles étaient là, juste là, sans particulière raison. Certaines, groupées, formaient des constellations, d'autres, plus éloignées, donnaient l'illusion d'être solitaires. C'était là quelque chose qui lui plaisait, c'est indéniable. Les joues de Sei s'enflammèrent très légèrement, tandis que ses yeux fixaient péniblement le ciel d'un regard embarrassé. Il marmonna un léger «Oui.» pour répondre à sa question, sans lui accorder un regard pour autant. Mais, aussitôt avait-il répondu à sa question que Rei s'assit à ses côtés, calmement, doucement. Le jeune homme secoua la tête, pensif, et s'assit à son tour, un peu plus d'elle.

    «Ça fait un moment que je me pose la question... Est-ce que tout va bien ? Je dis ça parce que tu as l'air stressé... »

    Sei grimaça doucement sur le coup. Voilà, ça y est. Elle y était. Elle était en plein dedans. Sa vie privée, celle qu'il voulait garder juste pour lui. Toutes son enfance, ses conflits avec ses parents, sa famille. Toutes ses relations avec les autres, tous ses problèmes. Autrement dit, tout ce dont il ne voulait pas parler. Son coeur s'était soudainement pincé, toutes ces choses qu'il voulait tant effacer et croire passer lui étant remontées à la tête. Une horrible envie de vomir s'empara de son estomac et son regard se vida l'espace d'une demi-seconde. Il secoua finalement la tête, distrait, et releva la tête de ses pieds pour fixer droit devant lui. Certes, ce n'était pas en fuyant ses parents et sa malédiction que ça allait s'arranger. Mais tant que ça restait là où ça devrait être, c'est à dire dans sa tête et juste dans la sienne, ça irait. Ilétait temps de reprendre la situation en main. Ce n'était pas une dizaine de seconde d'hésitation qui allaient le planter, hein ? Ironie, quand tu nous tiens.

    « ...Je vais bien. C'est juste qu'il faut que je trouve un travail, tout ça. Mais je vais bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mer 3 Mar - 18:25

« ...Je vais bien. C'est juste qu'il faut que je trouve un travail, tout ça. Mais je vais bien. »

A cette réponse, Rei lui fit un sourire des plus chaleureux, essayant de lui redonner au maximum du courage. Elle était aussi heureuse de pouvoir parler ainsi à son cousin. Il était vrai qu’au tout début elle pensait qu’il ne l’appréciait pas, mais c’était tout autre. Elle avait l’impression qu’il se comportait différemment d’un cousin ou d’un ami, bien qu’ils ne ce connaissent que depuis une semaine. L’adolescente avait l’impression qu’il se comportait comme un grand frère. Un grand frère ? Elle était fille unique alors elle ne connaissait pas les liens fraternels mais cela devait s’approcher de la relation qui liait à présents les deux adolescents. La jeune fille sortit alors de ses pensées et adressa de nouveau la parole à Sei…

[Rei] : Ne t’inquiète pas, tu finiras par en trouver un.
De plus… Si tu as besoin d’aide, euh…

Rei se sentait légèrement gênée, bien que cela ne se reflétait pas sur son visage. Jamais elle ne lui avait autant parlée avec lui. Alors le fait qu’ils se rapprochent ainsi lui faisait vraiment particulièrement plaisir. Elle se gratta un instant la joue, détournant le regard du jeune homme. Puis elle laissa retomber sa main sur ses genoux et porta de nouveau son attention sur Sei qui était juste assis à côté d’elle.

[Rei] : Si tu as besoin d’aide ou même de parler, je suis là.

C’est avec un doux sourire que Rei s’adressa à son cousin. Puis d’un geste lent, elle se laissa tomber sur la pelouse. Etendu, elle porta alors son regard de nouveau sûr les étoiles qui se reflétait à l’intérieur de ses yeux aigue-marine. Elle affichait un regard serein et après quelques secondes de silences, elle prit de nouveau la parole.

[Rei] : Les étoiles, ont diraient des diamants...
Que je sois triste ou bien heureuse, elles sont toujours là et me soutiennent.
Brillant de mille éclats dans l'obscurité du ciel.

Toujours allongée sur l'herbe humide, elle continua encore de parler, un regard optimiste plongée dans l'immensité de ce ciel.

[Rei] : Comme si elles étaient la lueur d'espoir dans les moments difficile.
Nous disant de garder "Courage".

Elle tourna alors légèrement la tête vers Sei et lui fit un grand sourire dévoilant ses dents blanches et parfaitement alignées.

[Rei] : Alors courage !

Rei ne savait pas vraiment pourquoi elle venait de lui dire ça. Elle avait juste l'impression que Sei manquait de courage. Etrange ? L'adolescente ne se sentait pas vraiment gênée de ce qu'elle venait de dire, c'était vraiment ce qu'elle pensait. Elle resta de nouveau silencieuse, n'écoutant que le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoe Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |-| ♥Maudit de la biche♥ |-|

Votre personnage
Nom du personnage: Tomoe Kyôya
Age : 17 ans
Relation: Rei (amie/cousine), Sei (ami ... enfn pour elle en tout cas xD)

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Lun 15 Mar - 19:53

Tomoe regarda sa montre ... voilà bientôt deux heures qu'elle était partie de chez elle. L'ambiance y avait été vraiment trop pesante. Sa mère l'avait disputé pour un rien ... Une histoire d'assiette pas fini. Et son père avait fait le contraire, elle avait trop manger à son goût.
Ils ne s'étaient même pas rendu compte de l'incohérence de leurs propos. De toutes façon, a partir du moment ou ils la disputaient tout les deux peu importaie le pourquoi du comment, ni même si il la disputait vraiment pour la même chose.
Elle secoua la tête, remuant ses deux couettes, comme pour chasser les mauvaises pensée.

Lorsqu'elle regarda où elle se trouvait elle se rendit compte qu'elle s'était rendu devant la résidence principale des Kyôya. Etrange, elle n'y était pas aller souvent pourtant, ses parents habitant dans une maison un peu plus loin. Baaah, elle pouvait bien entrer après tout elle faisait partie de la famille elle aussi.
Elle poussa donc la porte et atterit dans le jardin. Au loin elle aperçu deux ombres, dans l'herbe. Elle s'approcha un peu mais hésita à aller vraiment près et a leur parler de peur de les déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mar 16 Mar - 9:52

Elle restait là, allongée sur l'herbe humide, fixant les profondeurs de cette voûte céleste étoilée. Son visage, éclairé par la pâle clarté de ce croissant de lune, donnait l'impression que la jeune fille était une poupée grandeur nature, inerte, dont la seule chose qui la rendait vivante était l'éclat qui brillait dans ses yeux qui reflétaient toujours les constellations. Un petit silence c'était installé entre les deux adolescents, qui restaient là, immobile. On aurait dit que le temps venait de ce figer ou bien était-ce les secondes s'écoulaient plus lentement ? C'était comme si elle était en suspension, touché par un sort qui rendait le monde plus lent. Est-ce qu'elle avait contrarié Sei ? Est-ce qu'elle venait de l'embarrasser ?

Soudains, Rei eu la sensation d'être observée. Elle se releva lentement et se retourna, là-bas, à quelques mètres d'eux l'ombre d'une personne commença à ce détacher de l'ombre des Sakura. Qui était-ce ? L'inconnu continua sa marche en leur direction, soudain, elle s'immobilisa, semblant hésiter à se rapprocher davantage. La lune cachée par un nuage rendait le jardin encore plus sombre. Il n'y avait même pas cinq mètres qui les séparaient, à cette distance elle aurait put voir de qui il s'agissait mais sans la clarté de la lune, il était impossible à Rei de savoir de qui il s'agissait. Avoir au premier coup d’œil dans la pénombre de la nuit, il devait s’agir d’une fille,à peine plus grande que l'adolescente, elle l’avait deviner car l’ombre était plus fine que celle d’un garçon, de plus elle vit qu’elle était coiffée de couettes.

La lune reprit alors quelques secondes plus tard toute sa clarté, et l’identité de l’inconnu, sous les rayons de la lune fut alors dévoilée. Un sourire ce dessina alors sur le visage de Rei, ravie de voir qu’il s’agissait de Tomoe Kyôya, une de ses proches cousines et amies. Elle lui fit alors un signe de la main, tout en s’adressant à elle, d’une voix enjouée. Elle ne voulait pas ce mettre à crier, de peur de réveiller Sae qui dormait où encore le voisinage.

[Rei] : Tomoe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoe Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |-| ♥Maudit de la biche♥ |-|

Votre personnage
Nom du personnage: Tomoe Kyôya
Age : 17 ans
Relation: Rei (amie/cousine), Sei (ami ... enfn pour elle en tout cas xD)

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mar 16 Mar - 17:51

Tomoe n'osait toujours pas s'approcher plus. Elle était donc debout dans l'herbe à quelques mètres des personnes. Elle leva rapidement les yeux vers le ciel et regarda passer les quelques nuages qui couvrait legèrement les étoiles. Lorsqu'elle rebaissa la tête la lune l'éclaira légèrement et c'est à ce moment qu'elle entendit une voix enjouée.

[Rei] : Tomoe !


Elle tourna la tête vers la personne qui avait parler et s'aperçu qu'elle lui faisait un signe. Elle s'approcha alors un peu pour s'apercevoir qu'il s'agissait de Rei, cousine et amie. Elle lui adressa un immense sourire et se rapprocha encore un peu.

[Tomoe] : Heeeey! Coucou Rei!


Elle avait parler à voix haute sans pour autant crier, se doutant bien que certaines personnes dormaient encore à cette heure là. Ce n'est pas comme si il était normal d'être debout à deux heures du matin tout de même.
Elle s'assied à côté de sa cousine avant de reconnaitre l'autre personne qui était là.

[Tomoe] : Tient! Sei est là aussi? C'est une réunion discussion à la belle étoile ?

Elle se doutait bien que ce n'était pas vraiment une discussion, à part si Sei s'était décider à parler un peu plus mais cela faisait un boût de temps qu'elle ne les avaient pas vu, ni l'un ni l'autre et à part un phrase anodine comme celle-ci ou une explication de ce qu'elle faisait là elle ne voyait pas trop comment engager la conversation. Et il fallait bien avouer que parler de sa enième dispute avec ses parents ne la tentai pas plus que ça, encore bléssée par leurs paroles, malgré qu'elles les aient entendu des centaines de fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sei Kyôya
FB Graph's
FB Graph's
avatar

Rang : ~ Maudit du Lièvre ~ Monsieur l'asocial ~
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Sei Kyôya.
Age : Dix-huit ans.
Relation: Voir ma fiche ~

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Lun 22 Mar - 20:43

[Woh, pardon les gens, j'avais zappé le rp. C'est bad. D:]

« Where did we go wrong, what about us ? »
- Earth Song.
    Aaargh. Non. Encore quelqu'un qui arrivait. Sei se mura tout à coup dans un silence de glace, perturbé. Deux personnes, c'était beaucoup trop. Il attapa son manteau, qu'il avait prit au cas où, et enfonça bien profond ses mains au fond de ses poches. Il connaissait la « nouvelle venue », ce n'était personne d'autre que Tomoe, une autre de ses cousines qui était plus jeune que lui d'un an. Mais une année, pour lui, c'était déjà beaucoup et aussi, il la considérait toujours un peu comme une gamine un peu trop collante. C'est fou ce que Sei a des relations diversifiées, surtout avec les membres de sa famille. C'est presque impressionnant, pas vrai ? Il se contenta de fixer devant lui, un peu vers le bas, le bas de la nuque emmitouflée dans le col en fourrure synthétique de son manteau et les mains bien au chaud dans ses poches. Il n'était pas seulement entouré de deux personnes, mais surtout de deux filles. De deux «petites» filles, et Tomoe lui rappelait d'ailleurs les souvenirs amers de sa jeunesse. Lors d'un bref instant d'inattention, il se laissa submerger dans ses pensées. Son regard s'assombrit et son visage se rembrunit tout doucement. C'était des choses auxquelles il ne voulait pas penser. Mais il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir, hein ? Ah, cette phrase,qu'est-ce qu'il avait pu l'entendre. Qu'est-ce qu'il avait pu la croire, aussi. Mais il fut soudain tiré de ses pensées, à son plus grand pseudo-bohneur, par les mots enjoués de Tomoe.

    « Tiens ! Sei est là aussi ? C'est une réunion de discussion à la belle étoile ? »

    Sei fronça doucement les sourcils et se tourna complètement pour ne pas leur faire face. Il n'avait plus envie de parloter, là, tiens. Encore moins que d'habitude. Il ne réagit pourtant pas à l'évocation de son nom, se contenta de souffler un peu de buée. C'est qu'il ne faisait tout de même pas si chaud que ça, à deux heures du matin. Si les deux filles avaient l'air heureuses de s'être rencontrées à une heure si tardive, Sei aspirait soudainement à regagner son lit. Mais c'était une idée stupide, puisqu'il savait pertinemment qu'il allait encore plus « galérer », même si là, au moins, il n'aurait pas le risque qu'on le fixe comme s'il était un extraterrestre. Oh, ce regard, il l'avait déjà lu plusieurs fois dans le regard des autres, mais il n'en avait que faire. Ou pas. Finalement, Sei ferma les paupières une petite seconde et s'avança de quelques pas et daigna relever la tête vers les étoiles. Il contempla calmement le ciel, les yeux mi-clos. La présence des étoiles le rassurait. Non pas pour les conditions météorologiques qu'elles annonçaient, bonnes ou mauvaises, juste pour leur beauté dans le ciel. Il aimait la nuit en général. C'était tellement... Réconfortant. Et dire que sa noirceur est le plus grand cauchemar des enfants les plus classiques. C'est une frayeur peu originale, pas vrai ? Sei, lui, avait plutôt peur du « dehors », lorsqu'il était petit. C'était déjà moins banal. Parce que lui, gambader dans des champs de fleurs, ça l'effrayait. Mais toute cette époque était révolue, hein ? Hein ? Finalement, il rebaissa la tête vers le sol et laissa à nouveau de la buée s'échapper.

    « Ca existe plus, les mômes qui dorment à deux heures du matin... »

    Et voilà qu'il retourne la tête, le Sei. Et voilà qu'il retombe dans son silence total. Ah, mais c'est un vrai bonheur de discuter avec lui, dis donc. Sympathique jeune adulte que voilà. Et très sociable, en plus de cela. Une légère brise balaya ses cheveux raides noirs de jais, faisant disparaître ses yeux violines un bref instant. Mais le lièvre est un animal sauvage, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoe Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |-| ♥Maudit de la biche♥ |-|

Votre personnage
Nom du personnage: Tomoe Kyôya
Age : 17 ans
Relation: Rei (amie/cousine), Sei (ami ... enfn pour elle en tout cas xD)

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mar 23 Mar - 17:12

Tomoe sentit Sei se rembrunir.

[Sei]Ca existe plus, les mômes qui dorment à deux heures du matin...

Il ne changerait donc jamais ? Toujours aussi sociable monsieur Sei ... Pour tout avouer Tomoe a beau chercher elle ne le comprend pas. Elle à beau essayer, il ne parle jamais. Lui à t-elle donc fais quelque chose?
Non, c'est stupide, elle devrait savoir depuis le temps qu'il est comme ça avec tou le monde, tout le temps. Mais que voulez-vous, à s'entendre répetez sans arrêt qu'on ne sert qu'à apporter du malheur aux autres, on finit par y croire ...

Les mômes ... Sei la considère donc encore comme une gamine ? Elle n'a pourtant qu'un an de moins que lui! De plus, elle n'en est plus une depuis bien longtemps. Entre les insultes de ses parents, celles de ses camarades de classe elle à compris depuis bien longtemps que le monde n'est pas rose bonbon. Et que tout le monde n'est pas gentil ... loin de là. Personne ne remarque que ce sourire incessant est un masque ? que si elle ne se confie jamais c'est parce qu'en plus de ne pas vouloir embêter les gens avec ses problèmes, elle à peur de fondre en larmes à la première confidence.
Ce ne serait pas franchement chose à faire devant Sei d'ailleurs ... Autant parce qu'il serait persuadé qu'elle est "vraiment" une gamine que parcequ'elle à un peu peur de la réaction qu'il aurait.

Peut être qu'il a raison finallement. Peut être qu'elle l'est encore cet enfant qui à peur lorsqu'elle entend les gens se fâcher contre elle. Celle qui ferait tout pour que ses parents et ses camarades lui accordent un peu d'attention, autre que des insultes.

Elle s'allongea finallement elle aussi à côté de Rei. Elle se tourna vers elle avec un grand sourire. Puis elle pris la parole.


[Tomoe] Et non que veut tu ? Les temps changent et les enfants se dévergondent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mar 23 Mar - 19:25

« Ca existe plus, les mômes qui dorment à deux heures du matin... »

[Tomoe] Et non que veut tu ? Les temps changent et les enfants se dévergondent!

Rei se mit à pouffer de rire soudainement en entendant la conversation de Tomoe et Sei. Leur réaction était vraiment trop coincée. Bah, c'était le caractère de Sei mais quand même. Il leur avait parlé comme si elles étaient des gamines et lui un adulte. Pourtant, ils n'ont pas une grande différence d'âge. Est-ce que le fait d'avoir trois ans de plus qu'elle, rend Sei adulte ? De plus... Comment sait-on que l'on ai adulte ? Qu'est-ce qu'un adulte exactement ? L'adolescente sortit de ses pensées et posa son regard bleu foncé sur Tomoe qui leur tournait la tête, essayant au passage de sa main droite les larmes qui perlaient de chaque côté de ses joues.

[Rei] : Vous devriez vous entendre...vous parlez comme deux vieux.
On a que deux à trois ans de différence, vous savez ?

L'adolescente leur sourie et arrêta enfin de rire, reprenant de ce fait lentement son souffle après avoir tellement rit. Ce qu'elle venait de dire n'était en rien moqueur ou quoique ce soit qui puisse être interpréter méchamment. Tomoe s'allongea parterre juste à côté de Rei en lui souriant gentiment, cette dernière la suivit et s'installa à côté de sa cousine tout en lui rendant son sourire. Elle tourna ensuite la tête vers Sei qui semblait bizarre. Il avait l'air d'être mal à l'aise avec elles. Il est vrai qu'à la base c'est tout juste s'il supportait une personne de part sa seule présence...alors parler avec deux filles plus jeunes que lui devait sans doute être une épreuve pour le jeune homme. Rei se mit à réfléchir tout en scrutant les constellations. L'adolescente commençait à ressentir un malaise s'installer peu à peu entre eux et le silence qui reignait en cet instant y était pour beaucoup sans compter l'attitude de Sei mais bon...on ne pouvait pas lui en vouloir après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoe Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |-| ♥Maudit de la biche♥ |-|

Votre personnage
Nom du personnage: Tomoe Kyôya
Age : 17 ans
Relation: Rei (amie/cousine), Sei (ami ... enfn pour elle en tout cas xD)

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Mer 24 Mar - 20:32

[Rei] : Vous devriez vous entendre...vous parlez comme deux vieux.
On a que deux à trois ans de différence, vous savez ?

Oh! Ca! Pour les années de différences elle savait bien que ce n'était pas grand chose. Mais elle n'avait pas remarquée que sa phrase faisait effectivement discussion de vieux.

Peu à peu le silence s'installa. Mais pas un silence appaisé, plutôt un vague silence gêné.

Je deteste le silence ...

Oui, peut être les disputes étaient elle préférable à ce genre de silence. Tomoe essaya en vain de trouver un sujet de conversation pour essayer de combler le blanc qui s'était installé mais rien ne venait. Triturant une de ses mèche blanche qui lui valait tant de moquerie de la part de ses camarades, elle poussa un long soupir.

Trouver un sujet de conversation ou Sei ne resterait pas à part étaient assez compliquée. On pouvait déjà exclure toutes les conversations de filles. Au niveau des parents ce n'était pas trop la peine non plus, les parents de son cousin étant aussi agréable que les sien. Décidemment ... le silence risquait de peser longtemps encore.

Levant son regard vers le ciel étoilée elle se demanda si il ne vallait mieux pas qu'elle s'esquive. Peut être était-ce sa faute si le silence s'était installé. Ils avaient l'air de discutés avant.

Parler ou partir ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sei Kyôya
FB Graph's
FB Graph's
avatar

Rang : ~ Maudit du Lièvre ~ Monsieur l'asocial ~
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Sei Kyôya.
Age : Dix-huit ans.
Relation: Voir ma fiche ~

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Ven 26 Mar - 18:11

« Sing for the lauth and sing for the tear. »
- Dream On, Aerosmith.

    Le regard de Sei se voila progressivement, perdu derrière ses cheveux trop raides qui s'envolaient devant son visage trop pâle. Il était trop... Trop. De trop, aussi, peut-être, non ? Oui, probablement. Qu'on ne vienne pas lui demander pourquoi il ne parvenait pas à aimer les autres, aussi. En fin de compte, qu'est-ce qu'il aimait réellement ? Les gens l'insupportait, la société, le monde tout entier. Comment se résigner à aimer un monde qui l'insulte et le rejette, hein ? Ça lui paraissait tellement... Inconcevable. Impossible à atteindre. Il n'avait pas choisi, lui. Personne n'aurait choisi. Il serra doucement les dents et continua de fixer le sol, les sourcils froncés. Et voilà, il s'énervait tout seul. Ses poings se resserrèrent faiblement dans les poches de son manteau gris et un léger soupir franchit ses lèvres. Le silence qui pesait ne le gênait pas. Sans doute moins que Tomoe ou peut-être même que Rei, tout du moins. Il finit par se tourner à demi sans vraiment s'en rendre compte et releva la tête vers le ciel, défiant presque la Lune elle-même du regard.

    « Vous m'agaçez... »

    Il avait lâché ça spontanément, sans même leur accorder un regard. C'était plus fort que lui, à vrai dire. On lui avait toujours reproché de trop chercher la merde, mais c'était pas tout à fait de sa faute, hein ? C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, cette histoire. Sans même songer à s'expliquer, Sei se mordit doucement la lèvre. Il s'énerve tout seul, vous dis-je. C'était le genre de haine dont on n'arrive pas à se débarrasser, presque incurable, celle qui nous colle à la peau sans pouvoir nous lâcher. Le type de haine où t'es tout de même partiellement responsable, right ? Yes, sir. Son regard avait brutalement changé. Ce n'était plus l'envie d'être terriblement loin de toute forme de vie. Ce n'était plus le sentiment de n'avoir rien à faire là. C'était de la colère, pure et dure. Contre le monde, contre les maudits, contre la famille Kyôya, contre même probablement le monde entier, et contre... Lui. Oui, aussi. Ah, si seulement il avait pu être normal. Pauvre petit agneau perdu. Enfin... Lièvre, dans son cas.

    « Vous traversez tout ça avec le sourire, comme si rien ne vous effleurait, votre situation, votre passé. Tout ça, ça n'a pas l'air de vous déranger, vous continuez à sourire... Et ça... Ça, ça m'énerve. »

    Sei poussa un râle légèrement énervé et se tourna finalement vers Rei et Tomoe pour de bon. Oh, my, my, on dirait qu'il va parler, le pitoyable asocial. On dirait qu'il allait exploser, le misérable intouchable. Ou pas. Il sentit son coeur se resserrer de plus belle et lança un regard à la fois énervé et hautain aux deux filles. Mais comment pouvait-elle, bon sang ?!

    « Moi, je comprends pas comment vous faites. Ca me semble tellement... Impossible... Et ça m'énerve, moi, l'incompréhension. »

    Il esquissa finalement un sourire sans joie et dévia le regard vers le sol, les sourcils toujours froncés. Ca le faisait souffrir, cette histoire, mine de rien. Ca l'avait toujours été. Mais ces deux-là, est-ce que même elles étaient plus fortes que lui face à la vie ?! Ca lui semblait tellement inconcevable... Bordel. Foutue souffrance qui colle à la peau.

    « Je trouve ça tellement pitoyable... »


Dernière édition par Sei Kyôya le Ven 9 Avr - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Ven 26 Mar - 19:16

« Vous m'agaçez... »

Rei s'arrêta de rire et tourna la tête vers Sei le fixant d’un regard inquiet et interrogateur. Qu'est-ce qu'il venait de dire ? Qu'elles "l'agaçaient" ? L'adolescente se tue un instant se demandant si elle avait bien entendue.

[Rei] : Pardon ?

« Vous traversez tout ça avec le sourire, comme si rien ne vous effleurait, votre situation, votre passé. Tout ça, ça n'a pas l'air de vous déranger, vous continuez à sourire... Et ça... Ça, ça m'énerve. »

Sei poussa un râle, il semblait énervé et fit finalement face à Rei et Tomoe les regardants de haut, d'un air hautain. Le sang de Rei ne fit qu'un tour, elle commençait à sentir cette petite veine sur sa tempe battre de plus en plus vite, son coeur s'accélérer et l'adrénaline montée. Une des choses qu'on ne pouvait pas vraiment dire de la jeune fille c'était qu'elle était patiente, bien au contraire elle ne tenait qu'à un fil et il en fallait peu pour qu'il ce brise. Malgré cette montée de colère qui l'envahissait peu à peu, l'adolescente essayait de ce calmer, elle ne voulait pas risquer de détruire le début de leur amitié pour un rien. Amitié ? C'était sans doute vite dit après tout ce soir fut leur première véritable discussion donc y'a pas vraiment de l'amitié mais quand même... Elle ce sentait proche de lui mais comment ?

« Moi, je comprends pas comment vous faites. Ca me semble tellement... Impossible... Et ça m'énerve, moi, l'incompréhension. »

Le jeune homme finit par esquisser un petit sourire ironique, sans joie, semblant rire de la situation. Il finit par fixer le sol, les sourcils toujours froncés. Il semblait perdu, comme plongé dans un gouffre sans fond avec aucune lueur d'espoir. Seul, enfermé dans les ténèbres de son coeur, muet et aveugle, prisonnier de sa peine. Et d'une voix ironique, il finit par sortir une dernière phrase.

« Je trouve ça tellement pitoyable... »

Sans attendre davantage Rei se releva brutalement et attrapa Sei au col de son manteau et le tira violemment vers elle l'obligeant ainsi à ce pencher vers elle, le visage juste en face du sien. Son regard était transperçant et ses sourcils fins étaient légèrement froncés. Rei ne lâcha aucunement le col de Sei, aucunement intimidé par lui, elle le regardait sans lâcher le regard et se mit à gueuler sur son cousin. Bah, il pouvait bien avoir trois ans de plus que lui ou même être un garçon ça lui faisait pas froid aux yeux.

[Rei] : Et alors ?!
Qu'est-ce que ça nous apporterait de tirer la tête et de maudire à chaque instant notre destin ?!

Elle tira de nouveau sur le col, rapprochant encore davantage le visage de Sei du sien, lui criant dessus de plus belle. Ce comportement ne lui plaisait pas du tout mais quelque part elle le comprenait très bien car étant plus jeune elle était plongé dans les mêmes ténèbres qui le plongeait à cet instant. Elle avait la haine, le voyant ainsi elle avait l’impression de ce revoir elle, petite, faible et malheureuse. En y repensant elle se dégoûtait ! Quand elle repense à tous les efforts qu’elle a fait, tout ce qu’elle a prit sûr, toutes ses plaintes et ses pleurs qui n’ont jamais été entendu. Ce n’est qu’en une journée que la petite Rei fut tuée par la nouvelle. C’est ce qu’elle était aujourd’hui.

[Rei] : Tu crois que ça va changer quelque chose ?!
Tu penses que ça nous rendra plus heureux ?!

Rei lâcha lentement le col de Sei tout en faisant quelques pas en arrière. Son visage baisser était caché par les mèches de sa frange qui lui tombait devant les yeux. Elle commençait à sentir des larmes devant ses yeux, sa vue se faisait flou. Non ! Il ne faut pas que je pleure ce criait en pensée la jeune fille qui ne relevait toujours pas le visage. Elle se mordit un court instant, essayant de prendre sur elle et finit par dire d'une petite voix...

[Rei] : A quoi ça me servirait de me lamenter ?
C'est fini... on ne peut revenir sur le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoe Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |-| ♥Maudit de la biche♥ |-|

Votre personnage
Nom du personnage: Tomoe Kyôya
Age : 17 ans
Relation: Rei (amie/cousine), Sei (ami ... enfn pour elle en tout cas xD)

MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   Sam 27 Mar - 23:13

Le silence dura encore un petit moment avant que Sei ne se décide à prendre la parole.

« Vous m'agaçez... »

Quoi ? Tomoe se retourna vers Sei, l'air abasourdi. Qu'est-ce que ça voulait dire exactement ? Pourquoi l'agaicaient-elles ? Elle n'avait pourtant rien fait de particulier pour l'énerver, si ? Alors qu'elle allait demander des explication Rei pris les devants.

[Rei] : Pardon ?


Oui, c'est à peu près ce qu'elle se demandait. Pardon ? Et pourquoi exactement ? Elle se retourna vers Sei, attendant de voir ce qu'il allait répondre.

« Vous traversez tout ça avec le sourire, comme si rien ne vous effleurait, votre situation, votre passé. Tout ça, ça n'a pas l'air de vous déranger, vous continuez à sourire... Et ça... Ça, ça m'énerve. »

Le tout suivi d'un soupir. Et d'un regard pronfondement hautain. Tomoe n'en cru pas ses yeux et ses oreilles. Mais ne comprenait-il donc pas les inepties qu'il déblatairait ? L'diotie qu'il venait de sortir ? Comme si tout cela ne les dérangaient pas ?!?!? Mais que croyait-il donc ? Que se faire rejeter par ses parents par ce que l'on se transforme en biche la fait rire? Qu'elle se moque de se faire insulter par les autres? Malheuresuement il n'avait pas fini.

« Moi, je comprends pas comment vous faites. Ca me semble tellement... Impossible... Et ça m'énerve, moi, l'incompréhension. »

Il fit un sourire, mais un sourire qui ne montait pas jusqu'aux yeux. Un faux sourire, un sourire ironique. Il était aussi perdu qu'elles le Sei. Mais lui, ne l'affrontait pas comme elles.

« Je trouve ça tellement pitoyable... »

Quoi ?? Pitoyable ? Comment ça Pitoyable ? Alors que Tomoe ouvrait la bouche pour protester, Rei se leva et attrapa Sei par le col. La suite de la scène fut assez flou pour Tomoe, étant plongée dans ses pensée. Elle n'entendit que la dernière phrase de Rei.

[Rei] : A quoi ça me servirait de me lamenter ?
C'est fini... on ne peut revenir sur le passé.


Toujours assise dans l'herbe Tomoe aquiesa silencieusement.

[Tomoe] Nous n'y sommes pour rien. Il ne sert à rien de raler sur quelque chose que nous ne pouvons pas changer. Alors on souri et on essaye d'oublie qu'on est différentes des autres ... C'est de l'auto défense en faite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.   

Revenir en haut Aller en bas
 
It 2 O'Clock and I'm waiting up alone. | Pv Rei.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. What the hell are you waiting for.
» Waiting for the miracle to come - Prio Morpheus.
» Waiting for the Grand BAYAKOU
» tic toc it's a clock. (le 05 juin à 21h42)
» Mathew Hamilton - Tick tock on the Clock But the Party Don't Stop.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits basket RPG :: Residence principale des Kyôya :: Jardins-
Sauter vers: