Fruits basket RPG

Incarnez un membre des douzes signes ou autres et faites votre place dans le monde de Fruits Basket !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Mar 16 Mar - 14:38

C'était un mercredi après-midi au lycée, il n'y avait plus cours, seule quelques élèves qui faisaient partit de club ou bien ceux ayant eu une punition était encore dans l'enceinte du bâtiment. Ikuto était seul dans la cour du lycée. Contrairement aux autres il n'était pas là pour effectuer une punition ou encore participer à une activité extra scolaire, non. L'adolescent aimait bien la cour du lycée, c'était un endroit calme et paisible où était planté des rangé de Sakura qui était déjà en fleurs. Un peu plus loin, près d'un petit lac, on pouvait voir un kiosque, lieu où touts les couples viennent passer un moment romantique. Ce jour-là, il n'y avait personne et c'est avec son étui de violon à la main qu'il finit par se diriger vers le kiosque. Une fois arrivé, il posa son étui à violon sur un des banc en bois de noisetier et s'accouda au rebord du kiosque, plongeant ses yeux bleu améthyste sur la surface du lac où quelques pétales de fleurs de cerisier venaient ce poser délicatement porter par la douce brise printanière qui caressant par la même doucement ses cheveux bleu foncé.

Le temps était vraiment agréable, Ikuto était un adolescent qui affectionnait particulièrement les moments où il pouvait être tranquille sans personne pour le déranger. Il retourna alors vers son étui, deux petit cliquetis résonnèrent, il releva alors le couvercle et dévoila alors un violon de professionnel. Rien qu'au premier coup d'oeil on pouvait voir qu'il ne s'agissait pas d'un violon de débutant, l'instrument était magnifiquement taillé dans différents bois, comme l'ébène, l'érable, l'épicéa et le palissandre. Car en effet chaque parties du violon à un bois différent. Ikuto prit doucement l'instrument, il posa alors le bas de l'instrument sur sa clavicule gauche, tandis que ses doigts de la main gauche (excepté le pouce) appuyèrent sur les cordes au niveau de la touche, sa main droite tenait l'archet et se tena prête à faire résonner un océans de notes.

Il ferma alors lentement ses yeux violines et d'un long frottement de l'archet, commença à jouer de son instrument. Le morceau qu'il interprétait était doux, il n'avait rien de dynamique, peut-être semblait-il mélancolique. C'était plutôt un morceau qui touchait tout ceux qui l'entendait au plus profond de leur être. Ce morceau était vraiment particulier pour Ikuto, ce fut le premier morceau qu'il joua avec son père disparu. Non seulement de cette valeur sentimentale, c'était aussi le morceau qui le représentait. De sa prestation, on pouvait sentir des sentiments confus mais emprunte d'une grande tristesse, enfin...seulement les professionnels ou bien d'autres musiciens auraient vus la différence. Il continua alors de jouer, plongée dans un monde à part, ce n'est que lorsqu'il eu finit qu'il s'aperçu de la présence d'une adolescente. Celle-ci avait de longs cheveux couleurs de jais et des yeux aussi profonds que l'océan. Il lui alors face, plongeant ses yeux à demi clos violet dans ceux de la jeune fille.


Dernière édition par Ikuto Tsukiyomi le Lun 5 Avr - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Mar 16 Mar - 16:27

C’était un mercredi après-midi, Rei dût revenir au lycée afin de récupérer un livre pour pouvoir réviser pour le contrôle qui était prévu pour le lendemain matin. C'est pourquoi, à peine avait-elle mangée, fait la vaisselle et étendue le linge; elle s'en alla, toujours vêtue de son uniforme scolaire et se mit à marcher en direction du lycée. A pied, Rei n'en avait que pour un quart d'heure, elle aurait très bien pût prendre le bus afin d'éviter de marcher, cependant l'adolescente préférait largement marcher tranquillement. Elle fit le chemin, les écouteurs à ses oreille comme à son habitude, elle arriva enfin à l'établissement qui était quasiment désert. Elle monta dans sa classe et une fois avoir prit son livre sans alla en refermant la porte derrière elle. Elle descendit lentement, sans empressement les escaliers puis ce dirigea vers la cour du lycée. Les Sakura était en fleurs au grand plaisir de la jeune fille qui les affectionnait énormément, tout comme les Iris. Elle se mit à l'ombre d'un des cerisiers et s'appuya contre le tronc. Elle éteignit alors son mp3 et retira les écouteurs de ses oreilles. La jeune fille voulait rester là, à l'ombre de ce cerisier, au calme et sans bruits. Au bout de quelques minutes, elle entendit au loin quelqu'un jouer du violon. Rei se releva alors lentement et scruta les alentours pour voir d'où venait cette mélodie.

[Rei] : D’où vient cette musique ?

Elle se mit à marcher, recherchant le musicien, c'était comme si elle était attirée par cette mélodie. Captivée par ces notes, elle finit par arriver près d'un kiosque qui ce trouvait juste à côté d'un petit lac. Là, en son centre ce trouvait un adolescent un peu plus vieux qu'elle, jouant du violon. Elle resta là, immobile, n'écoutant que le son du violon, elle ferma doucement ses yeux, apprécient de ce fait mieux la musique.

Elle ressentie un pincement au coeur, comme si chaque notes qu'il jouait lui transperçait le coeur. Elle connaissait déjà ce morceau, mais étrangement cette interprétation lui semblait légèrement différente. Le musicien, quand il joue d'un instrument, quel qu'il soit, nous dévoile ses sentiments. Elle se souvient qu'un jour elle avait lu un commentaire d'un écrivain dont elle à maintenant totalement oubliée le nom qui disait : "Il est impossible d'écrire quelque chose sans ce dévoiler un peu soi-même." Cela s'accordait parfaitement, seulement qu'au lieu d'écrire il jouait. La musique s'arrêta et Rei sous la surprise ouvrit d'un seul coup les yeux. Le jeune homme c'était tourné en direction de l’adolescente, il tenait son violon par le manche de la main gauche et l'archet de la main droite. L'inconnu restait là, immobile, plongeant ses yeux violets dans ceux de Rei. Cette dernière, lui fit un petit sourire et s'adressa alors au mystérieux virtuose.

[Rei] : Je connais ce morceau.
C'est l'Ave Maria de Franz Schubert, n'est-ce pas ?

Rei lui fit un grand sourire à l’attention de ce mystérieux inconnu. Une légère brise se souleva de nouveau faisant voleter ici et là quelques pétales de fleurs de cerisiers tout en faisant voleter légèrement les cheveux noirs obsidienne de Rei. Celle-ci se rapprocha alors du jeune homme, elle posa un regard tendre sur le violon. A voir la façon dont il prenait soin de ce violon, le jeune homme devait vraiment aimer la musique ainsi que son instrument. C’est d’une voix chaleureuse qu’elle s’adressa alors de nouveau au lycéen.

[Rei] : Tu as vraiment l’air d’aimer jouer du violon.
Tu joues vraiment très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikyu Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Dragon ~ |¤| ~ Aveugle ~ |¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Rikyu Sôma
Age : 17 ans
Relation: Ikue, Rei, Kyôko ?, Ikuto.

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 27 Mar - 14:50

Ce jour-là était un jour comme les autres : fatiguant. Pendant toute la journée, j'ai dû user mes baskets à courir. Non pas seulement parce qu'il y avait sport, mais parce que, comme les autres jours, deux filles ne cessaient de crier mon nom en me poursuivant, où que j'aille. Quand je fus enfin de retour chez moi, je claqua la porte et soupira longuement. Après avoir retiré mes chaussures, je décida de me diriger vers le salon pour commencer mes devoirs. J'ouvra lentement la fermeture de mon sac, et découvert, une fois de plus, que je n'avais pas fait mon sac, et avait oublié tout mes cahiers. Ces groupies m'avaient tellement agacé et poursuivi que j'en fus déstabilisé. Un nouveau soupir vint alors perçer le calme de la maison. Cette fois-ci, je courra pour revenir au lycée. Marre de tout le temps courir ! Mais je n'avais pas vraiment le choix : je n'avais aucun moyen de retourner dans l'établissement. Et le bus, très peu pour moi ! J'aime le silence. J'aime aussi parfois écouter seulement un bruit particulier, mais de façon presque étrange. Je tend l'oreille, et tout mon corps cesse de bouger. Mais le bruit que je m'efforça à écouter cette fois-ci, fut mes pas sur le trottoir. Un bruit presque monotone, mais qui est si particulier... Un tapement en rythme, qui se répète. Je fus supris quand je vis la boulangerie, juste en face de mes yeux. J'avais été tellement occupé à faire attention à mes baskets, que j'en avais oublié où j'allais ! Je retourna sur mes pas, et entra dans le lycée. La cour était en fleur. Les quelques sakura qui étaient présents étaient tout simplement sublimes. Je marcha doucement en observant les arbres, quand un bruit parvint à mes oreilles : une musique, douce et harmonieuse. Je me dirigea vers ce bruit, en traversant la cour. Mais par malheur, les deux filles qui m'avaient poursuivis pendant toute la journée étaient là, sous mes yeux ! Elles n'avaient toujours pas quitté le lycée. A croire qu'elles le font exprès ! Je m'efforça de marcher calmement, comme si j'étais une personne..."normale", et vit que ces lycéennes me suivaient. Zut ! Repéré ! Je courra (une fois de plus) vers le son mélodieux que produisait un instrument, et vit deux personnes discuter : un garçon, tenant un violon incroyablement beau, et une fille, aux yeux merveilleusement tendre. Je me dirigea vers elle par des pas lourds et précipités.

[Rikyu]: Hey, tu étais là ?

Je n'avais aucune idée de ce que je faisais, je voulais juste éviter ces filles... Par une autre. Mais au moins, celle-ci ne m'agaçerait pas. En tout cas, je l'esperais fortement. J'orienta ma tête en direction du garçon, et lança un clin d'oeil, comme pour dire "aider moi !" mais de façon la plus discrète possible. La fille m'observa longuement. J'avais coupé leur conversation, et en plus, je ne la connaissais même pas. J'entendis les filles derrière moi chuchoter, et repartir dans le sens inverse. Un soupir ne pû s'empêcher de traverser ma gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 27 Mar - 15:50

[Rei] : Je connais ce morceau.
C'est l'Ave Maria de Franz Schubert, n'est-ce pas ?


Ikuto fut surprit d'entendre ça, après tout le jeu qu'il venait d'interpréter n'était pas vraiment connu ou tout du moins jouer. C'était surtout surprenant qu'elle connaisse ce morceau, la plupart des lycéens ne connaissent même pas les plus grand classique tel que Chopin ou Beethoven, alors le fait que elle le connaisse était plutôt surprenant.
Jouait-elle aussi du violon ? Cela expliquerai le fait qu'elle connaisse ce morceau. Il l'a vit ensuite posé un regard doux et chaleureux sur le violon qu'il tenait dans ses mains, ses yeux étaient vraiment d'un bleu magnifique. Elle releva alors son regard bleu outre-mer qui le captivait tant quand elle s'adressa à lui tout en lui faisait un grand sourire chaleureux.

[Rei] : Tu as vraiment l’air d’aimer jouer du violon.
Tu joues vraiment très bien !


Il ne rougit aucunement à ce compliment, après tout il en avait l'habitude d’en recevoir, une de plus une de moins, ça l’indifférenciait. Tout le monde disait qu'il était aussi talentueux que son père si ce n'était plus. On dit de lui que c’est un génie, tout comme lui, en fait ils le comparent souvent à son père. Il s'en moquait de recevoir des compliments qu'il en reçoive ou pas l'indifférenciait, le seul compliment de la personne qu'il aimerait sans doute avoir serait son père mais au fond il sait qu'il n'en aurait jamais. Il se tira alors de ses pensées et reporta son attention sur la jeune fille.

- C'est plutôt rare de trouver des personnes qui connaissent ce morceau.
Tu joues du violon ?


Tiens bizarre… Pourquoi avait-il dit ça ? C’était la toute première fois qu’il s’intéressait à quelqu’un de la sorte. D’habitude il ce contente juste de rester traîner avec des garçons de sa classe sans savoir des choses de leur vie, comme leur anniversaire, ce qu’ils écoutent comme musique, etc… Les filles ? Même pas pour rire. Il l’est trouvent généralement ennuyeuses et bruyantes, sans parler qu’il est possédé par l’esprit du chat, alors valait mieux éviter tout contact avec elles. Alors pourquoi avec elle c’était différent ? Soudain, Ikuto vit un garçon courir à toute vitesse mais d'un pas lourd en leur direction puis s'arrêter, la respiration saccadée, essayant de reprendre avant tout son souffle, juste à côté de la jeune fille. D'une petite voix essoufflée il s'adressa alors à la fille à sa droite.

Hey, tu étais là ?

Ah ? Ils ce connaissaient ? Cependant Ikuto tourna ses yeux améthystes vers la jeune fille qui ne disait rien, ce contentant de regarder le nouveau d'un regard interrogateur. Puis il porta son attention sur l'inconnu qui lui fit un clin d'oeil et lancer des regards affolés en directions de ces deux groupies. Il semblait vouloir dire: "Aidez-moi ! Jouez le jeu s'il vous plait !!! " En voyant la mystérieuse jeune fille près de l'adolescent les deux lycéennes qui l'avaient suivis semblaient partir, murmurant des choses tout en regardant les trois lycéens. Visiblement le jeune homme avait le même problème qu'Ikuto, il était lui aussi harcelé par des filles. A voir la manière dont il était essoufflé, il avait certainement du les fuir toute la journée. C'est en lui adressant un petit sourire amusé qu'il s'adressa alors au mystérieux inconnu.

- Tes admiratrices sont reparties.
C'est dur de s'en détacher quand elles essaient de te coller toute la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 27 Mar - 16:27

- C'est plutôt rare de trouver des personnes qui connaissent ce morceau.
Tu joues du violon ?


[Rei] : Euh non... Je n'ai pas cette chance.
Moi je joue de la guitare.

Ils restèrent là, un petit silence s'installa entre eux cependant il fut vite briser quand un deuxième garçon arriva vers eux courant précipitamment à leur rencontre. Il s'arrêta à un ou deux mètres près de Rei. Essayant de reprendre son souffle, il finit par s'adresser à Rei.

Hey, tu étais là ?

L'adolescente affichait un regard totalement perdu et interrogateur.
Mais qu'est-ce qu'il disait ?

[Rei] : Pardon ?

Elle tourna alors la tête derrière le nouveau à quelques mètres derrière lui ce trouvait deux adolescentes tout aussi essoufflées que le mystérieux inconnu. Ah. Il avait besoin d'aide. Elle se rapprocha alors de l'adolescent et attrapa sa main tout en lui faisant un grand sourire, d'une voix chaleureuse elle s'adressa alors au jeune homme. Elle resta à distance respectable évitant de trop le coller de peur qu'un accident malheureux ce produise mais d'un autre côté il fallait qu'elle ce rapproche de lui si elle voulait que ce soit crédible.

[Rei] : Enfin tu es là !
Je me demandais où tu étais passé.

Rei tourna alors la tête vers les deux jeunes filles et lui fit un petit sourire amusé, les filles pris alors la mouche et tourna les talons lançant des regards noirs en directions de Rei qui les lui rendait bien. On pouvait entendre quelque murmure mais à cette distance, c'était incompréhensible. Bah elles devaient sans doute parler du mal d'elle ou bien dire: "Merde. Il sort déjà avec une fille !" Elle restait là, oubliant de lâcher la main de l'adolescent quand le mystérieux virtuose prit à son tour la parole, faisant reporté l'attention de Rei sur lui.

- Tes admiratrices sont reparties.
C'est dur de s'en détacher quand elles essaient de te coller toute la journée.


Visiblement les deux jeunes hommes avaient une cote folle, si bien qu'ils étaient poursuivis par les lycéennes. Elle ce statufia un instant, semblant réaliser, qu'elle était toujours entrain de tenir la main de ce garçon aux cheveux caramel. D'un geste précipité elle relâcha alors sa main, rougissant légèrement de honte, détournant le regard et s'éloigna de quelques pas.

[Rei] : Pa-Pardon !

Un nouveau silence mal à l'aise s'installa et Rei se tourna alors vers les deux jeunes hommes à tour de rôle tout en leur souriant semblant avoir oublier la honte qu'elle avait ressentit quand elle avait réalisée son geste à l'égard du jeune homme. C'était bien elle ça, elle passait vite du coq à l'âne.

[Rei] : Et si on ce présentait ?
Je m'appelle Rei Kyôya, enchanté.

Rei fit une légère courbette de salutation et se redressa légèrement regardant les deux adolescents d'un regard amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikyu Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Dragon ~ |¤| ~ Aveugle ~ |¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Rikyu Sôma
Age : 17 ans
Relation: Ikue, Rei, Kyôko ?, Ikuto.

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 27 Mar - 17:38

Heureusement, la jeune fille mystérieuse joua le jeu. Elle prit ma main, et je dois dire, à ce sujet, que j'ai eu peur qu'elle se rapproche un peu trop et que je me transforme...puis prononça ces quelques mots qui changèrent tout.

[Rei] : Enfin tu es là !
Je me demandais où tu étais passé.


[Rikyu] : Désolé ! Euh..J'étais...Je te raconterais sa plus tard !

J'ai été assez bluffé. On aurait dit vraiment qu'on sortait ensemble et qu'on se connaissait vraiment, alors que je n'avais qu'aperçu cette fille dans la cour !
Tandis que les "groupies" s'en allèrent, le violoniste prit la parole.

- Tes admiratrices sont reparties.
C'est dur de s'en détacher quand elles essaient de te coller toute la journée.


[Rikyu] : Merci, vraiment ! Vous m'avez beaucoup aidé.

Je souris, puis repris la parole.

[Rikyu] : Mais...Toi aussi tu connais sa ? Avoue que c'est vraiment pénible !

La jeune fille continua a tenir ma main. Fesait-elle exprès ou était-elle simplement dans la lune ? Quoi qu'il en soit, elle la retira vite en s'excusant.

[Rei] : Pa-Pardon !

[Rikyu] : Y'a pas de mal ! Merci encore de m'avoir aidé. Tout les jours, dès le matin, elles me poursuivent.

Et je pensis très fort : "En plus, il vaut mieux éviter qu'elles me touchent.." Je manqua de le dire à voix haute. Heureusement, je m'étais repris au dernier moment. Mes pensées étaient tellement bruyantes que je ne m'aperçu qu'après qu'un silence s'installa très rapidement et provoqua un pesant mal à l'aise. Mais la jeune fille s'empressa de briser ce silence par des présentations. C'était le bon moment, je dois dire !

[Rei] : Et si on ce présentait ?
Je m'appelle Rei Kyôya, enchanté.


[Rikyu] : Enchanté ! Je suis heureux de faire ta connaissance. Quand a moi, je suis Rikyu, de la famille Sôma.


Je fit de même qu'elle, je me courba pour la saluer. Je mourrais d'envie de lui poser la question : es-tu maudite ? Mais si elle ne l'avait pas été, j'aurais été gêné et...Bloqué. En tout cas, je n'avais pas mentis : j'étais ravie de faire sa connaissance. J'éprouvais comme un sentiment bizarre... Comme si j'avais l'intuition que nous allions être amis. Dans tout les cas, j'étais vraiment heureux.




~Hors RP : eh, je viens juste d'y repenser, 10 min. après : je suis aveugle ! J'avais completement zappé ! Bon ba sa sera pour le prochain RP, je vais continuer en voyant :X * pense : je suis vraiment gourde Razz *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 27 Mar - 19:00

[Rikyu] : Merci, vraiment ! Vous m'avez beaucoup aidé.

L'inconnu semblait vraiment apprécier l'intervention de la brunette et lui sourit gentiment et s'adressa alors à Ikuto.

[Rikyu] : Mais...Toi aussi tu connais sa ? Avoue que c'est vraiment pénible !

- Ouais. Je suis souvent poursuivi par des filles.
C'est vraiment pénible quand elles te collent tout le temps.


L'adolescente continuait de tenir la main du jeune homme au cheveu couleur caramel, semblant avoir oublié qu'elle lui tenait encore la main. Cependant elle finit par le réaliser, elle lâcha soudainement la main du jeune homme, rougissant légèrement. Elle s'éloigna lentement de lui de quelques pas, le regard fuyant. C'était mignon sa réaction, se mit à penser Ikuto qui la regardait d'un regard amusé.

[Rei] : Pa-Pardon !

[Rikyu] : Y'a pas de mal ! Merci encore de m'avoir aidé. Tout les jours, dès le matin, elles me poursuivent.

C'est vrai qu'elle lui avait sauvé la mise. La façon dont elle avait jouée le jeu faisait vraiment très réaliste, on aurait dit qu'ils sortaient véritablement ensemble. Ikuto rangea alors son violon dans son étui et se rapprocha des deux adolescents qui commencèrent à ce saluer à tour de rôle.

[Rei] : Et si on ce présentait ?
Je m'appelle Rei Kyôya, enchanté.


Le nom Kyôya ne lui était pas tout à fait inconnu, Ikuto était certain qu'il l'avait déjà entendu quelque part, mais où ? Il jeta un petit coup d'oeil vers l'adolescent ce dernier semblait lui aussi très bien connaître ce nom et on pouvait voir une petite pointe d'excitation dans son regard, cela était sans doute venu quand il entendit le nom de Rei. Attend ! Il fit alors par ce souvenir de ce nom. Il y avait une deuxième famille qui avait un destin similaire à celui de sa famille. Il s'agissait d'une famille dont certains des membres étaient maudits tout comme sa famille les Sôma.

[Rikyu] : Enchanté ! Je suis heureux de faire ta connaissance. Quand a moi, je suis Rikyu, de la famille Sôma.

- "Sôma" ?

Ikuto ne put s'empêcher de sortir ce nom. De toutes les personnes qu'il aurait put rencontrer, il était tombé sur deux personnes appartenant chacun à une famille de maudits. Le nom Sôma que son grand-père ne l'autorisa pas à porter de part le fait qu'il soit possédé par le chat, le signe des Sôma qui est le plus rejeté de tous et dont personne aimerait être possédé par cet esprit. Si il était un Sôma il y avait sans doute des chances pour qu'il soit lui aussi un des maudits.

-Je m'appel Ikuto Tsukiyomi.

Contrairement aux deux autres il ne s'inclina pas. N'allez pas croire qu'il était quelqu'un de mal élevé, c'était juste qu'il ne s’incline même pas devant ses aînés ou bien les adultes, ce n’était pas dans ses manières. Il regardait fixement à tour de rôle Rei et Rikyu, se demandant s'ils étaient tous les deux possédés par un esprit. Il se contenta de garder le silence. Il n'allait tout de même pas leur dire de but en blanc : "Vous êtes alors peut-être l'un des maudits ?" Ikuto ne voulait pas risquer de ce trompé et de ce couvrir de ridicule mais aussi dévoiler qu'il était lui aussi l'un des maudits de la famille Sôma.


Ps: Ah oui, c'est vrai ! Il est censé être aveugle.
J'avais aussi oublié. XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 27 Mar - 20:30



[Rikyu] : Enchanté ! Je suis heureux de faire ta connaissance. Quand a moi, je suis Rikyu, de la famille Sôma.

- "Sôma" ?

Cela eu l'effet d'une claque. Encore un Sôma ?! Elle jeta un petit d'oeil furtive en direction du jeune homme qui semblait aussi surprit qu'elle. Mais pourquoi ? Connaissait-il lui aussi le secret des Sôma ? Ou bien était-il lui aussi un Sôma ? Dans tout les cas il y avait quelque chose par rapport à ce nom. Peut-être était-il lui aussi un maudit ? On pouvait voir dans les yeux de Rikyu une pointe d'excitation. Rei réalisa alors qu'il devait lui aussi connaître le secret des Kyôya, il devait être lui aussi un maudit, c'est pour cela qu'il n'était pas très à l'aise quand elle lui avait tenue la main, c'était sans doute la peur de ce transformer ! L'adolescente sous l'effet de la surprise ne put alors s'empêcher ses quelques mots à sortir.

[Rei] : Alors tu es sans doute... !

La jeune fille mit alors ses deux mains devant sa bouche réalisant ce qu'elle était sur le point de sortir sous le coup de la surprise. Elle en avait dit trop. Et si il n'était pas au courant de la malédiction ? Et si il n'était pas un maudit ? Y'avait beaucoup trop de doutes, elle ne pouvait pas le lui demande ce genre de chose surtout qu'ils n'étaient pas seuls. D'ailleurs c'est après un moment de silence qu'il se présenta à son tour de façon sobre sans s'incliner contrairement à Rikyu et Rei.

-Je m'appel Ikuto Tsukiyomi.

Rei lui afficha alors de nouveau un sourire chaleureux, elle sentait que le courant passait très bien entre eux. Il était vrai qu'Ikuto n'était pas très causant mais il n'était pas moins attachant tout comme Rikyu, elle se tourna alors vers ce dernier le visage toujours souriant.

[Rei] : Au fait qu’est-ce que vous faites là un mercredi après-midi ?

Et oui... Rei était tête en l'air elle oubliait souvent si ce n'était tout le temps ses cours, d'habitude elle n'en à pas besoin d'ailleurs elle ne les ouvrent jamais, elle se contente juste de les écrirent et ne prend jamais la peine de les réviser. Cependant demain il y avait un grand contrôle qui l'attendait, coefficient trois c'est pas rien, alors valait mieux pour elle de revoir ses cours. Elle porta alors son attention sur Ikuto et commença à se diriger vers le kiosque à musique afin de voir la vue qu'on voyait de cet endroit qui dégageait une atmosphère de relaxation et de calme que Rei affectionne tant.

[Rei] : J'ai oubliée mes cours alors je suis revenue pour les prendre...
et j'ai entendu le violon d'Ikuto !

Elle s’étira les bras en hauteur puis arriva à la hauteur du banc où était posé l’étui renfermant le violon, le regardant du coin de ses yeux bleu outre-mer. L’adolescente se tourna vers la balustrade, restant un court instant là à contempler le lac et tout ce qui l’entourait. Elle fit alors dos à la balustrade et en un petit sautillement ce hisse sur celle-ci, et finit par s’asseoir faisant face aux deux jeunes hommes qui se trouvaient à cinq mètres d’elle.

[Rei] : La vue est magnifique d’ici !

Elle ferma un cour instant ses yeux sentant le vent ce glisser entre les mèches de ses cheveux noirs de jais. Ses cheveux bercés par le vent lui caressaient doucement son visage et sa nuque. Elle adorait ça, cette ambiance était vraiment apaisante. Ce lieu, cette saison,le lac, les sakuras qui étaient en fleurs tout cela donnait à ce lieu un charme certain. Dommage qu'elle ne remarqua l'endroit que maintenant...

[Rei] : Cet endroit est vraiment agréable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikyu Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Dragon ~ |¤| ~ Aveugle ~ |¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Rikyu Sôma
Age : 17 ans
Relation: Ikue, Rei, Kyôko ?, Ikuto.

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Dim 28 Mar - 11:07

J'ai été assez...Choqué par la réaction du violoniste. Après ma présentation, il répéta mon nom, comme si c'était étrange, ou qu'il connaissait ce nom... Connaissait-il la malédiction ? Mais la plus étrange réaction a été celle de Rei.

[Rei] : Alors tu es sans doute... !

Je ne pû m'empêcher de rire. Je ne sais même pas pourquoi, mais j'ai ris. Peut-être le stress, ou alors le fait qu'on me "connaisse" au moins par ma famille.

[Rikyu] : Je suis sans doute quoi ?

Cela a été plus fort que moi. Je devais savoir si elle savait le secret. Mais nous n'étions pas seul. Et si personne ne l'avait su, ici, à part moi ? Je me le répétait sans cesse. Le jeune homme qui était à côté se présenta a son tour, sans s'incliner comme moi ou Rei. Bah, après tout, cela ne m'étonnait pas : peu de personnes que je connais ne s'inclinait, ou alors seulement devant leurs aînés et parentés. Peut-être était-ce tout simplement pas leurs "style". Quand j'étais petit, j'en faisais qu'à ma tête et refusait de m'incliner. Mais j'eus vite compris qu'il fallait le faire, au moins par politesse. Quoi qu'il en soit, lui, il ne l'avait pas fait. Une certaine hâte me touchait : je voulais savoir qui il était.

-Je m'appel Ikuto Tsukiyomi.

Je fus heureux de savoir qu'il n'étais ni un Sôma, ni un Kyôya. Cela voulait dire que au moins, il n'était pas maudit !

[Rei] : Au fait qu’est-ce que vous faites là un mercredi après-midi ?

[Rikyu] : Comme j'ai été trop occupé à fuir ces filles, j'ai oublié de faire mon sac... Pas très pratique pour faire les devoirs Very Happy

Après avoir dit cette phrase, elle réponda tout de suite à sa question.

[Rei] : J'ai oubliée mes cours alors je suis revenue pour les prendre...
et j'ai entendu le violon d'Ikuto !


Puis Rei ne cessa de jesticuler : une fois elle s'étirait, une fois elle était totalement immobilisée, puis elle s'asseya sur la balustrade par un petit sautillement. Elle s'était une fois pour toute arrêtée en face d'Ikuto et moi.

[Rei] : La vue est magnifique d’ici !

[Rikyu] : Oui, c'est vrai. Je ne savais même pas que cet endroit existait, en fait.

Un silence s'installa doucement alors. Mais pas un silence lourd ou qui rend mal à l'aise ! Non, c'était un silence...Silencieux Razz Rei ferma les yeux. Une légère brise vint faire flotter ses cheveux. Je dois dire que c'était plutôt beau... J'en fis de même. Je ferma les yeux, et entendis toute les choses qu'on ne peux entendre que quand l'atmosphère est silencieux. Les oiseaux chantaient. On aurait dit qu'ils se parlaient. Un chantait, et l'autre poursuiva. C'était vraiment beau. La nature est belle.

[Rei] : Cet endroit est vraiment agréable...

Je ne dis rien, je la regardais. Elle avait réouvert ses beau yeux couleur saphir et admirait l'étang. Soudain, je me souvins de se que je venais de dire : j'avais oublié de prendre mes cahiers ! Je me leva, m'excusa par de breves paroles, et courrus vers ma salle de classe. J'ouvris la porte en la coulissant, entra et posa ma saccoche sur ma table. Je l'ouvris, pris des cahiers et les mis violemment dans le petit sac.

[Rikyu] : Marre de ces filles qui me collent ! Et si elles m'avaient enlassé ?

Mais je n'avais pas remarqué la présence d'un être humain dans la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Dim 28 Mar - 17:06

[Rikyu] : Oui, c'est vrai. Je ne savais même pas que cet endroit existait, en fait.

Rei lui adressa un petit sourire amusé. C'était vraiment une chance d'avoir remarquée cet endroit, si elle n'avait pas suivi la mélodie du violon d'Ikuto jamais elle n'aurait remarqué cet endroit et sans doute n'aurait-elle jamais connu les deux adolescents. Fallait dire quand plus qu'ils soient beaux ils avaient l'air aussi super sympas. Tandis qu'elle avait rouvert ses yeux et contemplai l'étang Rikyu fit de brève excuse et se mit à courir à toute vitesse vers le lycée, sans doute pour aller récupérer ses devoirs. Alors qu'elle le voyait partir au loin, elle eu l'idée de la suivre espérant pouvoir être un court instant seul avec lui dans l'espoir de pouvoir lui demander s'il était lui aussi un maudit. Dans un nouveau sautillement elle descendit de la balustrade et ce mit à courir derrière Rikyu dans le but de le rattraper, s’éloignant ainsi de l’adolescent. Elle espérait aussi qu'Ikuto ne partirait pas comme ça, elle voulait mieux le connaître et l'écouter encore une fois jouer du violon même si elle savait qu'aujourd'hui serait sans doute impossible pour elle de l'entendre de nouveau jouer car elle avait des cours à réviser. Ah ?! Son sac ! Qu'elle idiote elle l'avait oublié près du banc où était posé l'étui à violon. Bah tant pis ! Elle n'allait pas faire marche arrière maintenant, elle y retournerait plus tard en espérant qu'Ikuto soit encore là.

[Rei] : Où est-il ?

Elle le vit monter au deuxième étage, une fois qu'elle monta les deux étages, Rei tourna la tête de gauche à droite et vit sur sa droite Rikyu rentrer dans sa salle de classe. La jeune fille le suivit d'un pas précipité et arriva devant la salle de classe qui était grande ouverte. Rikyu semblait en colère, sa sacoche posée sur son bureau et fourra férocement ses cahiers à l'intérieur de son sac, tout en pestant.

[Rikyu] : Marre de ces filles qui me collent ! Et si elles m'avaient enlassé ?

Rei fut à moitié surprise en entendant cela. Alors lui aussi était bien un maudit! Après tout peu de garçon serait mécontent d'être enlacé par une fille... De plus le fait qu'il dise: "Et si elles m'avaient enlacé ?" donnait une nouvelle preuve à la jeune fille qu'il ce serait transformé. Son coeur battait la chamade après cette course et d'avoir monté deux étages en courant. Elle se rapprocha doucement de lui, sa main posée sur sa poitrine, essayant de récupérer son souffle quand elle ne fut qu'à quelques pas devant lui, elle s'arrêta, faisant retomber sa main. Fallait qu'elle lui demande. Si jamais elle ce trompait ce n'était pas aussi grave au fond, il penserait juste qu'elle est bizarre. Quelque part elle sentait qu'elle pouvait le lui dire, qu'il ne se moquerait pas d'elle...

[Rei] : Rikyu...
Il y a beaucoup de choses qui me font penser que je me trompe pas.
Alors...Il faut que je te le demande...

Arghhh !!! C'était dur à dire. Ils étaient là, seuls. De plus elle était certaine qu'il était lui aussi un maudit et que quelque part il ce doutait qu'elle soit aussi l'une d'entre eux. Alors pourquoi elle hésitait encore ? Elle serait un court instant ses poings essayant de ce donner du courage.

[Rei] : Est-ce que tu es l'un des maudits ?!

C’est avec la permission d’Ikuto que j’ai rp à sa place…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Dim 28 Mar - 18:32

Rikyu se mit soudainement à leur faire des excuses puis s'en alla en courant semblant ce diriger vers le lycée, sans doute pour récupérer ses cahier comme il l'avait dit peu de temps avant. Rei ne tarda pas à emboîter les pas du jeune homme. On pouvait lire sur son visage une sorte de détermination inébranlable, elle voulait sans doute parler à Rikyu seul à seul. La voyant s'éloigner, il ne put empêcher un petit sourire amusé à ce dessiner sur ses lèvres. Il décida de la suivre, il se retourna allant chercher son étui quand il vit que Rei avait oubliée son sac. Tiens ? Une bonne occasion pour aller la suivre, n'est-ce pas?

-Elle a oubliée son sac.

Il affichait un regard amusé puis il mit la lanière de son étui autour de son épaule et prit le sac de Rei dans sa main gauche et se mit en route. Contrairement aux deux autres, Ikuto marcha calmement puis d'un léger bond qui faisait tout de même trois mètres de haut il s'élança parmi les feuillages des Sakura, sautant d'arbres en arbres pour ne pas ce faire voir par les autres. Et en moins de dix sauts il finit par arriver devant l'entrée du lycée. Il tourna la tête vers les escaliers et vit Rei s'arrêter aux deuxièmes étages. Le jeune homme les monta alors normalement sans ce hâter puis une fois arriver au bout de ces deux étages, il se contenta de chercher où ils pouvaient bien ce trouver. Il finit par entendre quelque chose sur sa droite et termina son parcours juste à côté de la porte d'une classe qui était grande ouverte. Le jeune homme s'immobilisa alors, silencieux, écoutant ce qui ce passait à l'intérieur.

[Rei] : Rikyu...
Il y a beaucoup de choses qui me font penser que je me trompe pas.
Alors...Il faut que je te le demande...


Ikuto c'était rapproché doucement sans faire le moindre bruit, après tout il était quelqu'un de très discret. N'allez pas croire qu'il fasse ça tout le temps, c'était juste exceptionnel. Il se doutait un peu de quoi ils allaient parler. Cette discussion le concernait un peu. De plus si il finissait par se faire attraper il lui suffirait de faire comme s'il n'avait rien entendu et qu'il était seulement partit à la recherche de Rei dans le but de lui rendre son sac.

[Rei] : Est-ce que tu es l'un des maudits ?!

Ah... Voilà on y était. Alors Rei est bel et bien touchée par la malédiction des Kyôya. Ikuto ne put s'empêcher de ce demander de quel signe elle était, tout ce qu'il savait de cette famille se résumait à rien du tout, la preuve, il avait même oublié ce nom. Il ce contenta de rester là, appuyer contre le mur juste à côté de la porte, ne faisant aucun bruit. Il ne voulait pas que les autres ce doute que lui aussi était un Sôma même s'il n'en porte pas le nom et surtout qu'il était tout comme eux... un des maudits. Il n'attendait qu'une chose que Rikyu réponde à Rei aussi bien positivement que négativement, il voulait être fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikyu Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Dragon ~ |¤| ~ Aveugle ~ |¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Rikyu Sôma
Age : 17 ans
Relation: Ikue, Rei, Kyôko ?, Ikuto.

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Dim 28 Mar - 18:51

Je placa donc tout les cahiers dans mon sac, d'une façon assez violente. J'étais tellement concentré sur ce que je faisais, que je n'entendis pas Rei entré. Elle avait entendu ce que j'avais dis ! Je me tourna vers elle, et vit qu'elle était très essouflée. Je la laissa reprendre son souffle, puis m'apprêta à lui mentir pour protéger ma "couverture" de maudit.

[Rei] : Rikyu...
Il y a beaucoup de choses qui me font penser que je me trompe pas.
Alors...Il faut que je te le demande...


Zut ! Elle avait deviné ! Mais comment connaissait-elle le secret des maudits ?! Soudain, comme une claque, je réalisa. Et si elle était elle aussi une maudite ? Et de quel signe était-elle ? Puis elle continua sa phrase, comme déterminée.

[Rei] : Est-ce que tu es l'un des maudits ?!

Elle avait belle et bien deviné. Je n'ai pas été si choqué. Je ferma mes yeux, de la même couleur que cette pierre magnifique qu'est le Rhodochrosite rouge. Je mis mes mains dans mes poches, et soupira, pour la 5ème fois de la journée.

[Rikyu] : Eh bien oui, tu m'as démasqué. Je suis un des maudit du clan des Sôma.

Un petit rire traversa ma gorge. Je souris et referma mon sac, qui était toujours posé sur mon bureau.

[Rikyu] : Mais toi ? Tu es l'un des maudits, ou es-tu simplement... Au courant ?

Je pris mon sac, et le posa sur mon épaule. Soudain, une panique se forma en moi. Et Ikuto ? Où était-il ? Et si il nous avait suivi ? Je pris le soin de ne pas m'enfuir, et d'attendre la réponse de Rei. Je voulais savoir ! Maudite ? Une hâte s'empara de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Dim 28 Mar - 21:18

Rikyu sembla un court instant surprit puis son étonnement s'effaça peu à peu tandis qu'il fermait lentement ses captivant yeux rouges. Il mit ensuite ses mains dans ses poches et souffla avant de prendre la parole.

[Rikyu] : Eh bien oui, tu m'as démasqué. Je suis un des maudit du clan des Sôma.

Elle avait vu juste, il était bel et bien un des maudits de la famille Sôma, mais quel était son signe ? Il prit son sac et le posa sur machinalement sur son épaule. Puis soudain on pouvait lire de la panique sur son visage. Pourquoi ? C'était tout de même pas le fait qu'elle l'ai découvert ? Cependant il ne bougea pas, bien au contraire il resta là, devant Rei plongeant fixement ses yeux dans ceux de la jeune gothique. Quand il finit par lui renvoyer la question...

[Rikyu] : Mais toi ? Tu es l'un des maudits, ou es-tu simplement... Au courant ?

Rei ce tue, hésitant sur ce qu'elle allait lui dire. Elle ne voulait en aucun cas lui mentir, c'était juste qu'elle avait peur qu'il connaisse la véritable position du signe de la licorne dans le cercle des maudits de la famille Kyôya. Elle avait beau faire l’indifférente et celle qui était au dessus de toutes ces railleries c’était quand même dure. Combien de fois elle en avait pleurée ? Combien de fois avait-elle sangloté quand on l’enfermait dans le noir ? La jeune fille restait là, les sourcils légèrement froncés tandis que Rikyu restait immobile devant elle. Quand il s’agissait de son passé, l’adolescente se refermait sur elle-même, comme si elle fermait son cœur à doubles tours. Maintenant fallait bien l'avouer elle ne pleurait plus depuis déjà des années ou du moins elle c'était la promesse de ne plus jamais pleurer devant quelqu'un et jusque là la jeune fille s'y était tenue...Elle s'approcha d'une des fenêtres qui étaient restées ouvertes, immobile, elle scruta un court instant le paysage avant de refermer la fenêtre d'un geste lent tout en lui adressant la parole d'une petite voix de peur d'être entendu par quelqu'un d'autre.

[Rei] : Oui moi aussi...je suis une des maudites.

Puis elle se retourna vers lui, un sourire tendre ce dessina sur ses lèvres légèrement rosées, ses yeux à demi clos étaient plongés dans ceux du jeune homme. Un nouveau silence s'installa entre eux. Haaa... Quoi dire de plus ? Quelque part elle voulait lui demander quel était son signe mais il le lui demanderait également. Puis elle brisa de nouveau ce silence qui commençait à s'installer. Fallait trouver quelque chose à dire...

[Rei] : Tu n'es pas le premier Sôma à être maudit que je rencontre.
Vous avez l'air d'être aussi nombreux que les Kyôya.

L'adolescente lui sourit de plus belle, son visage sembla s'illuminer en repensant à toutes ces personnes qu'elle avait rencontrées récemment. Des membres de la famille Sôma qu'elle appréciait beaucoup comme Sakuya. Qui au fur et à mesure était devenu ce qui ce rapproche le plus à une meilleure amie. Puis elle réalisa qu'elle avait laissée Ikuto derrière elle tout comme son sac d'ailleurs. L'avait-il suivit ? Elle fit alors quelques pas vers la porte de sortie puis tourna la tête vers Rikyu.

[Rei] : Il faut que je retourne au kiosque à musique.
J'ai oublié mon sac...

L'adolescente détourna alors la tête, s'apprêtant à sortir. Elle fixa droit devant elle la porte qui était grande ouverte, mais ne fit pas un pas. Hésitante, Rei finit par tourner de nouveau la tête vers l'adolescent et lui fit de nouveau un petit sourire.

[Rei] : Tu veux venir avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Lun 29 Mar - 16:37

[Rikyu] : Eh bien oui, tu m'as démasqué. Je suis un des maudit du clan des Sôma.

Tout comme le supposait Ikuto, Rikyu était bien lui aussi touché par la malédiction des Sôma. Bah en même temps ça pouvait s’expliquer de part ses gestes et ses paroles. Il avait remarqué un petit frisson parcourir le corps de l’adolescent lorsque Rei lui avait tenu la main, le fait aussi de s’appeler Sôma l’avait définitivement mit sur la voie. Le jeune virtuose resta là, immobile, ses yeux violine à demi clos, ne perdant pas une seule miette de leur conversation. Silencieux, ne faisant aucun bruit, il ne bougeai pas même un seul muscle. Le jeune homme s’adressa alors de nouveau à Rei, lui posant à son tour la question fatidique. Alors ? Maudite ou non ?

[Rikyu] : Mais toi ? Tu es l'un des maudits, ou es-tu simplement... Au courant ?

Ikuto remarqua que Rei resta silencieuse, cependant ce petit silence ce brisa par le bruit des pas de la jeune fille. Il entendit alors juste après, une sorte de coulissement suivit d’un petit cliquetis, elle venait sans doute de fermer une fenêtre restée ouverte. C'est d'une petite voix qu'elle lui donna enfin sa réponse...

[Rei] : Oui moi aussi...je suis une des maudites.

On y était. Alors Rei est bien elle aussi l'une des maudites de la famille Kyôya. Cependant il n'était pas vraiment intéresser de savoir de quel signe elle était, contrairement à l'envi qu’il avait ressentit de savoir si elle était bien l'une des maudites. Après tout ce n'était pas le signe par lequel elle était possédée qui faisait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui, non ?

[Rei] : Il faut que je retourne au kiosque à musique.
J'ai oublié mon sac...


Tiens ? Elle avait enfin remarquée qu'elle avait oubliée son sac. Ikuto entendit les petits pas de l'adolescente ce rapprocher de lui puis plus rien, elle s'arrêta. C'est au bout d'un silence qui ne dura que quelques secondes qu'elle s'adressa de nouveau à Rikyu.

[Rei] : Tu veux venir avec moi ?

Ha ?! Elle allait sortir de la salle valait mieux pas qu'il reste contre le mur, elle devinerait sans aucun mal, qu'il avait entendu la conversation. Il se redressa puis d'un pas décider il se dirigea vers Rei. Il se posta là, immobile devant la jeune fille, faisant semblant un court instant d’être surprit, un petit sourire ce dessina sur ses lèvres. Faisant comme s'il venait juste de la trouver.

- Ha... Tu étais là Rei.

Puis il tapota gentiment son poing sur son front tout en lui souriant encore gentiment, on pouvait même sentir dans son sourire une petite pointe de tendresse. Il plongea ses yeux améthyste dans ceux de l’adolescente, ne faisant pas encore attention à la présence de Rikyu qui ce trouvait lui aussi dans la salle.

-Tu as oubliée ton sac quand tu es partit.
Alors je suis venu te le rapporter.


Puis il lui tendit machinalement son sac, affichant encore un sourire à faire craquer plus d'une fille. D'ailleurs il ne souriait que très rarement encore moins pour une fille, il voulait pas risquer qu'une d'entre elles lui saute au cou de plus il n'appréciait pas vraiment le fait de traîner avec elles. Mais bon... Rei était à part, d'un côté parce que ce ne serait sans doute pas son genre mais surtout parce qu'elle croit qu'il n'est qu'un simple lycéen. C'est vrai que le fait de s'appeler "Tsukiyomi" au lieu de "Sôma" était une bonne couverture pour lui. Il tourna alors la tête vers Rikyu et lui adressa enfin la parole.

- Tu as récupéré tes cahiers Rikyu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikyu Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Dragon ~ |¤| ~ Aveugle ~ |¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Rikyu Sôma
Age : 17 ans
Relation: Ikue, Rei, Kyôko ?, Ikuto.

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Lun 29 Mar - 18:05

Après avoir posé ma question, Rei s'approcha d'une des fenêtres, comme si elle voulait reprendre son courage en reprenant de l'air. La fenêtre était ouverte. Elle la ferma, revins vers moi et, avec tout son courage, avoua.

[Rei] : Oui moi aussi...je suis une des maudites.

Sa voix était frêle, comme si on pouvait la casser d'un petit geste. Mais le son de sa voix n'avait rien avoir avec la timidité. J'en étais persuadée. Elle me regardait, de son tendre regard, les poings fermés et décidée à dire la vérité. Elle me regarda, et fit un léger sourire, tendre et agréable. J'en fis de même. Je savais, à ce moment précis, que je n'avais pas besoin de me forcer avec elle. Sourire était simple. C'était dur à admettre, mais... Rei me rendait.... Heureux. Je fis si transporté que je ne m'apperçu du silence qui avait maintenant envahi la pièce, calme et vide.

Rei] : Tu n'es pas le premier Sôma à être maudit que je rencontre.
Vous avez l'air d'être aussi nombreux que les Kyôya.


Rei me souria encore plus. C'était bizarre, j'avais l'impression qu'elle essayait de trouver de la discussion. Je lui répondis alors.

[Rikyu] : Je n'en sais rien. Moi, je ne connais pas beaucoup de Kyôya... Mais maintenant, je te connais toi !

Je pris un profonde inspiration, comme si je m'apprêtais à partir. Mais pour aller où ? Ce côté de moi qui fuit tout le temps m'agaçait profondement.

[Rei] : Il faut que je retourne au kiosque à musique.
J'ai oublié mon sac...

Essayait-elle de combler le vide ou voulait-elle vraiment reprendre son sac ? De toute manière, tout ce qui aurait été dit n'aurais pas été bien important. Mais j'étais intrigué : quel était le signe de Rei ?
Elle restait immobile. Pourtant, c'est comme si elle avait bougé, ou même était sortie. Moi, je pensais rester ici. Dans la classe ou en bas, cela n'aurait rien changer.

[Rei] : Tu veux venir avec moi ?

Elle me fit ce sourire, ce sourire si beau et tendre. Ses yeux se plissèrent légèrement.

[Rikyu] : bien sûr !

Je souria. Un énorme sourire. Un sourire véritable, qui montrait la joie. Je m'apprêta à emboiter le pas, quand j'entendis Ikuto arriver. C'est dommage à dire, mais je l'avais oublié... Il paraissait presque essouflé, et fut supris de trouver Rei ici. Surement qu'il l'avait cherchée partout !

- Ha... Tu étais là Rei.

Ils se sourirent mutuelement. Puis soudain, je me demanda : mais qu'avait-il fait pendant tout ce temps ? Je sais qu'il avait cherché Rei, mais... Je sais pas, je pense qu'il aurait pû l'attendre. Un sac, ce n'est pas si grave. Mais après tout, sa devait être psychologique, de penser sa. Serais-je jaloux d'Ikuto ?

-Tu as oubliée ton sac quand tu es partit.
Alors je suis venu te le rapporter.


Il tendit le sac à sa propriétaire, et elle-même le récupéra. Puis il fit apparaître sur ses lèvres un léger sourire... Oui, j'en étais sûr a présent. J'étais jaloux d'Ikuto. Cependant, sa m'embêtait ! Il aurait été bien en ami. Bon, tout n'est pas perdu, gardons espoir. Puis il pivota en ma direction.

- Tu as récupéré tes cahiers Rikyu ?

[Rikyu] : Oui, ils sont juste là !

Je t'appota le sac, comme si c'était un animal. "Bon chien chien" pensais-je aussitôt. Je me faisais souvent des observations comme sa, dans ma tête. Sa me donnait l'impression de parler et communiquer des choses à quelqu'un, même si ce quelqu'un était en réalité moi.

[Rikyu] : Mais Ikuto ? Et ton violon ?

Je ne voyais aucune trace du violon. Sans doute était-il resté, comme le sac à Rei plus tôt, sur le banc. Je dépassa Rei et Ikuto en les frollant, en prenant soin de ne pas les bousculer au passage, et descendit les marches. Je prenais encore la fuite... Une fois en bas, je m'asseya sur le même banc que celui où nous étions tout à l'heure, et où étais positionné actuellement l'étui de violon d'Ikuto. Seulement, les deux groupies de tout à l'heure n'étaient pas parties, et guettaient ma sortie au portail. Je les regardais attentivement. Puis je me décida : en avant ! On va voir si je suis un fuyard. Tête baissée, je m'approcha de ces filles. Je ne sais pas pourquoi, mais une envie profonde de les enlacer pour montrer ma véritable identité me rongait. C'était sot. Idiot. Baka. Lorsque je fus qu'à quelques mètres d'elles, (elles ne m'avaient toujours pas remarqués, pour passer le temps, elles écoutaient de la musique.) une personne m'arrêta.

[Rikyu] : Eh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Mar 30 Mar - 19:40

[Rikyu] : bien sûr !

Rei lui fit un petit sourire et s'apprêta à sortir de la salle quand Ikuto apparu devant elle, surprit de la retrouver. Ouf. Heureusement qu'elle ne l'avait pas percutée sinon c'était la transformation assurée. Ikuto lui fit alors un grand sourire qui fit légèrement rougir l'adolescente quand il prit de nouveau la parole.

- Ha... Tu étais là Rei.

On pouvait lire sur le visage de l'adolescente de la surprise. Pourquoi est-ce qu'il la cherchait ? Qu'est-ce qu'il lui voulait ? Elle resta là sceptique, ne bougeant pas d'un pas, silencieuse.

-Tu as oubliée ton sac quand tu es partit.
Alors je suis venu te le rapporter.


[Rei] : Ah ?!
Merci, je comptais justement aller le chercher.

La jeune fille prit alors le sac que tenait Ikuto frôlant légèrement au passage ses mains grandes et fines, des mains d'artiste. Les deux adolescents se sourirent mutuellement. Ce n’était pas vraiment la peine qu'il fasse tout ce chemin pour lui rendre son sac, cela ne la dérangeait pas du tout de retourner au kiosque pour le récupérer bien au contraire. Puis Ikuto tourna la tête en direction de Rikyu, regardant le sac du jeune homme.

- Tu as récupéré tes cahiers Rikyu ?

[Rikyu] : Oui, ils sont juste là !

Rikyu tapota légèrement son sac puis sans un mot il sortit de la classe frôlant légèrement Ikuto et Rei au passage. La jeune fille sembla stupéfaite devant son attitude. Mais qu'est-ce qu'il faisait ? Pourquoi avait-il l'air si...distant ? Pourquoi ce brusque changement de comportement ? Elle sortit à son tour de la classe évitant soigneusement de touché Ikuto et s'arrêta au milieu du couloir voyant l'adolescent partir sans même un mot ou un regard. Puis il disparut de son champ de vision, on n'entendait plus que le bruit de ses pas descendre les escaliers. Les deux autres restèrent là, immobiles, seuls dans le couloir du deuxième étage. Elle ce retourne alors vers son nouvel ami et lui dit tout en souriant:

[Rei] : On devrait partir nous aussi.

Ikuto lui répondit seulement d'un petit signe de tête et se mit à descendre elle aussi le suivit, marchant juste à ses côtés. Ils disaient rien, on entendait de nouveau que le bruit de leurs pas qui résonnaient dans le lycée. Ils arrivèrent alors dans la cour pensant retourner où ils c’étaient rencontrés. Rikyu devait sans doute y être car il avait dit un peu avant de récupérer le violon d’Ikuto. Un peu plus loin, elle vit Rikyu marcher directement tête baissée vers ses deux poursuivantes. Non ?! Il n’allait tout de même pas les enlacées ?! Qu’est-ce qu’il lui prend ?!

D'un seul coup, Rei se tourna vers Ikuto et lui donna son sac, avant de ce mettre à courir en direction de Rikyu qui visiblement était sur le point de faire une belle connerie. Heureusement, elle était extrêmement rapide et il lui fallut très peu de temps pour qu'elle le rejoigne et l'arrête à quelques mètres des deux adolescentes.

[Rikyu] : Eh !

Rei était là, enlaçant Rikyu, sa poitrine légèrement pressée contre le dos de l'adolescent. Elle était essoufflée, le souffle court, son coeur battant la chamade. Sans doute pouvait-il entendre la pulsation de son coeur qui battait à tout rompre. La jeune fille l'avait attrapé comme ça par réflexe, elle n'avait pas du tout l'intention de le prendre dans ses bras. Une chance que les maudits ne se transforment pas en entrant en contact l'un avec l'autre, même s'ils n'appartenaient pas à la même famille. Elle restait là, son front collé contre son dos, elle avait couru si vite qu'à présent ses jambes refusaient de bouger. On n'entendait plus rien m'y à part les pas d'Ikuto se rapprochant lentement d'eux et les deux groupies qui visiblement les avaient remarqués devenir verte de rage en voyant la scène. Puis d'une voix toujours essoufflée elle s'adressa alors à lui.

[Rei] : Tu te rends compte de ce que tu allais faire ?!

Les deux filles qui traquaient Rikyu un peu avant, ce relevèrent et partir de nouveau. Visiblement c'était trop frustrant de voir leur idole avec une fille, surtout dans ce genre de situation. Rei ce décolle alors légèrement de lui puis finit par le lâcher. Elle releva la tête, après ce soudain sprinte ses joues étaient devenu rouge pivoine.

[Rei] : Pourquoi es-tu partit aussi soudainement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Mar 30 Mar - 21:00

- Tu as récupéré tes cahiers Rikyu ?

[Rikyu] : Oui, ils sont juste là !

Rikyu tapota légèrement son sac. Il dit quelque chose qu’Ikuto ne fit pas vraiment attention faut l’avouer. Quand il reporta pleinement son attention sur lui, l’adolescent passa devant eux les frôlant légèrement au passage. Puis sous le regard ébahi de Rei, Rikyu sans alla sans les attendrent, sans même ni un regard ou bien un mot. Qu’est-ce qu’il lui arrivait ? C’est au bout de quelques secondes de silence que Rei releva de nouveau son visage souriant vers Ikuto. Sans doute voulait-elle détendre l’atmosphère. Elle s’adressa alors à lui…

[Rei] : On devrait partir nous aussi.

Ikuto ne lui répondit que par un bref signe de la tête, puis d'un même pas ils commencèrent à ce diriger vers les escalier et à descendre lentement les deux étages. Aucun son ne sortait de leur bouche, on entendait seulement le bruit de leur pas et rien d'autre. Ils finirent alors par déboucher sur la cour et là un peu plus loin, ils virent Rikyu marcher d'un pas décider, la tête baissée vers les deux filles qui l'avaient poursuivis toute la journée. Mais à quoi il jouait ? Il n'allait tout de même pas les prendre dans ses bras ?! Pourtant à voir sa tête remontée et son regard droit et résolu, ça en avait tout l'air.

Rei donna alors rapidement son sac à Ikuto et fit un sprinte qui faut bien l'avouer était largement au dessus de la moyenne que les garçons faisaient au 100 mètres. Sans doute cela était-il une des caractéristiques de son signe, elle se transformait sans doute en un animal qui était rapide à la course. Elle le rattrapa se jeta contre lui. A cet distance il ne pouvait rien entendre alors tenant de nouveau le sac de l'adolescente, il marcha en leur direction lentement. Il n'était aucunement gêné d'être mit de côté, bien au contraire il n'aspirait qu'à avoir la paix. Cependant il ne sait pas trop pourquoi mais le fait que Rei poursuive ainsi Rikyu et le laisse de côté ça... l'énervait. Pourquoi ? Bah il finit par les rejoindrent et s'adresse alors à Rikyu affichant un petit regard amusé en sa direction.


- Tu nous à planter d'un coup.
On ce demandait où tu étais partit.


Puis, il s'approcha légèrement de Rei et lui caressant doucement la tête tout en lui faisant un tendre sourire. Peut-être qu'il voulait ce venger de Rikyu, parce qu’il attirerait autant l'attention de la jeune fille. D'accord ce n’était pas très malin. De plus ce n’était pas non plus dans ses habitudes de faire ce genre de chose mais bon...

- Tu dois être essoufflée à force de courir.
Tu cours vite, c'est impressionant.


La main toujours posée sur la tête de Rei, il continuait de regarder Rikyu tandis que Rei se trouvait pile entre les deux jeunes hommes sans pouvoir vraiment bouger. Elle ne prendrait pas le risque de bouger et de heurter accidentellement Ikuto car après tout elle ignorait sa véritable identité. Il tourna alors un court instant ses yeux améthyste à l'endroit où ce tenait quelques secondes avants les deux lycéennes avant de replonger son regard dans ceux de l'adolescent.

-Tu voulais quelque chose à ces filles ?

Ikuto restait là, faisant croire qu’il ne savait rien. Faut dire aussi qu’il jouait son jeu à la perfection. C’était plus un jeu pour lui de cacher sa véritable identité. De plus il n’était pas obligé de le leur dire. En fait sa mère le lui avait même déconseillée tout comme son beau-père ou encore d’autres personnes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikyu Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Dragon ~ |¤| ~ Aveugle ~ |¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Rikyu Sôma
Age : 17 ans
Relation: Ikue, Rei, Kyôko ?, Ikuto.

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Jeu 1 Avr - 8:13

Je ne savais toujours pas ce qu'il m'avait prit. Seulement, je n'étais pas si étonné. C'était dans mes habitudes -que je me passerais bien- de prendre la fuite. Lorsque j'entrepris de serrer dans mes bras une de ses filles, je fus arrêté. Cela m'avait choqué : personne ne devait faire attention à moi ! Je ne suis rien, rien du tout. Sans réfléchir et sans regarder la personne qui m'avait empêché de me transformer, je dis d'un ton sec et déterminé.

[Rikyu] : Eh !

C'était elle. Rei, qui me serrait et me bloquait. Les deux filles devant partirent, et mes intensions aussi. Je me dis aussitôt : "et si j'étais jaloux d'Ikuto ? Et si j'avais voulu lui faire du mal dans ma transformation ?" Ces pensées restèrent là. Mais je ne voulais faire de mal à personne ! Seulement, j'y avais songé. C'était affreux. Puis, après avoir repris mes esprits -les vrais-, je sentis la poitrine de Rei dans mon dos. Elle ne s'en rendit surement pas compte, mais j'étais rouge. Très rouge ! Je pouvais sentir son coeur battre la chamade. Elle avait dû courir, mais je ne m'en avais pas apperçu. Son souffle était court. Je ne fis rien pour qu'elle se sente mieux, et je le regrette. Rien que le fait de l'avoir fait assoir aurait pû la satisfaire. Sans me regarder, elle me dit, d'un ton essouflé.

[Rei] : Tu te rends compte de ce que tu allais faire ?!

Je préféra garder le silence. Oui, bien sûr que j'en étais conscient ! Mais peut-être m'aurais-tu compris, si je m'étais transformé. Je suis un dragon. Mais tout les dragons sont extrement différent. Seulement, une de mes caractéristiques est la fuite. Je n'ai jamais sû pourquoi, mais y avait-il une raison de toute façon ? Rei finissa pas me lâcher, et me regarda. Ses joues étaient rouge.

[Rei] : Pourquoi es-tu partit aussi soudainement ?

[Rikyu] : Je me pose cette question à moi même tout les jours. Rei, il faut que tu sâches une chose : je fuis. Quand je me sens mal, je fuis. Ne me demande pas pourquoi.

J'espèrais qu'elle devinerait que c'était une de mes caractéristiques, car je ne pouvais lui dire : Ikuto c'était à présent rapproché de nous.

- Tu nous à planter d'un coup.
On ce demandait où tu étais partit.


Je baissa la tête. J'en avais marre de fuir. Et le fait d'être maudit renforce ce trait de personnalité. Je dois sans cesse fuir les filles. Ikuto se rapprocha encore de Rei, et lui caressa la tête. Ce que cela m'avais agacé ! Il lui fit son sourire de charme. Je voulais encore fuir, mais je me contrôla. Je ne voulais pas que Rei s'inquiète. Depuis que j'ai rencontré Ikuto, je fuis de plus en plus. Cette gêne permanente était un vrai suplice pour moi. Il faisait comme une sorte de drague à Rei. Je détourna le regard, et observa en silence les pétales du sakura qui tombaient. Une légère brise vint caresser, à moi aussi, mes cheveux. Je ferma les yeux un instant, tentant de me contrôler d'avantage et de rester serin.

-Tu voulais quelque chose à ces filles ?

[Rikyu] : Non.

Je ne donna aucune explication, aucun détail. J'étais en colère. Heusement, cette phrase voulait dire qu'il n'avait pas entendu notre discussion dans la classe. Cela me soulagea. Je me tourna vers Rei, et l'observa intensément. Je voulais la voir. Comme...un besoin. Je lança, par la suite, à Ikuto, comme pour me débarasser de lui, une phrase qui sortit de ma bouche sèchement.

[Rikyu] : Ikuto, ton violon.

Je ne l'avais pas regardé, je continuais à admirer la splendeur de Rei. Je sû que mon calme revenait, quand je la regardais. Une pétale vint sur mon nez, et j'éternua. Un sourire se fit deviner sur mes lèvres. Je crois que Rei aussi, souriait. Je regarda ma montre, et annonça.

[Rikyu] : Personne n'a prévu quelque chose, j'espère ? Il est 19:02 !

Bah, après tout, je m'en fichais, de rentrer chez moi. Pendant la semaine, personne n'est à la maison. Personne ne m'attend, m'y a part mon chien. Oui, vous pensez surement "Un chien avec un dragon ?". Et bien ce chien, il est différent. Il est adorable, et on s'entend très bien. J'espèrais que Ikuto annonce "Si, je dois partir" pour une raison comme une autre, mais pour le moment, rien. Je me mis à marcher lentement vers le sakura. C'était différent d'une fuite, cette fois. Les sakuras me procuraient bonheur. J'ouvris ma sacoche, et entrepris de commencer mes devoirs.

[Rikyu] : Rei, tu as des devoirs à faire pour demain ?


Dernière édition par Rikyu Sôma le Ven 2 Avr - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Jeu 1 Avr - 14:05

[Rikyu] : Je me pose cette question à moi même tout les jours. Rei, il faut que tu sâches une chose : je fuis. Quand je me sens mal, je fuis. Ne me demande pas pourquoi.

Rei ne sortit aucun mot, elle restait seulement là, immobile et silencieuse. Il ce sentait mal ? Pourquoi ? Qu'est-ce qui le mettait dans cet état ? Est-ce que fuir était la meilleure solution ? Beaucoup de questions sans réponse se bousculèrent dans son esprit. A la demande de Rikyu, elle ne lui posa aucune question, ce contentant de le regarder plongeant ses yeux bleus foncés dans ceux de l'adolescent. Ikuto finit alors par les rejoindrent, Rei se tourna légèrement vers lui, prit de nouveau son sac des mains d'Ikuto tout en le remerciant et en s'excusant de l'avoir de nouveau laisser derrière.

- Tu nous à planter d'un coup.
On ce demandait où tu étais partit.


La main d'Ikuto se posa alors lentement sur le sommet de son crâne et d'un geste tout aussi lent et doux, il lui caressa la tête. Sans bouger d'un pas, elle releva la tête vers le haut et vit Ikuto qui était presque collé à elle, rougissant violemment en le voyant si proche l’un de l’autre. Il lui sourit alors de nouveau ce qui il fallait bien l'avouer fit légèrement accélérer les battements de coeur de Rei qui commençait seulement à reprendre son calme. C'est d'une voix amusée qu'il lui adressa la parole.

- Tu dois être essoufflée à force de courir.
Tu cours vite, c'est impressionnant.


[Rei] : Merci.

Rei lui fit un petit sourire tout en gardant les yeux rivés sur lui de peur qu'il se rapproche davantage d'elle et pire qu'elle se transforme à son contact quand à Rikyu, il baissa la tête, semblant devenir de nouveau étrange. Il avait l'air d'être mal à l'aise, sans doute même voulait-il s'en aller. L'adolescente l'observa attentivement et se mit à penser qu'il réagissait ainsi lorsque Ikuto se trouvait avec eux. Elle le vit alors détourner son regard et c'est en silence qu'il observa les pétales du sakura qui tombaient lentement. Une légère brise se leva alors faisant légèrement voleter leurs cheveux. Rikyu ferma les yeux un court instant, semblant penser à des choses qui dépassait l'adolescente. Ikuto finit alors par briser le silence.

-Tu voulais quelque chose à ces filles ?

[Rikyu] : Non.

Il reporta alors toute son attention sur Rei, la regardant fixement sans même cillé ce qui surprit l'adolescente. Son comportement était vraiment bizarre aussi bien avec elle mais surtout avec Ikuto. Pourquoi ce montrait-il si froid et sec avec lui ? C'est d'ailleurs de la même façon qu'il s'adressa de nouveau à lui...

[Rikyu] : Ikuto, ton violon.

Rikyu ne lui avait même pas porté la moindre attention, il continuait seulement à regarder la jeune fille. Une pétale de Sakura vint sur son nez ce qui le fit éternuer. Un léger petit sourire se dessina alors sur ses lèvres et Rei ne put s'empêcher dans esquissée elle aussi un malgré la tension qui régnait entre les deux lycéens. Rikyu porta alors son regard sur sa montre…

[Rikyu] : Personne n'a prévu quelque chose, j'espère ? Il est 19:02 !

[Rikyu] : Rei, tu as des devoirs à faire pour demain ?

L'adolescente s'immobilisa devant cette phrase qui avait eu l'effet d'une décharge sur la jeune fille. Argh !! Elle les avait totalement oubliés ceux là ! De plus il était tard maintenant il fallait qu'elle rentre aussi pour préparer le repas de ce soir. Si elle partait maintenant elle aurait le temps de préparer ce qu'elle avait prévue puis vers les 21 heures de commencer enfin ses révisions. Rei n'avait plus de temps à perdre, c'est à contre coeur qu'elle devait les laisser. Au fond elle savait qu'elle les reverraient puisqu'il fréquentent tous les 3 le même lycée. D'une voix précipitée, elle s'adressa à Rikyu.

[Rei] : J'avais oubliée !
Il faudrait que je rentre...

Son regard se posa alors sur Rikyu qui c'était installé au pied d'un des cerisier de la cour et avait commencé à ouvrir sa sacoche dans le but de commencer ses devoirs. Il n'allait pas rentrer pour étudier chez lui ? De plus le lycée n'allait sans doute pas tarder à fermer ses grilles, donc ce n'était plus vraiment une heure pour rester ici. Elle s'approcha alors lentement de lui et s'immobilisa juste à côté de lui avant de prendre de nouveau la parole regardant à tour de rôle les deux adolescents. Ikuto non plus ne semblait pas vraiment décidé à bouger...

[Rei] : Vous allez rester là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Ven 2 Avr - 20:50

-Tu voulais quelque chose à ces filles ?

[Rikyu] : Non.

Sans doute voulait-il ce débarrasser de lui mais Rikyu adressa de nouveau la parole à Ikuto tout en regardant fixement Rei dans les yeux. Pas commode on dirait. Pourtant ça avait plutôt bien commencé entre eux, alors où était le problème ? Pourquoi ce comportement froid et distant ? Contrairement à toute attente Ikuto s'en moquait totalement de l'attitude de Rikyu, très peu de chose le perturbait pour ne pas dire rien. Il n'était pas le genre de personne à s'inquiéter pour ce genre de chose bien au contraire. Cela pouvait paraître méchant pour certains ou même blessant mais c'est ce qu'il ressentait et il ne le niait pas. Il faut dire aussi que pour nouer des affinités avec les autres, fille ou garçon il était nul malgré sa grande popularité.

[Rikyu] : Ikuto, ton violon.

Encore aucun regard et ce ton toujours aussi sec et froid. Ikuto ne put s’empêcher de voir en Rikyu un comportement un tant soit peu enfantin. Alors qu’il regardait encore la jeune fille, une fleur de cerisier vint doucement se poser sur le nez de l’adolescent ce qu’il le fit éternuer lui faisant alors esquisser un petit sourire suivit de Rei. Ikuto quand à lui, ne bougea pas d’un pouce et retira lentement sa main qui était jusque là posée sur la tête de l’adolescente. Il restait toujours à côté d’elle, aucunement intimidé ou blessé par Rikyu. Notre jeune virtuose n’était pas le genre de personne à s’effacer ou à ce faire tout petit. Il le vit alors regarder brièvement sa montre et prit de nouveau la parole, s’adressant cette fois aux deux adolescents.

[Rikyu] : Personne n'a prévu quelque chose, j'espère ? Il est 19:02 !


[Rikyu] : Rei, tu as des devoirs à faire pour demain ?

Elle s'immobilisa après ce que Rikyu lui avait dit. Visiblement elle avait oubliée ses révisions et leur temps passé ensemble n’allait pas tarder à toucher son terme. Ikuto n'était en aucun triste ou abattu de devoir quitter Rikyu et particulièrement Rei. Ils allaient certainement ce revoir vu qu'ils sont dans le même lycée, de plus même s'ils n'était pas dans le même établissement scolaire rien ne les empêchaient de ce revoir. C'est d'une voix légèrement affolée que Rei répondit à la question de Rikyu.

[Rei] : J'avais oubliée !
Il faudrait que je rentre...


Rei semblait sur le point de partir quand son regard ce porta simultanément sur Rikyu et Ikuto. Le premier c'était installé au pied d'un cerisier et commençait à sortir ses cahiers qu'il avait récupéré quelques instants avants, Ikuto quand à lui avait récupérer son violon sans pour autant se presser et s'arrêta de nouveau près de la jeune fille qui les regardaient d'un regard interrogateur avant de prendre de nouveau la parole.

[Rei] : Vous allez rester là ?

Ikuto ne répondit pas tout de suite, pensant à ce que venait de dire l'adolescente quand il finit par lui répondre.

-Peut-être… Je ne sais pas.
Je ne pense pas rentrer tout de suite chez moi…


Ce n'était pas qu'il ne voulait pas rentrer, c'était plutôt qu'il ne voulait pas ce coltiner sa soeur, Utau. Fallait le faire tout de même, toujours à le coller enfin... c'était déjà une chance pour lui qu'il se transformait si elle le prenait dans ses bras, pour ce genre de chose il avait déjà la paix. D'une petite voix amusée et ce penchant légèrement vers Rei, il lui adressa alors la parole.

- Si tu veux je peux te raccompagner chez toi, Rei ?

Bon d'accord. Fallait l'avouer il voulait savoir où elle habite mais aussi rester un maximum de temps avec elle. Il ne la connaissait depuis même pas une heure et déjà il était attaché à elle. Sans doute même était-il amoureux d'elle. Alors on pouvait vraiment tombé amoureux d'un seul regard ? On voit une personne et soudain le monde semble suspendu, le coeur se met doucement à s’emballer, les mains deviennent peu à peu moite et la gorge sèche. Ikuto avait exactement quelques similitudes mais bon... Une chose était sûr pour lui, elle l'intéressait beaucoup et n'appréciait vraiment pas que l’adolescent attire autant l'attention de Rei. D'accord ! D'accord ! On peu le dire il est jaloux de Rikyu ! Pourtant il a l'air sympa mit à part le ton sec qu'il prend quelques fois avec lui. Peut-être est-il lui aussi jaloux ? Cela expliquerait son comportement bizarre chaque fois qu'il les a rejoint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikyu Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Dragon ~ |¤| ~ Aveugle ~ |¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Rikyu Sôma
Age : 17 ans
Relation: Ikue, Rei, Kyôko ?, Ikuto.

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 3 Avr - 8:52

[Rei] : J'avais oubliée !
Il faudrait que je rentre...


Zut ! J'avais esperé qu'elle dise qu'elle avait le temps... Bon, tant pis ! Après tout, nous allions nous revoir, c'était certains.

[Rei] : Vous allez rester là ?

Moi, je ne voulais pas rester ici. Quand je verrais le pion qui fermera les grilles, bien sur, je sortirais en douce au dessus des grilles sans me faire repérer -il déteste voir des gens traîner ici- et rentrer chez moi aurait été une démotivation pour les devoirs. Ce calme oppressant m'aurait empêché de les continuer. Non, j'aimais le vent perturbant le léger feuillage du sakura, fesant virevolter ses fleurs dans le vent, et elles-même détacher leurs pétales.

-Peut-être… Je ne sais pas.
Je ne pense pas rentrer tout de suite chez moi…


[Rikyu] : Pour ma part, je vais rester un peu.

Puis Rei commença à tourner les talons. Je m'apprêtais à la retenir, ou l'accompagner... Je ne voulais pas la revoir QUE le lendemain, ou pire, qu'il lui arrive quelque chose. Je me leva doucement, et me mis comme but de la suivre, ou au moins lui dire au revoir.

- Si tu veux je peux te raccompagner chez toi, Rei ?

C'était idiot, mais je ne voulais pas qu'Ikuto la raccompagne. Je suis idiot, parfois trop à mon goût. Je me retins, et me rasseya, l'air abattu. Personne n'aurait voulu de moi, de toute manière. Et puis je ne dois être dépendant de rien ni personne ! Je ne pensais plus qu'à elle, son parfum, ses cheveux, ses yeux si doux, sa voix tendre... Avais-je vraiment pensé sa ? Oh non ! Un coup de foudre, une flèche de Cupidon, une larme d'amour ? Cela avait recommencé. Eh oui, malgrès ce que l'on peut croire, je suis déjà tombé amoureux. Mais.... Cette fille n'avait intêret que ma malédiction et ma forme de dragon, pas mon comportement humain. Je l'avais oublié, et me revoilà pensant à elle. Mais en mal, cela me soulagais. Puis mon corps ne m'obéissa plus, je me leva d'un bon, tendis la main, et prononca même ce mot.

[Rikyu] : Attends !

Pourquoi avais-je dis sa ? Sa allait m'attirer des ennuis, il fallait des excuses... Je me mis à réfléchir, tandis que mes jambes me fesait avancer. Qu'est-ce que je faisais ? Une belle gamelle, je le sentais.

[Rikyu] : Tu voudrais qu'on te ramène tout les deux chez toi ?

Argh ! C'était sortit d'un coup, sans prévenir ! Bien sûr que je voulais la raccompagner, mais... Comme sa, sa ne me ressemblait pas. Je souhaitais l'aider chez elle, discuter... Une compétence que j'ai aquise petit, c'était le souhait d'aider autruis. J'étais heureux d'aider. Mais si sa avait été pour Rei, cela aurait été encore mieux. Servir quelqu'un, l'aider, pour la débarasser et que cette personne ait plus de temps pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 3 Avr - 11:42

-Peut-être… Je ne sais pas.
Je ne pense pas rentrer tout de suite chez moi…


[Rikyu] : Pour ma part, je vais rester un peu.

La jeune fille sembla légèrement déçue, elle aurait bien aimée faire ne serait-ce qu'un bout de chemin ensemble. Pouvoir leur parler d'avantage, en savoir un peu plus sur eux... Mais bon, tant pis. Ce n'est pas vraiment grave. C’est alors qu’Ikuto lui proposa de la raccompagner chez elle, ce qui surprit grandement Rei. Est-ce qu’il lit dans les pensées ?!

- Si tu veux je peux te raccompagner chez toi, Rei ?

[Rei] : Si tu veux.

Rei lui rendit alors son sourire, Rikyu quand à lui semblait être abattu. Tandis que la jeune fille lui dit au revoir tout en lui faisant un léger signe de la main, elle tourna les talons prête à rentrer chez elle accompagnée d'Ikuto. Elle aurait bien aimée qu'il ce joigne à eux mais bon, il ne l’avait pas demandé et se connaissait à peine. De plus elle n’était pas le genre de fille à demander à un garçon de la raccompagner chez elle. Tournant le dos à Rikyu elle ne le vit pas ce lever dans un bond et lui tendre la main. C’est alors qu’il interpella la jeune fille.

[Rikyu] : Attends !

Surprise Rei tourna lentement la tête vers Rikyu, ce dernier avançait vers elle, semblant peu confiant et légèrement gêné. Qu’est-ce qu’il lui voulait ? Pourquoi était-il gêné ? Elle n’eu même pas le temps de lui demander que déjà l’adolescent avait reprit la parole, plongeant un regard intense dans le bleu de ses yeux.

[Rikyu] : Tu voudrais qu'on te ramène tout les deux chez toi ?

Rei resta un instant silencieuse, regardant fixement Rikyu qui semblait affolé en réalisant ce qu'il venait de lui demander. Est-ce qu'il le regrettait ? Est-ce qu'il avait peur de s'imposer ? Pour sa part, Rei était contente qu'il le lui demande. Elle lui fit un grand sourire tout en fermant de quelques secondes ses grands yeux bleus qu'elle finit rouvrit par la suite. Alors que la main de Rikyu était encore légèrement tendue vers elle, Rei s’approcha de lui et prit lentement sa main entre les siennes qui étaient encore toute chaude. Elle s'adressa à l'adolescent d'une voix chaleureuse.

[Rei] : Je serai très contente que tu te joignes à nous Rikyu !
Ça me fait plaisir que tu viennes.

Elle lâcha alors lentement sa main, un sourire encore afficher sur ses lèvres fines, légèrement bombé et rose. L’adolescente était ravie, elle allait pouvoir rester encore un peu avec ses deux nouveaux amis. Elle regarda simultanément Ikuto et Rikyu avant de reprendre la parole.

[Rei] : On ce met en route ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 3 Avr - 13:54

Rei répondit favorablement à sa demande tout en lui faisant un petit sourire amusé. Rikyu quand a lui semblait vouloir rester un peu plus ici. Bizarre. Il aurait pensé que l'adolescent demanderait lui aussi à raccompagner Rei. Mais bon, ce n'était pas visiblement dans son caractère, en effet si on pouvait dire une chose de l'adolescent c'est qu'il semblait effacé, sans doute ne c'était-il jamais confié à quelqu'un ? Il semblait avoir peur de déranger les gens, c'est sans doute pour cela qu'il n'avait pas proposé à Rei de la ramener.

Rei lui fit un bref signe de la main tout en lui disant au revoir puis elle tourna les talons prête à partir. Ikuto se retourna également cependant son regard restait toujours sur Rikyu qui semblait abattu, toujours assit au pied du Sakura, la tête légèrement baissée, ses yeux cachés par quelques mèches de cheveux. Ha ? Est-ce qu'il regrettait de ne pas la raccompagner ? Ikuto ne fit rien, il ne dit rien ce contentant de regarder un bref instant le lycéen puis tourna lentement la tête vers Rei. C'est alors que Rikyu prit de nouveau la parole, s'adressant de nouveau à la jeune fille.

[Rikyu] : Attends !

Elle se retourna lentement suivi d'Ikuto, tandis que la première affichait un regard interrogateur, Ikuto qu'en à lui avait légèrement plissé ses yeux améthyste qui reflétait une sorte de petite satisfaction. Est-ce qu'il allait demander également à la ramener ? Alors qu'ils c'étaient totalement retournés vers Rikyu, ce dernier avançait d'un pas assuré vers la jeune fille la main légèrement tendue vers elle, comme si il avait voulut la retenir.

[Rikyu] : Tu voudrais qu'on te ramène tout les deux chez toi ?

Surprise pendant un court instant, elle finit par s'approcher de lui tout en lui souriant. Faut bien l'avouer il n'appréciait pas vraiment qu'elle sourit ainsi pour un garçon. Mais bon... De quel droit il se met à penser ça ? Elle n'était pas sa copine, du moins pas encore. Il se mit alors à penser qu'il était vraiment bête de réagir ainsi. Ce qui l'énerva le plus ce fut quand elle lui prit la main entre les siennes et d'une voix chaleureuse répondit à sa question.

[Rei] : Je serai très contente que tu te joignes à nous Rikyu !
Ça me fait plaisir que tu viennes.


Puis elle lâcha sa main, affichant un petit sourire à l'attention du jeune homme. Visiblement elle était ravie qu'il le lui propose également. Son regard se porta simultanément sur Rikyu et lui c'est à ce moment qu'elle prit de nouveau la parole.

[Rei] : On ce met en route ?

Ikuto lui fit un léger sourire la regardant intensément comme si il essayait de mémoriser chaque parcelle de sa peau ivoire et sans imperfection, ses petits grains de beauté, ses yeux, sa bouche…

- D'accord.
Alors, tu viens Rikyu ?


L'adolescent s'approcha alors de Rikyu, posa sa main sur une de ses épaules, affichant alors léger sourire à l'adolescent. C'est alors qu'il approcha lentement ses lèvres d'une de ces oreilles, sous le regard interrogateur de Rei. Dans un léger murmure, pour que Rei n'entende pas, il s'adressa à son nouvel ami.

- "Il n'y a plus qu'un début d'amitié qui nous lie maintenant...
Nous sommes également des rivaux."


Ami c'était vite dit mais le fait est qu'il l'apprécie vraiment au fond. Il se redressa alors, dégageant sa main, faisant de nouveau face au jeune homme tout en continuant de lui sourire. C'est comme si un jeu c'était lancé entre eux avec comme récompense Rei. Ikuto n'allait pas abandonner aussi facilement et quelque chose lui dit que Rikyu non plus. Maintenant il espérait seulement que leur intérêt pour la jeune fille, n'allait pas causer du souci entre eux. C’est d’un léger petit sourire à son attention qu’il lui dit une dernière chose.

- Je te préviens, je ne compte pas perdre.

Il comptait bien gagner le coeur de la jeun fille, bien sûr il ne comptait faire éjecter Rikyu du cercle d'amis de Rei. Ce n'était pas dans ses habitudes et c'était également malhonnête. Non, il voulait se mesurer à lui de façon juste et équitable, ainsi que de garder Rikyu comme ami. Il tourna alors les talons, tenant fermement la poignée de son étui à violon dans le creux de sa main, prêt à raccompagner Rei chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikyu Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Dragon ~ |¤| ~ Aveugle ~ |¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Rikyu Sôma
Age : 17 ans
Relation: Ikue, Rei, Kyôko ?, Ikuto.

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Sam 3 Avr - 14:19

Mon coeur battait la chamade. Je n'attendais que sa réponse. Mais elle parrut agréablement surprise, et se rapprocha de moi. Elle me fit un sourire tendre, et prit ma main. Je lui fis de même un grand sourire, vraiment heureux.

[Rei] : Je serai très contente que tu te joignes à nous Rikyu !
Ça me fait plaisir que tu viennes.


Je ne répondis rien. Pourquoi ? Parce qu'il n'y avait pas besoin ! Mon sourire parlait pour moi. J'étais content... Qu'elle soit contente ! Puis elle lâcha ma main, et je la rejoingnis, elle et Ikuto.

[Rei] : On ce met en route ?

[Rikyu] : Oui !

- D'accord.
Alors, tu viens Rikyu ?


[Rikyu] : Bin oui !

C'était logique que je venais ! Je venais de lui proposer de venir, et elle avait dit oui. De plus, j'étais déjà prêt à la raccompagner. Puis soudain, Ikuto s'approcha de moi, et mis sa main sur l'épaule. Que me voulait-il ? Puis il me murmura une phrase à l'oreille, doucement pour que Rei n'entende pas.

- "Il n'y a plus qu'un début d'amitié qui nous lie maintenant...
Nous sommes également des rivaux."


[Rikyu] : Mais enfin, Ikuto ! Que me veux-tu à la fin ?

J'avais dis cette phrase à voix haute. Son comportement m'agaçait. Rivaux ? Mais pourquoi ! A propos de Rei ? Je ne veux pas me battre. Mais une fois transformé, je ne pourrais pas m'arrêter. Le dragon qui est en moi se réveillera et ça commençera. De toute manière, même une "guerre" psychologique sera sanglante. Je ne me laisserais pas faire.

- Je te préviens, je ne compte pas perdre.

Sa m'énervait. On aurait dit qu'il voulait me narguer, et "obtenir" Rei ! Elle n'est pas une chose, mais bien une personne ! Son choix compte. ELLE compte. Bien entendu, j'aimerais bien qu'elle... M'apprécie autant que moi ! Mais il ne faut pas former de faux espoirs. Je ne voulais pas me le dire, cependant... j'étais vraiment amoureux d'elle.
Je me mis à marcher, aux côtés de Rei, comme si rien ne c'était passé. Je ne voulais pas qu'elle souffre de nos conflits. La saccoche serré entre mes doigts, ma main posée sur mon épaule, j'avançais, tranquillement et à la vitesse de Rei. Je dois dire qu'elle spidait un peu, peut-être une de ces caractéristiques en tant que maudite. Cette question me brûlait au lèvres : Rei, de quel signe es-tu ? Mais je n'aurais pas pû lui dire. Il y avait Ikuto, et puis je ne voulais pas qu'elle sâche mon signe avant de m'avoir vu. Quand on dit dragon, on peut parfois imaginer un être terrifiant, mais je ne le suis pas tant que sa.

[Rikyu] : Tu as beaucoup de chose à faire chez toi, Rei ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kyôya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : ~l¤l Maudit de la licorne~Dark Vocaloid l¤l~
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Rei Kyôya
Age : 15 ans
Relation: Il y en a trop... Oo Allez sur ma fiche de liens, ce sera plus simple. ^^'

MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   Dim 4 Avr - 12:09

[Rikyu] : Mais enfin, Ikuto ! Que me veux-tu à la fin ?

Rikyu avait répondu soudainement et d’une voix forte ce qui fit sursauter la jeune fille. Qu’est-ce qui lui arrivait ? D’ailleurs il regardait Ikuto, les sourcils légèrement froncés le regardant d’un regard perçant, Ikuto quand à lui affichait encore un petit sourire amusé en regardant Rikyu, visiblement pas impressionner par lui.

- Je te préviens, je ne compte pas perdre.

L'adolescent semblait énervé, très certainement à cause de ce que venait de dire Ikuto. D'ailleurs qu'avait-il bien pu lui dire qui nécessitait ces messes basses ? De plus que voulait-il dire par: "Je te préviens, je ne compte pas perdre" ? Peut-être une sorte de compétition, un jeu c'était lancé entre les deux garçons ? Les trois adolescents se mirent alors à marcher, Rei était placée au milieu d'Ikuto et de Rikyu, ce dernier semblait avoir reprit son calme, ce qui rassurait à moitié la jeune fille. Elle regardait droit devant elle, ne sachant pas quoi dire pour détendre l'atmosphère. Alors qu'elle réfléchissait à un moyen de relancer la discussion ce fut Rikyu qui la précéda.

[Rikyu] : Tu as beaucoup de chose à faire chez toi, Rei ?

Rei se mit à faire le récapitulatif de sa soirée, elle devait d’abord préparer le repas pour huit heures avant que Sei ne rentre à la maison, ensuite elle devait faire la vaisselle sans oublier avant toute chose de rentrer le linge avant qu’il ne fasse trop humide. Toutes les tâches quotidiennes dans la maison c’était elle qui les faisaient, excepter laver les sous-vêtements de ces deux colocataires. C’était privé en plus d’être intime, et enfin après un bon bain, elle se mettrait alors à ses révisions.

[Rei] : Euh…un peu, oui.

Elle se gratta alors la joue en affichant une mine légèrement abattue, la tête légèrement baissée.

[Rei] : Toutes les classes de secondes passent un grand contrôle noté en maths pour évaluer notre niveau...
C'est un contrôle coefficient 3...


Les maths, la matière qu'elle détestait le plus comme la plupart des autres. Généralement, elle était très bonne élève dans toutes les matières, excepté en maths où elle atteignait à peine dix. Tandis qu'elle se morfondait sur les révisions qui l'attendaient une chose lui revint à l'esprit...

[Rei] : Ah ?! J'avais oubliée !
Je suis aussi de corvée demain !

L'horreur. Elle n'était pas vraiment le genre de personnes à être matinale, bien au contraire. L'adolescente détestait particulièrement le jour de ses corvées, devoir ce lever plus tôt pour arriver une heure à l'avance au lycée, nettoyer la classe, changer l'eau des fleurs, rédiger le cahier de classe... Bref, tout ce qu'elle détestait. Elle afficha une petite mine abattue avant de relever la tête et de la tourner vers Rikyu.

[Rei] : Et toi Rikyu ?
Tu as beaucoup de devoir à faire ?

Elle tourna alors la tête vers Ikuto qui restait silencieux, regardant droit devant lui. L'adolescente lui fit une petite mine boudeuse et s'adressa alors à lui.

[Rei] : Tu as de la chance Ikuto.
Toi tu n'as pas de devoir à faire pour demain.

Ikuto tourna alors la tête de son côté. Rei abandonna sa mine boudeuse et lui fit alors un petit sourire amusé. Les trois adolescents continuèrent de marcher un peu plus lentement cette fois, afin que le temps qu'ils passent ensemble dure quelques minutes de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: :: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
:: Le virtuose solitaire :: (pv. Rei et Rikyu)[Terminer]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Rêverie solitaire
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» Givre Absolu [Solitaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits basket RPG :: Etablissement Scolaire :: Lycée :: Cour du Lycée-
Sauter vers: