Fruits basket RPG

Incarnez un membre des douzes signes ou autres et faites votre place dans le monde de Fruits Basket !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elda Kamiya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat ~ |¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Elda
Age : 17 ans
Relation: Amis : Ikuto, Rei, Sayuka, HatsuHaru, Ikue - Connaissances : Les autres

MessageSujet: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Dim 4 Avr - 16:21

C'était bien la première fois qu' Elda venait faire un tour en centre-ville. Oui, mademoiselle était japonaise, non, elle n'était jamais allée en ville. Enfin, dans cette ville. En effet, Elda venait tout juste de déménager, d'arriver dans cette grande académie dans laquelle plein d'élèves de tout milieu et de tout âge se retrouvait. Tout âge ? Non, non, juste de 1* à 1*. Comment ça Elda n'est pas au courant ? Oh, si peu découverte ? Non, à vrai dire, elle n'avait jamais cherché à savoir qui était dans son lycée. Elle n'avait pas encore entretenu et fait progresser ses relations (humaines j'entends). Mais ça n'allait peut-être pas tarder, qui sait...

Après être revenue du réfectoire, ou elle avait pris son petit-déjeuner (sacré chez elle), elle remonta dans sa chambre, prendre deux trois affaires, à savoir une veste, sa carte de crédit (quand on sait faire la gentille fille à Papa, ça rend certaines choses plus faciles), un peu de liquide puis deux trois autres babioles, pas utile de vous préciser lesquelles. Elle changea de chaussures, troqua ses baskets contre des bottes noires; montant jusqu'à à peu près ses genoux. Après, ça va beaucoup mieux avec comment elle était habillée. Non ? Ah, vi, j'ai oublié de préciser comment elle était habillée. Pas très compliquée, même si elle était élégante. Elle s'était habillé avec une mini-jupe noire, comme celle des lycéennes d'aujourd'hui (car oui, pendant les jours où elle a pas cours, elle se considère pas trop comme lycéenne) avec un t-shirt fermeture éclair sur le devant, blanc à manches courtes. Il ne faisait pas froid, et pourtant, elle prit la précaution de prendre sa veste en cuir, qui lui tenait assez chaud pour ne pas avoir froid (haha, le jeu de mot). Comment, Elda raisonnable ? Oh, je n'oserai pas la qualifier ainsi. Non, juste que quand on cherche à rencontrer des gens intéressants, vaut mieux ne pas tomber malade après, question de logique.

Et donc, sur ces entre-faits, la jeune femme se rendit en ville, avec bien l'intention d'y faire des rencontres intéressantes. Elle prit le tram, marcha quelque peu, bref, fit le nécessaire pour arriver à destination. Elle arriva donc là où elle souhaitait se rendre, au coeur de la ville, le centre-ville donc. Elle alla, se frayant un chemin dans la foule, de part et d'autres des rues, faisant comme toutes les filles du lèche-vitrine, sans se soucier vraiment de la somme qu'elle pouvait dépenser. Elle arriva bien vite à une des petites rues commercantes, souvent bondées de monde et pourtant, il y avait toujours des boutiques sympas. Même si elle aimait les beaux vêtements, la jeune fille n'était pas du genre à n'acheter que des fringues de marques. Tant qu'elle trouvait l'article en question joli, elle l'achetait, et ce, qu'importe d'où il venait. Bref, elle continuait sa route tranquillement, tandis que son regard s'arrêta sur un magnifique bracelet, mis en vitrine dans une bijouterie (un bracelet dans une bijouterie, comme c'est bizaaare !). Elle voulut entrer, passa une des marches pour accéder à la porte mais sentit un léger déséquilibre provenant de son côté gauche. Ce n'est qu'après s'être rattrapée avec le bord du mur, s'être légèrement écorché la main et s'être rendue compte que sa malchance était de retour qu'elle remarqua que l'un des talons de ses bottes avait rendu l'âme.


- 'tiiin.. faut que ça m'arrive à moi...


Décidément, la journée n'était vraiment pas l'une des meilleures de sa vie. Mais le seul "bon côté" on va dire, c'était qu'elle ne s'était pas rattrapée sur un garçon. Etant une Sôma, elle serait tombé sur un homme (dans le sens littéral comme le sens figuré) elle aurait eu de sacré ennui, maudite du chat en plus ! Mais bon, son ange gardien, même étant sponsorisé par la malchance, avait enfin décidé d'agir et de lui donner un peu de vaine ! Elle entendit alors des pas derrière elle. En même temps, dans une rue pleine de monde, c'était normal, mais là, elle sentait que c'était des pas familiers. Mais elle ne se retourna pas, essayant tant bien que mal de réparer ses chaussures, même provisoirement, comme elle le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Dim 4 Avr - 19:09

Ikuto arriva au centre-ville, la respiration légèrement saccadée. Dix minutes avant, il s'en allait tranquillement de son lycée une fois qu'il n'y avait presque plus personne, les mains dans les poches, quand trois lycéennes l'interpellèrent. Ikuto qui n'avait pas vraiment envie de perdre son temps avec, O combien est-il précieux, à du ce mettre à courir disons... une bonne dizaine de minutes. C'est qu’elles étaient résistantes en plus. Imaginé un peu si l'une d'entre elles avait réussi à le rattraper ? Fichu popularité ! Faut pas le croire, ça n'a pas que des bons côtés d'être populaire et particulièrement pour un adolescent qui ce transforme en chat lorsqu'une fille le prend dans ses bras.

Bref, maintenant qu'il était là, autant rester. Il lui vint alors à l'esprit que l'anniversaire de sa soeur Utau était dans trois jours et qu'il n’avait pas encore prit de cadeau. Il se mit alors à marcher lentement le long des petites rues commerçantes regardant de temps en temps les vitrines où étaient montrer certains des articles qui auraient sans doute intéresser sa soeur. Qu'elle galère de devoir acheter un cadeau pour une fille, pour un garçon c'est l'un des grands défis. Faut savoir ce qu'elle aime, trouver quelque chose qui serait susceptible de lui plaire. L'adolescent savait qu'un rien venant de lui la comblait toujours mais bon ça ne dit toujours pas ce qu'il allait lui prendre. Utau ne lui demandait qu'une chose à chaque anniversaires et à chaque Noël, un baisé sur la bouche. Et oui, Utau est gravement atteinte de "Brother-Complex" si bien qu'elle dit à ses amis qu'il est sont petit ami et tente très souvent de lui voler ses lèvres le soir du réveillon en essayant de le mettre sous un gui avec elle. Ikuto ferma un court instant ses yeux améthyste et souffla d'exaspération.

Finalement son attention ce porta sur la vitrine d'une boutique de bijoux et remarqua un petit bracelet couleur argent. Tandis qu'il regardait l'article, une jeune fille qui allait rentrer dans cette boutique pencha dangereusement sur le côté gauche et perdit l'équilibre. Le jeune homme n'eu même pas le temps de faire un pas, qu'elle se rattrapa à un des rebord du mur juste à côté d'elle.

- 'tiiin.. faut que ça m'arrive à moi...

La jeune fille s'accroupi alors dans un coin où elle ne pourrait déranger personne et essaya tant bien que mal de réparer son talon cassé. Même si elle l'avait voulu, elle n'aurait pas pu les réparer. A la rigueur si elle avait de la colle sur elle mais bon... Un: on ne se promène pas en ville en ayant de la colle sur soit et deux : même si elle recollait le talon avec de la glue, il y a de grande chance pour que ça n'aboutisse à rien à part avoir perdu son temps. Ikuto s'approcha alors de la mystérieuse inconnue et s'accroupit devant elle sans lui adresser le moindre regard.

- C'est fichu il est cassé...

Ikuto regardait d'un petit oeil en direction de la main de la jeune fille qui avait une petite blessure superficielle, il chercha un court instant un paquet de mouchoir dans son sac de classe et finit par lui tendre un kleenex afin qu'elle essuie le peu de sang qui coulait.

- Tiens.

Ikuto releva alors la tête et vit enfin le visage de la jeune fille. C'est étrange mais il ne lui était pas inconnu. Il avait l'impression de la connaître, mais d'où ? Qui pouvait-elle bien être ? L'adolescent restait là, accroupit devant la jeune fille, ne faisant plus attention à la foule, essayant de ce rappeler où il avait déjà vu ce visage...


Dernière édition par Ikuto Tsukiyomi le Lun 5 Avr - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elda Kamiya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat ~ |¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Elda
Age : 17 ans
Relation: Amis : Ikuto, Rei, Sayuka, HatsuHaru, Ikue - Connaissances : Les autres

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Dim 4 Avr - 19:53

    - C'est fichu il est cassé...

    Elda ne prêta même pas attention à la phrase qu'elle venait d'entendre, même si elle savait pertinemment que c'était à elle qu'elle était adressée. Elle était bien trop préoccupée à essayer de trouver une solution pour son problème de chaussure, ô combien pénible car il lui restait encore des choses à faire, ainsi que le lycée n'était pas vraiment tout près. Son appartement non plus, n'était pas des plus proches, elle ne pouvait donc rien faire, à part peut-être se trouver une autre paire de chaussures et continuer sa ballade. Un court instant après les paroles qu'elle avait entendu, elle perça à nouveau cette même voix, qui ne lui était finalement, après réflexion, pas si inconnue que ça.

    - Tiens.

    Quand Elda releva la tête vers son interlocuteur, elle fut interrompu par la vue d'un mouchoir, apparemment tendu par cette même personne. Elle resta un petit moment les yeux fixés sur le mouchoir, comme étonnée et hypnotisée à la fois. Elle n'avait pas l'habitude de voir des personnes qui aidaient de parfaites inconnues, poliment avec ça. Elle releva enfin la tête pour découvrir un jeune homme, apparemment de son âge, qui la regardait. Elle aussi, après avoir croisé son regard, le regardait, le dévisageait. Une impression de déjà-vu parcourait son corps, comme si elle connaissait le garçon depuis longtemps mais que les instants passés avec lui étaient profondément enfouis dans sa mémoire. Aussi, le doute sur le fait qu'elle connaissait l'adolescent s'installa. Après tout, il était très beau, et Elda avait généralement une mémoire d'éléphant quand elle croisait des beaux garçons. Mais là non, rien ne lui venait à l'esprit. Elle tourna le regard vivement, d'un geste bref, elle prit le mouchoir.

    - M...Merci, mais j'en avais déjà !

    Si elle était aussi directe et froide, c'est surtout parce qu'elle était gênée. Je vous fait le tableau. Un bel inconnu qui se présente à vous en vous tendant un mouchoir pour vous aider à soigner la blessure que vous vous êtes infligée par accident, et qui vous regarde de ses grands yeux bleus profonds, il y a de quoi rougir comme Elda le faisait ! Elle tourna à nouveau le regard vers le garçon. Mais là, elle était sûre qu'elle le connaissait. De grands yeux bleus aussi beaux et profonds, des cheveux tombant sur la nuque de la même couleur que son regard, son air ininteréssé de tout et le charme qu'il dégageait, il n'y avait qu'une seule personne qu'elle avait connu qui était tel qu'elle décrivait l'inconnu.

    - Ikuto !


    Elle cria (quand même pas non plus très fort) ce nom, qui résonnait dans sa tête comme le battement d'une baguette contre un tambour. Elle se rappelait de tout maintenant. C'était un des Sôma aussi, mais il était d'une branche trop éloignée pour qu'ils aient un lien familial. Lui aussi était maudit par l'esprit du chat, comme elle. Il y a longtemps, Elda et lui restait tout le temps ensemble, dans leur enfance, elle le considérait comme son meilleur ami. Mais le temps a passé, et malheureusement pour elle, elle l'a perdu de vue. Les premiers temps, il lui a beaucoup manqué puis avec le temps, elle a fini par s'habituer. Pas trop le choix en même temps....

    - Qu'... Qu'est-ce que tu fais ici ?

    Elle le regarda, d'un air interrogateur. D'une main, elle approcha une main de son bras, sans pour autant encore le toucher, et d'une autre main, elle essuya sa plaie avec le mouchoir qu'il lui avait tendu.

    - Ca fait longtemps ! Comment tu vas ? Et Utau ?


    Elle voulait prendre des nouvelles de tout l'entourage qu'elle avait l'habitude de fréquenter étant plus jeune. Cela faisait maintenant presque 6 ou 7 ans qu'ils s'étaient quittés, et pourtant, physiquement, il n'avait pas tellement changé, à part qu'elle remarquait qu'il était devenu un homme et plus un petit garçon (on dirait une grand-mère qui parle de son p'tit fils >.<). Elle se demandait aussi si la malédiction du chat pesait toujours sur ses épaules, pourtant, elle n'osa pas. Elle esperait surtout qu'il se souvienne d'elle, car il lui était vraiment précieux, autant que dans le temps où ils étaient enfants. Mais pour lui, était-ce toujours pareil ? Ou l'avait-il oublié et effacé de sa mémoire tous les moments qu'ils avaient passé ensemble ? Elle ne le savait, mais elle allait vite avoir des réponses à toutes ses questions. Ils avaient le même page, elle se doutait bien qu'il était au lycée, mais, dans lequel ? Avec un peu de chance, c'était dans le nouveau lycée dans lequel elle venait de faire son entrée. C'était bien mieux, elle n'aurait pas eu à galérer pour trouver quelqu'un à qui parler et avec qui passer un peu de temps...


Dernière édition par Elda Kamiya le Lun 5 Avr - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Dim 4 Avr - 21:19

- M...Merci, mais j'en avais déjà !

La jeune fille prit rapidement le mouchoir des mains du jeune homme qui n'avait pas sourcillé. Elle détourna la tête et Ikuto vit le rouge lui monter au visage. C'était lui qui la perturbait ? C'est au bout d'un court silence, qu'elle tourna la tête vers lui sembla hésiter un bref instant avant de plonger un petit reagard intimidé dans les yeux améthyste de l'adolescent. Soudain, elle sembla réaliser quelque chose, la surprise ce refléta alors sur son visage et elle ne put s'empêcher de crier.

- Ikuto !

Il ne lui fallut qu'une microseconde avant qu'il affiche également un visage légèrement surprit comparé à son interlocutrice qui elle, semblait dans tout ses états. C'est fou mais ce n'est que lorsqu'elle cria de surprise son nom que le sien lui revint alors à l'esprit. Son nom était Elda Kamiya et tout comme lui, elle était également possédée par l'esprit du chat. Tous les deux avaient passé une bonne partie de leur enfance ensemble avant de perdre soudainement tout contact. Il se souvient, Utau était déjà atteinte de son syndrome du "Brother-Complex" et ce disputait souvent avec Elda. Ils restaient tout le temps ensemble au grand détriment de sa soeur. Tandis qu'il se remémorait quelques bribes de cette époque, son amie d’enfance prit de nouveau la parole, semblant légèrement distraite. Sans doute ne réalisait-elle pas encore totalement qu'ils c'étaient retrouvés ?

- Qu'... Qu'est-ce que tu fais ici ?

Elle le regardait d'un air interrogateur, semblant toujours pas avoir réaliser. Sans le quitter des yeux elle essuyait d'une main sa plaie, quand à l'autre main elle était légèrement tendue vers lui. C'était comme si elle ce croyait plongé dans un rêve, elle semblait ne plus vouloir le quitter des yeux comme si elle avait peur qu'Ikuto disparaisse si elle le faisait. Et sa main qui était près d'attraper le bras du jeune homme... Est-ce qu'elle voulait le toucher pour voir si il était bien réel ? Est-ce qu'il voulait qu'il la relève ? L'adolescent répondit à la question qu'elle lui avait posé, ne rentrant pas dans les détails comme à son habitude. N'attendez pas grand chose d'une personne dont rien ne l’intéresse vraiment mit à part le violon et très récemment Rei…

- Je fais une course.

A peine avait-il répondu à sa question qu'Elda en posa une nouvelle. Visiblement tout exité à l'idée de savoir ce qui c'était passé pendant sa longue abscence. Elle semblait ne plus tenir en place, il fallait qu'elle le sache, elle voulait le savoir.

- Ca fait longtemps ! Comment tu vas ? Et Utau ?

Quoi dire à ce sujet ? Il vivait de façon normal rien ne lui était vraiment arrivé. Il ne voulait pas paraître grossier ou mal poli mais c’était un fait. L’adolescent n’a jamais été très bavard et en particulier si c’est pour parler de lui. Elda devait bien le savoir vu qu’il était comme ça depuis pas mal d’année. En même temps quand on perd une personne de vue pendant un bout de temps et dans ce cas là 7 ans, c'est la question qu'on pose obligatoirement...

- Ça va bien, merci.
Utau aussi va bien, elle est au collège maintenant.
Elle a aussi débutée une carrière d'idole.

Ne trouvant plus vraiment quoi rajouter sur ce sujet, il finit par retourner la question à la jeune maudite.

- Et toi alors ?
Que t'ai-il arrivé pendant ces 7 ans ?


Dernière édition par Ikuto Tsukiyomi le Dim 11 Avr - 10:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elda Kamiya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat ~ |¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Elda
Age : 17 ans
Relation: Amis : Ikuto, Rei, Sayuka, HatsuHaru, Ikue - Connaissances : Les autres

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Dim 4 Avr - 21:54

    - Ça va bien, merci. Utau aussi va bien, elle est au collège maintenant.
    Elle a aussi débutée une carrière d'idole.


    - Ah oui, c'est vrai, maintenant que tu me le dis, j'en avais entendu parler...

    Elle mit une main sur son menton, entrant dans une réfléxion profonde pour se remémorer quand, où, et avec qui elle avait entendu parler auparavant de la jeune soeur de son ami. Elle se souvient que même si elles se disputaient souvent au sujet d'Ikuto, Elda l'appréciait énormément et même parfois, elle sentait que c'était réciproque. Mais elle tout comme son frère, c'était impossible de savoir ce qu'ils pensaient réellement de vous, tellement ils étaient inexpressifs. Mais avec le temps, Elda avait fini par s'habituer. Elle passait ses journées avec Ikuto, c'était d'ailleurs la période de sa vie qu'elle préférait. Après le départ du garçon, sa mère était décédée de maladie et son père l'avait abandonnée. Comme quoi, il était peut-être celui qui lui portait chance. Peu après la réponse du jeune violoniste, il reprit une nouvelle fois la parole, pour retourner la question à l'adolsecente.

    - Et toi alors ? Que t'ai-il arrivé pendant ces 7 ans ?


    Elda baissa les yeux quelques secondes, redoutant quelque peu cette question qui était finalement arrivé. Elle avait été rejetée par son père, et ça, c'était quelque chose qu'aujourd'hui encore, elle n'acceptait pas, c'était beaucoup trop honteux pour elle. Quand Ikuto était encore là, tout allait bien, au niveau de sa famille, de ses amis, bref, c'était une vie parfaite pour la jeune fille. Mais dès qu'il est parti, tout est parti en live... Qu'allait-elle lui répondre ? Lui dire qu'il lui avait manqué et qu'elle avait été reniée de la famille, mais dans ce cas-là, qu'allait-il penser d'elle ? Ou bien lui mentir en lui disant que tout allait bien mais en prenant le risque qu'il ne découvre tout ? Dans le deuxième cas, il découvrirait tôt ou tard qu'elle l'avait dupé, et là, il la détesterait sûrement. Et ça, Elda ne le voulait pas, elle l'avait déjà perdu une fois, pas deux ! Alors à sa question elle répondit seulement :

    - Bof... Plein plein de choses !

    Elle lui sourit, tout en prenant en même temps un air mystérieux et secret. Elle avait prit ce caractère il y a peu de temps, cherchant à intriguer et à jouer la carte du mystère. Il ne le savait pas, mais il allait le découvrir. Elle n'avait jamais aimé parlé d'elle, mais avec l'âge et ce qui s'était passé dans sa vie, ça s'était accentué.

    - Tu veux vraiment le savoir ?

    Elle baissa légèrement les paupières, histoire de faire un peu plus le doute dans son esprit. Elle n'avait pas envie de parler de ce qui s'était passé, avec n'importe qui, mais peut-être qu'avec Ikuto, ça passerait qui sait ? Après tout, avant, elle lui disait tout sur tout, pourquoi ça aurait changé ? Si lui était devenu différent, elle ne le ferait pas, car elle aurait l'impression de ne pas avoir le même homme en face d'elle.

    - Tu fais une course pour ta soeur je suppose ? C'est son anniversaire dans peu de temps si je me souviens bien.


    Elda s'était relevé, s'époussetant un peu et se tourna en direction de la porte de la bijouterie, en tournant sa tête vers Ikuto. Elle avait l'habitude de toujours regarder les gens avec qui elle parlait, et ça, ça n'allait pas changer, même si elle retrouvait une personne perdue il y a longtemps.

    - J'ai repéré une bijouterie et j'ai vu que tu avais regardé la vitrine aussi. C'est bien pour Utau n'est-ce pas ? Ou c'est pour une autre fille ?

    Tiens, c'est vrai ça, est-ce qu'il avait une petite amie ? Ikuto était en âge où il devait en avoir une, alors, qui sait ? Elda avait déjà eu des copains, mais, à chaque fois, ça s'était mal passé, alors, elle ne croyait plus trop en l'amour. Mais elle trouverait normal que les autres y croit, après tout, c'était un sentiment humain et parfaitement normal. Et puis, elle passait du coq à l'âne sans crier gare, elle esperait qu'il suivait un minimum la conversation. Elle remarqua qu'il était devenu un peu plus mystérieux et moins bavard qu'avant, même si il ne l'était déjà pas beaucoup étant petit. Il l'avait un peu oublié ? Il n'avait plus confiance en elle ? C'était pour ça qu'il ne parlait pas beaucoup ? Bah, après tout, cela ne faisait que quelques minutes qu'ils s'étaient retrouvés, alors il n'allait sûrement pas deballer toute sa vie d'un coup, surtout qu'elle le savait vraiment pas du genre à aimer parler de lui.

    - C'est peut-être indiscret ce que je te demande...

    Elle lui disait ça le plus naturellement du monde, non pas gênée ni intimidée, mais elle ne voulait pas le mettre mal à l'aise non plus.

    - Ecoute... Ce bracelet là, en argent, est vraiment très joli. Personnellement, c'est le genre de cadeau qui fait plaisir à une fille, enfin, moi, c'est ce que j'aimerai qu'on m'offre. Donc qu'importe à qui tu l'offre, c'est un cadeau qui plait toujours !

    Et voilà qu'elle déballait sa vie... Mais son intention était tout autre, elle voulait juste lui donner un conseil en matière de cadeau. Et si ce n'était pas un cadeau pour une fille qu'il cherchait... ben elle passait vraiment pour une abrutie...


Dernière édition par Elda Kamiya le Lun 5 Avr - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Lun 5 Avr - 8:52

- Bof... Plein plein de choses !

Elle lui sourit tout en dégageant une sorte de mystère. Ikuto ne put s'empêcher de penser qu'elle avait dû en baver depuis qu'ils ce sont quitter. Visiblement elle, elle avait bien changé aux cours de ces sept années, contrairement à lui qui était toujours resté le même. Il ce souvient encore, durant leur enfance, que la jeune fille racontait souvent ce qui n'allait pas ou ce qui la perturbait, Ikuto lui ne disait rien ce contentant de l'écouter. Elle n'en demandait pas plus, Elda recherchait sûrement de l'écoute.

- Tu veux vraiment le savoir ?

Elle abaissa légèrement ses paupières, soutenant le regard du jeune homme qui la regardait de ses yeux à demi clos. N'allez pas croire qu'il avait envie de dormir. C'était juste une de ses caractéristiques, il n'avait que très rarement les yeux totalement ouvert, mis à part quand il était surprit. Il fallait bien l'avouer, il dégageait vraiment du charme, il était beau, intelligent, grand et svelte, le rêve de toutes les filles.

- Tu me le diras quand tu en éprouvera le besoin.

Il tapota légèrement son poing sur le front de la jeune fille. Sans doute allait t'elle ce souvenir de ce geste ? Quand elle pleurait ou bien qu'elle perdait confiance, il lui faisait toujours ce petit geste, essayant de lui redonner du courage. A travers ce geste, il essayait de lui dire: "Ne perd pas courage." N'allez pas croire non plus qu'il ne lui disait rien pour la réconforter, non... Il en disait peu, Ikuto s'exprimait avec peu de mot cependant cela voulait toujours en dire plus que tout un discours. Quelque part, au fond Ikuto espérait qu'elle ne le prendrait pas mal, peut-être utilisait-il désormais une mauvaise méthode ? Bah! Il n'avait pas changé, pour lui c'était comme si les sept années ne c’était pas écoulé et qu'ils étaient encore des gamins.

- Tu fais une course pour ta soeur je suppose ? C'est son anniversaire dans peu de temps si je me souviens bien.

L'adolescente ce releva lentement, tenant tant bien que mal sur ces jambes malgré le déséquilibre certain que lui procurait son talon cassé. D'un geste rapide et court elle épousseta ses vêtements et tandis qu'elle venait de faire face à la porte de la bijouterie où elle allait rentrer 2/3 minutes avant, tourna la tête vers le jeune homme qui c'était également relevé.

- Oui, c'est dans trois jours.
Je lui cherche un cadeau mais je ne sais pas trop quoi lui acheter.


Faut dire aussi que ça lui était sortit de la tête. De plus pour acheter un cadeau pour une fille, il était vraiment nul. Disons aussi que la seule fille pour qui il est fait un cadeau c'était sa jeune soeur. D'ailleurs une fois par an, c'était toujours l'horreur pour lui acheter un présent. Ah ?! Vous vous demandez sans doute pourquoi il n'achète pas de cadeau de Noël pour elle ? Eh bien la raison est simple, Ikuto penses que Noël n'est qu'une faite commercial, sans compter que généralement on passe cette fête en famille ou en couple. Ce jour là c'est un des rares jours où sa mère et son beau père rentrent et comme il n'apprécie vraiment pas ce dernier de part sa simple présence, il s'en va tout le temps au cours de la soirée, préférant rester seul dans un parc. Bref... ce n'est pas le moins de rentrer dans les détails de sa vie. Ce fut au tour de la jeune fille de prendre de nouveau la parole.

- J'ai repéré une bijouterie et j'ai vu que tu avais regardé la vitrine aussi. C'est bien pour Utau n'est-ce pas ? Ou c'est pour une autre fille ?

Ha ? Voulait-elle savoir si il avait une copine ? Hum... Pas en ce moment il était intéressé par une lycéenne de deux ans plus jeune que lui et à son bonheur elle était scolarisée dans le même établissement que lui, ainsi il pourrait la voir tous les jours. Il continuait de regarder la jeune file de ses yeux violine qui soutenait encore et toujours son regard, ni gênée ou même intimidée. Comparé à ce qu'elle était étant petite, elle avait gagnée en assurance.

- C'est peut-être indiscret ce que je te demande...

- Pas vraiment...

- Ecoute... Ce bracelet là, en argent, est vraiment très joli. Personnellement, c'est le genre de cadeau qui fait plaisir à une fille, enfin, moi, c'est ce que j'aimerai qu'on m'offre. Donc qu'importe à qui tu l'offre, c'est un cadeau qui plait toujours !

Ikuto paressa un court instant réfléchir au conseil que venait de lui donner Elda. C'est vrai que généralement ce qui passe le mieux en cadeau pour une fille c'était un bijou. Bon pas tout les bijoux bien sûr car il y en a pour tout les goûts, cependant ce bracelet en argent allait sans aucun doute lui plaire et si jamais il ne lui plaisait elle n'aurait qu'à revenir dans la bijouterie et l'échanger avec un autre de son choix.

- Oui mais avant de prendre ce bracelet...

Il pointa alors l'index de sa main droite sur la botte cassé d'Elda, tout en baissant son regard sur la dite botte.

- Il faut te prendre une nouvelle paire de botte.


Dernière édition par Ikuto Tsukiyomi le Dim 11 Avr - 10:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elda Kamiya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat ~ |¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Elda
Age : 17 ans
Relation: Amis : Ikuto, Rei, Sayuka, HatsuHaru, Ikue - Connaissances : Les autres

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Lun 5 Avr - 9:28

- Tu me le diras quand tu en éprouvera le besoin.

Ikuto respectait la décision de la jeune fille qui était de ne pas trop parler d'elle. Après tout, il n'avait pas changé, contrairement à elle. Il lui tapota légèrement le poing contre son front, signe typique chez lui, Elda le savait. Quand il fit ce geste, elle fut un peu gênée et rougit très légèrement, mais ça ne dura que quelques instants. Elle savait ce qu'il voulait dire par ce geste et se contenta juste de sourire sincèrement en guise de remerciement.

- Oui, c'est dans trois jours. Je lui cherche un cadeau mais je ne sais pas trop quoi lui acheter.

Ah finalement, c'était pas pour sa copine. Est-ce parce qu'il n'en avait pas, ou parce qu'il était juste amoureux mais que ce n'était pas réciproque ? Elda se posait un peu la question, après tout, c'était un garçon qui n'était pas du genre à passer inaperçu au regard des filles. Il devait sûrement avoir beaucoup de succès après d'elles. Même quand ils étaient petits, quand une fille le voyait, elle le regardait. Et Elda jubilait à l'idée d'être à ses côtés et d'attiser la jalousie de toutes ses filles, même si il n'y avait rien d'amoureux entre eux deux. Ikuto avait l'air hésitant et réfléchissait apparemment à si il prenait ou non le bracelet. Il eut un court moment de réfléxion, puis il répondit à Elda.

- Oui mais avant de prendre ce bracelet...

Après quelques secondes de blanc, il pointa son doigt vers la botte cassée de la jeune femme. C'est vrai que c'était problématique, mais bon, il fallait faire avec...

- Il faut te prendre une nouvelle paire de botte.

- Ah... vi...

Il avait raison (une fois de plus), c'était quelque chose de tellement évident qu'Elda n'y avait même pas pensé. Après sa proposition, elle jeta un coup d'oeil aux alentours, pour voir si il n'y avait pas une boutique de chaussures. Elle en trouva une, non loin de la bijouterie. Elle avait l'air un peu cher, mais, aux grands maux les grands remèdes comme on dit. Et puis, plus on y met le prix, plus le produit est de qualité non ? C'est comme ça que la lycéenne résonnait. Elle regarda la vitrine, voir si quelque chose lui plaisait rien que là. Elle vit une paire de bottes blanches, à talons un peu moins hauts que celles qu'elle portait, mais qui était assez joli. Elle se tourna vers Ikuto en les montrant du doigt, pour lui indiquer lesquelles lui plaisait.

- Comment tu les trouves ?

Face à l'air stoïque d'Ikuto et Elda n'étant pas (plus ?) du genre très patiente, elle n'avait même pas attendu la réponse du jeune homme qu'elle était déjà entrée dans la boutique partie acheter ces chaussures qui lui plaisaient. Pendant quelques secondes, elle ne se préoccupa plus trop de son ami, dont elle ne savait même pas si il était rentré où si il était resté dehors à l'attendre. Elle s'attarda quelques minutes, pour voir si d'autres chaussures lui plaisaient plus. Mais non, définitivement, c'était celles-ci qui lui plaisaient. Elle fit donc la démarche nécessaire pour les obtenir, signala à la vendeuse qu'elle voudrait ses chaussures, paya avec sa carte de crédit, et sortit de la boutique, en ayant pris soin de mettre ses bottes avant d'aller dehors. Elle se tourna vers Ikuto et lui demanda :

- Alors ? J'ai fait le bon choix ?

Elle tourna tout de suite après la tête vers la bijouterie de tout à l'heure. Elda était du genre à poser une question et à ne pas attendre la réponse après, mais si on lui donnait, elle l'entendait. Elle était du genre distraite, un peu comme les enfants, si on lui donne une nouvelle occupation sur laquelle se concentrer, elle oublie tout de suite après ce à quoi elle était occupée auparavant. Elle prit Ikuto par la main, sans pour autant que ce soit un geste ambigüe, juste qu'elle avait l'habitude de faire ça étant plus jeune, et l'entraîna en direction de la boutique de bijoux.

- Finalement, tu vas lui acheter ou pas ?

Elda posa cette question, cette fois en attendant la réponse. Elle parlait en même temps qu'elle marchait et qu'elle entrait dans la boutique. Même si Ikuto ne voulait rien acheter, elle comptait bien s'offrir quelque chose, car ce qu'Elda aimait encore plus que les sacs en matière de shopping, c'était bien les bijoux. Surtout les bagues, les colliers et les bracelets. Elle n'aimait pas porter des choses comme les broches ou les toutes petites boucles d'oreilles. Elle jeta rapidement un coup d'oeil et vit le bracelet qu'ils avaient vu dans la vitrine. Il était encore plus beau de près que de loin. Puis elle regarda à côté et vit un autre bracelet, tout aussi joli, presque pareil, mais qui portait un coeur au bout.

- Si t'as une petite amie, ou quelqu'un que tu aimes, c'est le moment d'acheter un cadeau pour cette personne.

Elle lui fit un sourire taquin, cette fois, ce n'était plus lui qui le faisait, c'était à son tour.

- Lui aussi est très joli, tu peux aussi l'offrir à ta soeur, mais ça ferait peut-être bizarre tu crois pas ?

Elle lui sourit, en attendant de savoir ce qu'il allait faire. Elle personnellement, elle trouvait les deux magnifiques, donc elle pensait que les deux ferait plaisir à Utau. Si c'était bien pour elle qu'il achetait un cadeau, mais comme il lui avait dit que c'était ça, elle le croyait, comme avant, elle avait une totale confiance en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Lun 5 Avr - 11:28

- Ah... vi...

L'adolescente sembla avoir réalisée que la priorité pour l'instant était d'acheter une paire de chaussure, elle pouvait tout de même pas rester avec ces bottes cassé aux pieds. Elle jeta quelques coups d'oeil aux alentours à la recherche d'un magasin de chaussures et finit par en trouver une à cinq boutiques de celle de bijoux. Marchant lentement pour ne pas perdre de nouveau l'équilibre suivit de près par Ikuto qui restait près d'elle au cas où elle tomberait. Ils arrivèrent enfin devant la vitrine. Son regard longea alors le long de la vitrine quand elle sembla arrêter ses yeux sur une paire de bottes blanches. Pointant son index sur la paire qui lui plaisait, elle tourna alors son visage vers Ikuto.

- Comment tu les trouves ?

Elda n’attendit pas la réponse du jeune homme et rentra dans la boutique. Ikuto quand à lui était resté dehors à l’attendre, appuyer contre le mur de la boutique. Il restait là les mains dans les poches, regardant les passants passer près de lui. Un groupe de fille arriva alors à son niveau et le remarquèrent, elles rougirent légèrement en le voyant, ce demandant si elles allaient venir lui parler. C’est alors qu’Elda ressortit de la boutique portant au lieu de ses bottes noires, des bottes blanches dont les talons étaient légèrement plus petits que sa première paire. Voyant la jeune fille ce tourner vers lui, le groupe d’adolescentes avaient dût conclure qu’elle était sa copine et se mirent à partir. Nice timing Elda !

- Alors ? J'ai fait le bon choix ?

Il se redressa, portant son attention sur les bottes. Il n'avait pas vraiment d'avis à donner pour dire si il aimait ou pas. Mais bon... elle était plutôt belle en fait il préférait légèrement cette paire à la précédente. Affichant toujours un visage stoïque, il releva son regard vers la jeune fille et répondit à sa question. Parfois les filles aiment avoir un compliment sur ce qu'elle porte.

- Elles te vont bien.

A peine avait-il répondu à sa question que la jeune fille repartait de nouveau vers la boutique de tout à l'heure entraînant Ikuto en lui tenant la main. Décidément elle ne tenait pas en place comme quand elle était petite. Souvent elle l'entraînait dans des endroits où il n'avait pas particulièrement envie d'y aller, d'ailleurs elle ne lui demandait même pas son avis. Ils se retrouvèrent de nouveau devant la vitrine, ce ne fut qu'une fois arriver là qu'elle lui lâcha la main alors qu'elle ce dirigeait vers l'entrée, elle s'adressa à Ikuto, la tête légèrement tournée vers lui.

- Finalement, tu vas lui acheter ou pas ?

- Oui, je vais le lui prendre.

Tous les deux rentrèrent dans la boutique, elle n'était pas très grande cependant il y avait des bijoux partout tous plus beau les un que les autres. Ikuto était légèrement perdu contrairement à Elda qui jetait des coups d'oeil partout tout en disant si ça lui plaisait ou non. L'adolescent jeta un léger regard vers la vendeuse qui le dévisageait légèrement, le visage légèrement rouge. Il ne fit pas davantage attention à l'employée et scruta les environs à la recherche du bracelet qu'il avait remarqué en vitrine. C'est alors qu'il le trouva, il brillait légèrement plus que celui en exposition, sans doute parce qu'il le voyait de plus près. C'était une chaîne de poignet dont les maillons étaient de taille moyenne sur lesquels étaient suspendu des petits papillons. Alors qu'il regardait fixement l'objet ce demandant si il allait lui prendre. Elda lança de nouveau la discussion...

- Si t'as une petite amie, ou quelqu'un que tu aimes, c'est le moment d'acheter un cadeau pour cette personne.

A cette question, il ne répondit rien, ce contentant seulement de regarder fixement le second bracelet avec le coeur. C'est vrai qu'il pouvait sans problème être porté par elle mais bon... Il n'allait tout de même pas lui offrir déjà un cadeau surtout un cadeau comme ça. C'était trop personnel, ils ne ce connaissaient pas encore suffisamment pour ça. Tandis qu'il était plongé dans ses réflexions, Elda lui adressa de nouveau la parole affichant un léger sourire amusé. Sans doute dans le but de taquiner l'adolescent. Il plongeant ses yeux améthyste dans ceux de l'adolescente affichant lui aussi un léger sourire amusé. C'est alors qu'il répondit à son tour, donnant une réponse vague et baignée dans le mystère.

- Peut-être une autre fois...

Il se demandait si elle allait essayer de lui poser davantage de questions à ce sujet. Savoir si il avait une copine devait sans doute l'intéresser car elle lui avait posé déjà plusieurs questions de façon détournée dans le but de savoir si il était célibataire ou en couple. La jeune fille porta de nouveau son attention sur le bracelet qu'elle avait repérée, lui proposant aussi ce choix pour le cadeau.

- Lui aussi est très joli, tu peux aussi l'offrir à ta soeur, mais ça ferait peut-être bizarre tu crois pas ?

Elle lui fit un petit sourire, en attendant de savoir ce qu'il allait faire. Ikuto n'avait pas vraiment de goût particulier pour ce genre de bijoux mais une chose était sûr, il n'allait pas offrir à sa soeur un bracelet avec un coeur dessus, déjà qu'il oserait à peine offrir ce bracelet à Rei, de qui il est amoureux alors à sa soeur...non merci. Elda avait raison, cela aurait été bizarre d'offrir un bracelet de ce genre à Utau, même, ça ne lui serait jamais venu à l'esprit. Les mains toujours dans les poches de son pantalon il s'adressa à la jeune fille de son ton calme et inintéressé.

- C'est sûr que ça serait bizarre.

Sans un mot de plus, il alla vers la vendeuse, lui désigna le bracelet avec les papillons et une fois emballé, paya son achat avec sa carte de crédit. Ils sortirent alors du magasin et arrivèrent de nouveau dans la rue. Ikuto voulait passer davantage de temps avec son amie d'enfance, il tourna alors la tête vers elle, tout en mettant le cadeau d'Utau dans son sac.

- Tu as encore du temps libre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elda Kamiya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat ~ |¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Elda
Age : 17 ans
Relation: Amis : Ikuto, Rei, Sayuka, HatsuHaru, Ikue - Connaissances : Les autres

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Lun 5 Avr - 12:09

- Tu as encore du temps libre ?

Elle réfléchit à ce qu'elle avait à faire. Pas grand chose, au départ, elle avait un rendez-vous, mais il avait été annulé. Au dernier moment, comme toujours, il annulait... Quand elle s'apprêta à donner sa réponse à Ikuto, elle remarqua un groupe de filles en train de les regarder, plus précisément le jeune homme. Elle les dévisagea. Elles étaient plutôt mignonnes, mais Ikuto ne semblait pas y prêter attention. Quand les filles vit qu'Elda les regardait, ce fut un échange de regards noirs qui avait été mis en place. Elda n'était pas particulièrement agressive avec les filles tournant autour de son ami, mais c'était elles qui avaient commencé. Et comme elle n'était pas du genre à abandonner, elle était rentrer dans leur jeu. Finalement, elles partirent, non sans jeter un dernier regard aux adolescents.

- Bien sûr que oui. Tu veux aller quelque part en particulier ?

Elle posa cette question puis ne put attendre la réponse d'Ikuto plus longtemps, son portable sonnant pour lui annoncer un nouveau message. Elda le lut, baissa la tête avec un air de déception et de tristesse, mais essayait de le cacher pour ne pas que le jeune homme le remarque. Elle laissa un moment de silence, car après tout, c'était à Ikuto de répondre quelque chose à la réponse de la jeune femme. Mais craignant trop qu'il lui pose des questions sur ce qui venait de se passer, elle reprit la parole, en lui souriant, l'air de rien.

- Hé, j'ai une idée !

A peine avait-elle terminer sa phrase qu'Elda été partie un peu plus loin, à moitié en marchant et à moitié en courant, dans la rue, sans attendre l'adolescent. Elle ne voulait pas qu'il la suive, de toute façon, elle reviendrait bientôt près de lui. Elle avait repéré quelques instants plus tôt un marchand de glaces. Se souvenant qu'Ikuto aimait la glace au chocolat, elle était parti en chercher deux (une pour lui, une pour elle), comme pour faire un peu comme avant. Elle revint quelques instants plus tard, tendant sa glace à Ikuto.

- Tiens ! Pour toi ! Tu aimes toujours le chocolat n'est-ce pas ?

Elle lui avait tendu en même temps une serviette, pour ne pas qu'il se tâche. Ensuite, de son autre main libre, elle prit celle d'Ikuto (encore une fois ^^) et l'entraîna dans la parc non loin de là. Il était certes moins grand que le parc municipal, mais il était assez calme pour qu'ils soient tranquilles et qu'ils puissent discuter. Elle s'installa sur un des bancs, attendant que le garçon la rejoigne. Elle commença à manger sa glace, n'attendant pas plus longtemps. Quand Ikuto se fut assis à côté d'elle, elle reprit la parole.

- Tu aimes toujours aller au parc n'est-ce pas ? J'ai pensé que ce serait une bonne idée, si je me souviens bien, nous le faisions souvent étant petit.

Quelques instants après avoir prononcé ces mots, elle plongea son regard dans le vide, sans sourire, repensant à son passé. Puis pour ne pas qu'il s'ennuie trop, elle lui dit :

- Alors, tu es au lycée c'est ça ? Ah oui, pardon, c'est bête comme question, vu que nous avons le même âge, c'est forcé. Et dis-moi... la malédiction des Sôma pèse toujours sur toi aussi ?

Elda avait changé son nom en "Kamiya" peu après le départ d'Ikuto, il devait sans doute pensé qu'elle avait gardé le nom des Sôma. Lui, elle savait qu'il ne l'avait pas, par interdiction par son grand-père.

- Tu sais...

Elle hésita à lui parler de ce qui s'était passé après son départ, mais finalement, elle renonça au dernier moment et changea de sujet par rapport à celui dont elle avait prévu de parler. Elle avait précédemment baissé la tête puis la releva vivement, ses cheveux retombant ensuite sur ses épaules.

- Je suis au lycée moi aussi ! Enfin, tu dois t'en douté, mais ce que je veux dire, c'est que comme j'en ai changé récemment, j'espère être dans le même que toi ! Peut-être que toi, ça t'embêtra de me voir tous les jours au lycée, mais moi non ! Et puis comme ça, je connaîtra quelqu'un et je serai pas toute seule !

Elle lui fit à nouveau un sourire pour le taquiner, puis repris.

- Oups, voilà que je raconte ma vie ! Enfin voilà quoi !

Elle se tapota le dessus de la tête avec son poing, toujours en souriant.

- Tu sais... même si je n'ai rien dit, je suis contente de t'avoir retrouvé...

Elle lui souria à nouveau, mais cette fois-ci, sincèrement et amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Lun 5 Avr - 13:56

- Bien sûr que oui. Tu veux aller quelque part en particulier ?

Il n'eu pas le temps de placer une phrase que le portable de la jeune fille lui signala qu'elle avait reçu un nouveau message. Elle sortit son téléphone et baissa son regard sur l'écran. Bien qu'elle essayait de le cacher, Ikuto remarqua qu'elle était triste et déçu en recevant ce message. Très certainement une mauvaise nouvelle. Quand elle releva la tête vers lui, elle affichait un grand sourire comme si de rien n'était.

- Hé, j'ai une idée !

A peine avait-elle finit sa phrase que déjà elle était partit en accélérant le pas, ce dirigeant vers un marchant de glace qui ce trouvait à proximité. Cette fois là Ikuto ne l'a suit pas sentant qu'elle ne voulait pas. Pas parce que ça compagnie ne l'intéressait pas, non... C'était sans doute pour ne pas voir son visage. Le message qu'elle avait reçu a dut la déprimer. L'adolescent ne comptait pas lui demander si tout allait bien, il allait seulement lui tenir compagnie comme il le faisait de part le passé, attendant qu'elle ce confesse naturellement à lui. Il l'attendait là, quand Elda revint vers lui, tenant de chaque mains une glace au chocolat, dont elle lui en tendit une.

- Tiens ! Pour toi ! Tu aimes toujours le chocolat n'est-ce pas ?

Ikuto prit la glace aux chocolats que lui tendait Elda qui lui avait également tendue une serviette, pour le protéger d'un éventuel accident avec la glace. Elle se souvenait encore que son parfum préféré quand il était plus jeune était le chocolat, d'ailleurs c'était toujours d'actualité.

- Merci.

A peine avait-il prit la glace et remercier, que sa cousine l'avait de nouveau prit par la main et entraîné dans un parc, bien sûr pour ne pas changer. Fidèle à elle même. Sans même un petit regard, elle se posa sur un des bancs à proximité. Ikuto se plaça à côté d'elle et entama également sa glace au chocolat.

- Tu aimes toujours aller au parc n'est-ce pas ? J'ai pensé que ce serait une bonne idée, si je me souviens bien, nous le faisions souvent étant petit.

- Si je me souviens bien.
C'est aussi ici que tu as livré pas mal de combat quand nous étions petits.


Il se souvient que lorsqu'il venait ici, ils y avaient souvent des filles qui essayaient de le coller et quand elle voyait Elda, elles devenaient jalouses et lui cherchait souvent des ennuis. Mais bon... Il n'y avait pas que ce genre de souvenir qu'il lui revenait. Souvent il ce mettait à l'ombre d'un de ces arbres et jouait du violon tandis qu'Utau chantait. Aujourd'hui, il vient tout seul ici, ce n'est pas plus mal d'ailleurs. L'adolescent reste souvent là, seulement éclairé par la pâle clarté de la lune.

- Alors, tu es au lycée c'est ça ? Ah oui, pardon, c'est bête comme question, vu que nous avons le même âge, c'est forcé. Et dis-moi... la malédiction des Sôma pèse toujours sur toi aussi ?

- Oui, elle ne c'est pas encore brisée...

Ikuto ne semblait pas le moindre blessé par sa question. En fait, il s'en était toujours moqué, il était né avec, alors l'adolescent n'avait jamais imaginé être comme le commun des mortels. De plus le fait que maintenant il soit attiré par Rei était une aubaine pour lui d'être maudit. Ainsi il pourrait la prendre dans ses bras sans que ni l'un ni l'autre ne ce transforme, même si pour l'instant Rei croyait qu'il était un lycéen normal...

- Tu sais...

Ikuto porta de nouveau son attention sur la jeune fille, sa glace à moitié mangée. Elle sembla hésiter un court instant sur ce qu'elle voulait lui dire puis finalement elle abandonna. Tandis que son visage était légèrement caché, elle le releva soudainement, laissant quelques mèches de ses cheveux tombées sur ses épaules. Elle relança de nouveau la discussion mais Ikuto savait très bien que ce n'était pas ça qu'elle voulait lui demander et qu'elle avait seulement changé de sujet.

- Je suis au lycée moi aussi ! Enfin, tu dois t'en douter, mais ce que je veux dire, c'est que comme j'en ai changé récemment, j'espère être dans le même que toi ! Peut-être que toi, ça t'embêtera de me voir tous les jours au lycée, mais moi non ! Et puis comme ça, je connaîtrai quelqu'un et je serai pas toute seule !

Ikuto parut légèrement surprit. Elle allait revenir habiter par ici ? C'est vrai que ça aurait été plus sympa pour elle d'être scolarisé dans son lycée. De plus ils pourraient rattraper le temps perdu. Oui ça serai sympa qu’elle soit dans son lycée et qu’elle revienne habiter dans son ancienne maison. Il habitait à même pas cinq minutes à pied l’un de l’autres…

- Non non, tu ne me dérangeras pas.
J'aimerais bien que tu sois dans le même lycée que moi.


De nouveau avait-il finit se phrase que la jeune fille changea de sujet, affichant une mine légèrement gênée.

- Oups, voilà que je raconte ma vie ! Enfin voilà quoi !

Elle leva lentement son bras et tapota son poing sur sa tête tout en faisant un petit sourire embarrassé au jeune homme qui restait toujours là, assit l'écoutant seulement. C’est alors que son sourire changea peu à peu le rendant cette fois doux et chaleureux. Elda semblait heureuse à l’idée d’avoir enfin put retrouver son ami d’enfance, Ikuto lui fit également un petit sourire à l'adolescente.

- Tu sais... même si je n'ai rien dit, je suis contente de t'avoir retrouvé...

- Moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elda Kamiya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat ~ |¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Elda
Age : 17 ans
Relation: Amis : Ikuto, Rei, Sayuka, HatsuHaru, Ikue - Connaissances : Les autres

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Lun 5 Avr - 14:57

- Non non, tu ne me dérangeras pas. J'aimerais bien que tu sois dans le même lycée que moi.

Au fond, Elda savait pertinemment qu'elle ne le dérangerait pas, mais, elle voulait juste l'entendre. Elle le connaissait bien, et visiblement, il n'avait pas changé. Elle ne l'a jamais oublié, mais elle était sans doute trop occupée avec ses problèmes problèmes, amoureux, familiaux et amicaux, pour se soucier de le retrouver, même si ce n'était pas l'envie qui lui en manquait.

- Moi aussi.

Elle remarqua qu'il lui fit un petit sourire en disant cela. Elle le lui rendit, puis elle tourna la tête.

- Alors ? Raconte-moi... Il s'est passé quelque chose de spécial dans ta vie durant ces sept années ? A moins que tu ne veuilles pas me dire.

Même si ils partageait tout étant petits, ses sentiments pour elle avait peut-être différés avec le temps et il ne la considérait plus comme sa "meilleure amie". Et elle, est-ce que c'était pareil ? Sûrement que oui, sinon, elle n'aurait pas accepté de passer plus de temps avec lui.

- Ta famille, tes amis, tes amours, je veux TOUT savoir ! J'espère avoir été suffisamment claire.

Elle lui souria en le regardant, calmement. Comme elle l'avait dit, elle voulait tout savoir de ce qui s'était passé dans sa vie pendant la période où elle n'avait pas été là. Après tout, elle connaissait tout de lui avant, elle le connaissait par coeur. Elle ne se considérait pas comme quelqu'un de sa famille, même si on peut à la rigueur dire que c'est sa "cousine" ils étaient trop éloignés pour l'être réellement. Non, en vérité, elle le voyait plus comme un ami que comme un membre de sa famille. Et puis, elle déteste presque tous les membres de sa famille, à part peut-être son frère et sa mère, donc... Ikuto ne pouvait pas en faire parti.

- Si tu ne veux pas me raconter, c'est pas grave tu sais... Après tout, tu as ta vie privée, je comprendrai si tu voulais qu'elle reste secrète.


Cette phrase obligeait le garçon à dévoiler un peu ce qu'il pensait, il ne pouvait pas esquiver et répondre autrement. Mais elle se dit aussi qu'elle était assez gonflée de lui demander de raconter sa vie alors que d'un, il était quelqu'un de renfermé et qui ne parlait jamais de lui-même, et de deux, elle ne l'avait pas fait elle-même, chose qu'elle aurait dû faire. Mais elle se dit que s'il lui racontait, elle ferait peut-être de même, elle considérerait ça comme une marque de confiance de sa part.

- J'espère pour toi que tu n'as rien à faire de particulier aujourd'hui, car maintenant que je t'ai retrouvé, je compte bien passé un maximum de temps avec toi, que ça te plaise ou non !

Eh oui, en sept ans, elle avait pris de l'assurance et savait parfaitement dire ce qu'elle voulait et ce qu'elle ne voulait pas, contrairement à quand elle était enfant.

- Et si tu t'en vas, je te suivrais jusqu'à ce que j'en ai marre, donc t'a pas d'autres choix que de rester avec moi le reste de la journée !

Elle lui fit un clin d'oeil taquin, en lui montrant néanmoins qu'elle était sérieuse et qu'elle ne comptait pas le lâcher de si tôt. Mais ça, c'était quelque chose qui avait toujours été typique chez elle. Et ce, depuis qu'elle est petite !

[Pardon si c'est trop court >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Lun 5 Avr - 16:29

- Alors ? Raconte-moi... Il s'est passé quelque chose de spécial dans ta vie durant ces sept années ? A moins que tu ne veuilles pas me dire.

- Ta famille, tes amis, tes amours, je veux TOUT savoir ! J'espère avoir été suffisamment claire.

Elle lui sourie tout en le regardant, calmement. Semblant tout de même impatiente d'en savoir plus à ces sujets et quelque chose lui dit que c'était surtout sur ces "amours". Ikuto ne prêta pas vraiment attention à la jeune fille, ce contentant simplement de manger le reste de sa glace tout en regardant les gens qui ce promenaient. Elda essaya de ce montrer intimidante mais ça ne marchait pas avec lui. Oh ! Ce n'était pas que ça ne marchait pas avec les autres, bien au contraire, elle devenait redoutable quand elle s'y mettait sérieusement. Non, c'est juste que ça n'avait jamais prit avec Ikuto. L'adolescent restait toujours silencieux tandis qu'elle continuait...

- Si tu ne veux pas me raconter, c'est pas grave tu sais... Après tout, tu as ta vie privée, je comprendrai si tu voulais qu'elle reste secrète.

Ah ?! Elle joue dans le sentimentalisme maintenant ? Eh bien si elle veut, elle peut toujours essayer. Afin de montrer qu'il n'était pas du genre à céder devant ses yeux doux, il lui répondit d'une voix directe et légèrement indifférente. Pas qu'il ce moquait d'Elda, bien au contraire, il ne ce le permettrai pas. Ce n'était pas non plus qu'il ne lui fasse pas confiance. C'est juste qu'il est le genre de mec qui est hermétique, dont les secrets ou même les pensées sont difficile à cerner. En même temps...il aimait bien la taquiner dans le passé et cette envie était de nouveau revenue avec elle.

- Oui, c'est privé.

Un petit silence c'était installé mais il fut de nouveau brisé par l'intervention de la jeune fille qui changea alors de tactique pour lui tirer des informations sur lui et son entourage.

- J'espère pour toi que tu n'as rien à faire de particulier aujourd'hui, car maintenant que je t'ai retrouvé, je compte bien passé un maximum de temps avec toi, que ça te plaise ou non !

Il termina enfin sa glace en mangeant le dernier bout de son cône, il essuya ses lèvres glacées de par le contact de la glace et vit qu'il n'avait pas de chocolat sur la figure. Du sentimentalisme elle ne tarda pas à passer aux chantages et à la menace. Celle-là alors ?! Quand elle voulait savoir quelques choses tous les moyens étaient bons ! Razz

- Et si tu t'en vas, je te suivrais jusqu'à ce que j'en ai marre, donc t'a pas d'autres choix que de rester avec moi le reste de la journée !

Elle lui fit un clin d'oeil taquin tandis que le jeune homme ne réagit toujours pas à la "menace" d'Elda. Son visage toujours imperturbable, ne trahissait aucune émotion au grand détriment de la jeune fille. Une chose était sûr c'est qu'il en avait marre de devoir courir pour échapper à une fille, il c'était déjà fait un sprinte de dix minutes et donc il n'avait pas envie de renouveler l'expérience avec elle. Surtout qu'elle pourrait sans problème le coller contrairement aux adolescentes. Il posa son pied droit sur le banc, ramenant de ce fait son genou vers son visage. A présent il affichait un petit sourire, ce languissant de la curiosité qu'éprouvait l'adolescente. C'est alors qu'il lui fit une proposition qui la surprit quelques secondes.

- C'est donnant/donnant.
Si tu veux savoir une chose sur moi tu vas devoir répondre aux questions que je te poserai.


Ses yeux légèrement plissés, le rendaient encore plus sexy. Elle savait qu'il n'était pas du genre bavard et surtout qu'il ne déballait pas facilement sa vie si ce n'est pour ne pas dire jamais. Ne dit-on pas la curiosité est un vilain défaut ? Allez il allait lui dicter les règles de ce petit jeux. La regardant toujours de son regard amusé, son visage appuyé contre son genou, il lui annonça les règles ...

- Les règles sont simples...
On ne donne pas de nom et on ne cherche pas à en savoir plus sur les autres.
Si tu mens j'aurais le droit à te demander une chose quelle qu’elle soit et tu ne pourras pas refuser..


Il renforça alors un court instant son regard. Cette idée de jeux lui plaisait beaucoup, de plus il avait bien le droit de poser ses conditions. Après tout elle était la première à rester vague sur sa vie, bien que ça ne lui ressemblait pas, du moins... elle n'était pas comme ça il y a sept ans. Finalement son piège c'était retourné contre, tel un boomerang. Puis voulant sans doute intimider la jeune fille et lui dit une dernière chose.

- N'essaie pas de me mentir.
Je le saurait...


Puis il abaissa légèrement la tête, fixant toujours Elda dans les yeux et affichant encore son petit sourire amusé.

- Tu joues le jeu, Elda ?


Dernière édition par Ikuto Tsukiyomi le Dim 11 Avr - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elda Kamiya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat ~ |¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Elda
Age : 17 ans
Relation: Amis : Ikuto, Rei, Sayuka, HatsuHaru, Ikue - Connaissances : Les autres

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Lun 5 Avr - 17:49

    - Oui, c'est privé.

    Honnêtement, c'était bien la dernière chose qu'elle pensait qu'il lui répondrait. Comment ça, c'était privé, il ne voulait pas répondre ! Qu'à cela ne tienne, elle lui tirerait des informations, sous la torture si il le fallait, mais elle les aurait ! Elle essaya d'avaler ce qu'il venait de lui dire (ben oui, ça fait jamais plaisir de se prendre ce genre de réplique dans la tronche, même si elle l'avait mérité) tandis qu'elle remarqua peu après qu'il avait posé son pied sur le banc, son genou s'étant rapproché de son visage. Il la regardait, les yeux légèrement plissés, puis lui dit :

    - C'est donnant/donnant.
    Si tu veux savoir une chose sur moi tu vas devoir répondre aux questions que je te poserai.


    Elle fut dans un premier temps très étonné, il ne pensait pas qu'il lui dirait ça, surtout avec ce qu'il lui avait dit précédemment. Elle pensait qu'il allait la rembarrer puis passer à un autre sujet, mais finalement, elle fut agréablement surprise. Après tout, peut-être que ça l'interrésserait de savoir ce qui s'était passé dans la vie de la demoiselle.

    - Les règles sont simples...
    On ne donne pas de nom et on ne cherche pas à en savoir plus sur les autres.
    Si tu mens j'aurais le droit à te demander une chose quelle qu’elle soit et tu ne pourras pas refuser..


    Elle réfléchit à sa proposition, certes intéréssante, mais qui pouvait se révéler dangereuse. La situation s'était retourné contre elle, à son grand désarroi. Mais si il pouvait très bien la coincé comme il venait de le faire, elle pouvait faire de même. Et si il lui posait une question indiscrète ? Elle serait obligée de mentir, mais d'une, elle avait peur qu'il lui en veuille et en plus, elle serait en quelque sorte en position de faiblesse, car il lui demanderait quelque chose qu'elle serait incapable de refuser.


    - N'essaie pas de me mentir.
    Je le saurait...


    - Alors ça, ça m'étonnerait...

    Elle eut elle aussi à ce moment-là un petit sourire amusé, car dans le domaine du mensonge, elle était très forte, sûrement plus qu'il ne pouvait le soupçonner.

    - Tu joues le jeu, Elda ?

    Bah, après tout, qu-y avait-il à perdre, ça pourrait être marrant, et puis, ça ne la gênait pas de lui raconter sa vie, alors elle répondit simplement :

    -Marché conclu, je joue avec toi.

    Elle lui sourit de la même façon que la fois précédente, puis ajouta :

    -Mais attention, si tu me mens, c'est pareil que pour moi, tu devras faire ou dire quelque chose que je te demanderai et que tu ne pourras refuser. Alors ? Tu marches toujours ?

    Elle lui sourit amicalement, après tout, c'était un jeu purement amical, il n'y avait rien à gagner et rien à perdre, c'était juste une manière de s'amuser. Néanmoins, elle ne put s'empêcher de rougir légèrement tout du long de la conversation, car une part de sa timidité ne s'était pas totalement envolé, surtout en présence du jeune homme.

    - Bref, à toi l'honneur, après tout, c'est toi qui a eu l'idée de ce petit « jeu »... Ikuto. Vas-y, pose-moi une question.

    Elle laissait la main à son adversaire, mais comptait bien lui soutirer des informations dans peu de temps. Elle était très mauvaise perdante, et quand elle voulait quelque chose, elle l'obtenait toujours. Après tout, c'est un jeu, « Let's Play Game »...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Lun 5 Avr - 19:15

- Alors ça, ça m'étonnerait...

Elle lui fit un petit sourire amusé. Sans doute pensait-elle qu'il n'arriverait pas à découvrir un de ces mensonges. Petite à chaque fois qu'elle lui mentait, il le savait en regardant ses sourcils dont celui de droite était légèrement plus froncé que l'autre. Si au premier abord personne n'aurait vu la différence lui la voyait toujours. L'adolescent avait effectivement le coup d'oeil pour les petits détails. C'est alors qu'elle accepta la proposition, ce qui n'étonna pas vraiment Ikuto qui ce doutait qu'elle accepterait dans l'unique but d'assouvir sa curiosité.

-Marché conclu, je joue avec toi.

Elle lui rendit le même sourire qu'il lui avait adresser. Un petit sourire amusé. Imaginant sans doute aux nombreuses questions qu'elle pourrait lui poser et aux choses qu'elle découvrirait. Puis elle plaça les mêmes conditions que lui au cas ou il lui mentirait.

-Mais attention, si tu me mens, c'est pareil que pour moi, tu devras faire ou dire quelque chose que je te demanderai et que tu ne pourras refuser. Alors ? Tu marches toujours ?

- Bien sûr.
Je n'en attendait pas moins de toi.


Elle lui fit un petit sourire amical. Ce n'était qu'un jeu, un jeu qui pouvait être arrêté à tout moments. Elda reprit à son tour la parole...

- Bref, à toi l'honneur, après tout, c'est toi qui a eu l'idée de ce petit « jeu »... Ikuto. Vas-y, pose-moi une question.

Ikuto afficha un petit regard amusé. Est-ce qu'elle se doutait des questions qu'il allait bien pouvoir lui poser ? Pour lui, ce jeu n'était pas du tout risqué, il n'y avait pas eu de grand changement au cours de sa vie. La seule chose vraiment personnelle qu'elle lui aurait put poser c'était sur Rei... Mais bon, selon les closes du jeu, on ne devait pas donner de nom. C'est d'ailleurs pour prévoir la question d'Elda à savoir: "Comment s'appelle la fille que tu aimes ?", qu'il avait mit cette règle. Il ne voulait pas lui dire son nom...

- Très bien.
Attention, je ne vais pas me retenir, je te préviens.


Il sembla réfléchir longuement à la question qu'il allait bien pouvoir lui lancer. Cependant la question était déjà toute faite, il voulait juste faire languir la jeune fille. Sadique ? Lui ? Jamais... Il restait là, toujours assit dans la même position, c'est au bout de quelques secondes de (fausse) réflexion qu'il décida de mettre un terme à son attente. La fixant encore d'un regard amusé à demi clos, il annonça alors sa première question. Haaaa... Elda c'était jeté dans la gueule du loup comme on pourrait si bien le dire, dans ce petit jeu elle avait beaucoup plus de chose à avouer que lui. Mais bon, au cas où, elle est très peu de question à lui poser lui devait faire court et en apprendre un maximum avant qu'elle mette la main sur quelque chose de vraiment privé.

- Que t'est-il arrivé au cours de ces sept dernières années?

La moindre des choses qu'on pouvait dire c'est qu'il commençait fort. Enfin c'était aussi l'un des attraits d'Ikuto, il ne tournait pas autour du pot. Si il a quelque chose à dire, il le dit tout simplement. Aucunes questions détournées. En même temps il n'allait pas lui demander si elle avait un copain. Ce genre de question était généralement posé par une fille et non un garçon, sans compter que ça ne l'intéressait pas vraiment de savoir ce genre de choses. Non, ce qui voulait savoir était bien plus important que le fait qu'elle ait un copain ou non. Il sentait qu'il avait dut ce passer des choses durant ces sept années et au vue de son silence, c'était pas des choses agréables. Mais bon elle avait toujours une porte de sortie, mentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elda Kamiya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat ~ |¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Elda
Age : 17 ans
Relation: Amis : Ikuto, Rei, Sayuka, HatsuHaru, Ikue - Connaissances : Les autres

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Mar 6 Avr - 16:58

    -Très bien.
    Attention, je ne vais pas me retenir, je te préviens.


    Il paraissait réfléchir à la question qu'il allait lui poser, même si Elda se doutait bien du genre de questions qu'il allait lui poser. Du genre «  Qu'est-ce qui a changé dans ta vie ? » ou encore, « Qu'as tu fais ces dernières années ? ». En fait, elle se doutait aussi qu'il savait bien quel genre de questions elle allait lui poser. Mais si il pensait qu'elle allait surtout le questionner sur sa vie sentimentale, il se trompait. Enfin, en partie. Elle n'était pas particulièrement intéressée non plus, c'est juste qu'elle voulait avoir le mérite de tout connaître sur Ikuto, que tout le monde sait pas du genre à parler facilement de sa vie.

    -Que t'est-il arrivé au cours de ces sept dernières années?

    Il n'y allait pas de main morte, mais Elda s'y attendait, venant de lui, elle n'en espérait pas moins. Mais elle savait aussi que pour faire traîner le jeu en longueur, et ainsi avoir l'occasion de lui poser toutes les questions qui lui trottaient dans la tête, il ne fallait pas qu'elle déballe toute sa vie d'un coup d'un seul. Alors elle répondit simplement :

    -Sur le plan familial, j'ai changé de nom et ma mère est décédée. C'est tout.

    Elda disait ça avec un calme si déconcertant qu'on pouvait se demander si ça l'avait vraiment affecté. Mais elle ne voulait rien faire voir sur ses sentiments, elle se sentirait bien trop inférieur à lui, qu'elle n'avait jamais vu pleurer ou dans une situation de faiblesse. Et ça, elle ne voulait pas, elle était bien trop orgueilleuse. Et puis, qu'allait-il penser d'elle ? Alors elle se contenta de sourire sereinement, calmement, pour ne laisser paraître aucune émotion. Elle ne disait rien sur son père, car cela ferait sûrement l'objet d'une autre question d'Ikuto. Et puis, comme ça, ça lui faisait déjà gagner une question supplémentaire. Elle n'avait pas menti (enfin, peut-être un peu en disant « c'est tout» mais pour elle, ce n'était pas vraiment un mensonge. Ikuto pouvait le traduire de plusieurs façons, comme un « c'est tout » pour dire que sa réponse était terminé ou un « c'est tout » pour dire qu'il ne s'était rien passé d'autre dans sa vie. Et puis, comme je le disais, elle ne considérait pas ça comme un mensonge, juste comme une « aide » ou un « moyen de secours »). mais elle gardait quand même une partie secrète, pour anticiper les prochaines questions du jeune homme.

    -Cette réponse te convient ?

    Elle le regardait, mais n'attendait là encore aucune réponse, car même si ça ne lui plaisait, il n'aurait rien d'autre pour l'instant. C'était maintenant à son tour de poser une question... Qu'allait-elle bien pouvoir lui demander ? Elle se plongea dans une réfléxion intense, pas qu'elle ne savait pas quelle question lui poser, mais elle se demandait par où commencer. Alors elle dit, histoire de légèrement lui retourner la question :

    -Que t'est-il arrivé au niveau familial durant ces dernières années ?

    Cette question lui donnait pas mal d'opportunités, car quelle que soit la réponse du garçon, elle pourrait alors poser une autre question par rapport à ça. Elle se tourna alors complétement vers Ikuto, le regardant droit dans les yeux et attendant patiemment sa réponse. Elle se demandait bien ce qu'il allait lui répondre, si il allait lui mentir ou non. Elle préférait ne pas commencer trop fort, contrairement à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto Tsukiyomi
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat~|¤|
Masculin
Votre personnage
Nom du personnage: Ikuto Tsukiyomi
Age : 17 ans
Relation: Amis: Rei, Rikyu et Elda. Connaissance: Les autres. ^^

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Sam 17 Avr - 9:32

-Sur le plan familial, j'ai changé de nom et ma mère est décédée. C'est tout.

Tiens ? Elle restait étrangement vague à ce sujet. Comme il ce doutait, elle avait connue des difficultés depuis qu'il ce sont quittés. Le décès de sa mère devait être sans aucun doute une épreuve très difficile pour elle. Il se souvient encore de la douceur et la gentillesse qui émanait de cette femme dont Elda était le portrait craché. Une fois par mois elle lui préparait un gâteau au chocolat, ces jours là, Elda l'invitait ainsi que sa jeune soeur à venir le manger avec elle. Ils aimaient particulièrement s'installer dans le jardin. Dégustant avec délice et satisfaction le dessert, à l'ombre du kiosque à musique au beau milieu d'une roseraie. Plongé dans ses vagues souvenirs d'enfance, il ne reporta son attention complète sur son amie que lorsque celle-ci lui adressa de nouveau la parole.

-Cette réponse te convient ?

-Que je sois satisfait ou non, il faudra que je me contente de cette réponse.
Du moins pour l’instant…


Plutôt ironique cette question. Ikuto savait pertinemment qu'il n'aurait rien d'autre pour le moment et qu'il en serait sans doute plus sur elle seulement si il lui posait une nouvelle question. Visiblement, Elda avait adoptée la même stratégie que le jeune homme, répondre aux questions vaguement afin de gagner du temps pour en connaître plus sur lui et son histoire. Il fallait faire attention aux moindres détails et essayer d'interpréter de façon juste et rapide ses réponses sans oublier bien sûr de bien mesurer les questions qu'il devait lui poser. Ikuto en conclue déjà plusieurs chose: à savoir qu'elle devait avoir rompue tout contact avec son père depuis ces sept années. Le décès de sa mère a dut profondément la marquer ainsi que son frère et son père. Il ne faisait aucun doute que le comportement de son père vis à vis de sa jeune fille avait dut changer du tout au tout ce qui expliquerait pourquoi elle n'avait même pas daigner parler de lui et ce qui expliquerait la raison de son changement de nom.

-Que t'est-il arrivé au niveau familial durant ces dernières années ?

-Rien de spécial.
Ma mère c'est remariée et mon père est partit de la maison.


C'était tout...Il n'y avait rien d'autre à rajouter. Contrairement à la jeune fille, il n'avait pas vraiment connu de grand changement dans sa vie si ce n'est pour ne pas dire rien, mis à part le fait que sa mère c'était remariée et que son père avait quitté la maison familial du jour au lendemain sans même un mot ou un au revoir. Avec sa réponse, Elda n'avait aucune chance de connaître la vérité derrière tout ça... de plus si elle se souvenait bien des règles: on ne devait pas chercher à en connaître plus sur les autres, sans parler qu'elle croira sûrement qu'il ce sont séparer et qu'il vit ailleurs désormais. Sa réponse n'était en rien un mensonge, bien au contraire, c'était la stricte vérité. Il n'avait pas besoin de lui dire qu'il portait toujours le nom de son père étant donné qu'il portait déjà le nom de "Tsukiyomi" quand il connaissait Elda, donc elle pouvait en conclure toute seule que cette situation n'avait pas changée.

- A mon tour.

Il porta alors son attention sur un couple et leurs deux enfants, regardant un court instant dans leur direction, il se rassit convenablement sur le banc et adressa de nouveau la parole à la jeune fille, tandis que le vent s'engouffrait légèrement dans ses cheveux faisant voleter un bref instant quelques mèches de cheveux. Il tourna alors son regard violine sur l'adolescente...

- Que c'est-il passé entre toi et ton père ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elda Kamiya
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Chat ~ |¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Elda
Age : 17 ans
Relation: Amis : Ikuto, Rei, Sayuka, HatsuHaru, Ikue - Connaissances : Les autres

MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   Jeu 22 Juil - 19:46

    -Que je sois satisfait ou non, il faudra que je me contente de cette réponse. Du moins pour l’instant…

    Ikuto savait très bien qu'il n'aurait pas d'autre réponse que celle-ci, du moins pour l'instant. Ce qui n'étonnait pas franchement la jeune femme, car après tout, elle le connaissait bien, puis elle se doutait qu'il n'allait pas la harceler pendant des heures pour essayer d'en savoir plus. Elle esquissa un sourire durant quelques secondes avant que le garçon reprenne la parole.

    -Rien de spécial. Ma mère s'est remariée et mon père est partit de la maison.

    Elle lui avait posé préalablement la question de savoir si il s'était passé quelque chose dans sa vie, du moins, au niveau familial. Elle était un peu surprise de la réponse, elle pensait qu'il s'était passé plus de choses que ça dans sa vie. Mais bon, soit elle se trompait, soit il avait opté pour la même solution qu'elle, en dire le moins possible pour pouvoir posé le plus de question à l'autre. Pendant un instant, elle se demandait pourquoi son père était parti. Est-ce qu'il le savait ? Est-ce qu'il allait lui dire ? Sans doute, ça fera l'objet de sa prochaine question, mais le problème maintenant, c'était que, comme il le disait si bien, c'était à son tour. Elle redoutait un peu la question qu'il allait lui poser, et elle ne tarda pas à venir, puisqu'à peine eut-elle le temps de sortir de ses réflexions qu'il reprit le jeu.

    - Que c'est-il passé entre toi et ton père ?


    Ah... Ze question qui tue, celle qu'elle redoutait le plus, celle qu'il fallait pas posé. A chaque fois qu'on lui demandait, soit elle ne répondait pas, soit elle répondait par un mensonge. Du genre « oh, rien de spécial, mais on se voit pas très souvent » ou « Tout va très bien » ce qui était ni plus ni moins le strict contraire de la réalité. Quand Ikuto lui posa la question, elle ne fut qu'à moitié étonnée, car après tout, il finirait bien par lui demander. Elda savait qu'il était intelligent et perspicace, si elle ne disait rien sur son père, c'est qu'il s'était passé quelque chose qu'Elda ne tenait pas forcément à raconter. Mais bon, elle se dit que si elle ne le disait pas à Ikuto, elle ne le dirait à personne. Donc, elle n'eut d'autre choix que de lui répondre (en plus, ça l'emmerderait de perdre, surtout face à lui...) :

    - Pour faire court, il ne veut plus de moi et m'a rejetée de la famille. C'est pour ça que j'ai changé mon nom de famille, il m'interdit de porter le nom des Sôma.

    Cela faisait un peu TROP court comme réponse, mais il fallait qu'elle y aille doucement, sinon, elle savait qu'elle allait craqué, pleuré ou devenir folle de rage, ça c'était encore à démontrer. Elle se leva donc, mettant ses mains derrière le dos, en regardant le ciel. Elle ne voulait pas croiser le regard de son meilleur ami, car elle ne souhaitait pas voir (si il y avait) la pitié ou encore toute la peine qu'on pouvait lui donner, ne serait-ce que par un simple regard. Elle ne voulait pas qu'on la plaigne, qu'on ait pitié d'elle.

    - Après la mort de ma mère... Mon frère, comme moi, a essayé de faire de son mieux pour que notre... pour que son père soit fier de lui. Au début, j'essayais de faire pareil que lui, je mettais le même effort à essayer de devenir la plus « parfaite » possible.... Parce qu 'après tout, pour lui, y a que ça qui compte... La perfection !

    Elle baissa un instant les yeux pour reprendre son souffle. Son ton et son regard démontrait tout le mépris, la haine qu'elle avait pour son père. Il avait toujours été quelqu'un de sérieux, froid, parfois même indifférent à ce qu'il se passait autour de lui, mais après le décès de sa femme, la dite mère de Elda, ces traits de caractère se sont renforcés. Son frère avait toujours reçu de l'affection, que ce soit par les gestes comme par les mots, de la part de son père. Elda aussi, à un moment... Elle reprit alors, histoire de tout déballer d'un coup. A Ikuto, dire tout ça, elle n'était ni gênée, même si un peu honteuse, mais elle savait que jamais il ne penserait ça d'elle.

    - Puis, quand j'ai vu que mes efforts ne servaient à rien, au lieu d'abandonner... J'ai fait encore plus d'efforts, encore et encore... Même si au fond, je savais que je ne surpasserai jamais mon frère... Je voulais juste... que mon père fasse attention à moi.

    A mesure qu'elle racontait tout ça, elle tenait de plus en plus pour retenir des sanglots, qui ne se firent pas trop entendre encore. Son père lui interdisait de pleurer, car d'après, pleurer, ça sert à rien... Ca ne sert à rien de relater une chose à moins de l'empirer. Même si Elda disait toujours être d'accord avec lui, elle ne pensait pas pareil. Pleurer, c'est montrer à quelqu'un qu'on a mal, pour ensuite essayer d'aller mieux non ? Elle fonctionnait toujours ainsi, mais... l'habitude de se retenir avait trop pris le dessus, et du coup, elle ne pleurait presque plus jamais. Même si la seule chose qu'elle pouvait craindre, c 'était son père. Maintenant qu'elle ne le voyait plus du tout, elle n'avait plus rien qui pouvait lui faire cette effet. Et pourtant... Peut-être qu'au fond, elle espérait qu'il veuille bien d'elle un jour. Elle le haïssait, du plus profond de son être... et pourtant...


    - Je crois qu'au fond, je ne surpasserai jamais mon frère, ni même arriver à son niveau.... Et puis le pire dans cette histoire, c'était qu'il n'y avait personne à blâmer à part moi... Tout ça, quelque part, c'est de ma faute.

    Elda était le portrait craché de son père, donc si elle le détestait, automatiquement, elle se détestait elle-même. Elle n'osa pas se retourner vers Ikuto. Comment il allait réagir, qu'est-ce qu'il allait lui dire, c'était les seules questions qui envahissait son esprit en ce moment-même. Elle ne voulait pas attirer de la pitié, surtout pas de sa part. Elle était faible, et elle le savait très bien, elle n'avait pas besoin qu'on le lui montrer à nouveau. Elle se retourna enfin, vivement, en souriant. Elle voulait passer à autre chose, seulement pensant que ça devait mettre le jeune homme mal à l'aise. Et puis, peut-être que si elle en parlait plus, elle allait fondre en larmes, et ça ne servirait à rien.

    - Voilà, tu sais tout !

    Elle laissa quelques minutes de blanc, en fixant Ikuto. Elle ne souriait plus durant ce temps-là, songeant seulement à ce qu'il pouvait penser de tout ça, de cette histoire, d'elle-même. Il l'avait toujours comprise, et dans sa tête, ça ne faisait aucun doute qu'il ferait de même. Au bout d'un certain temps, elle reprit son sourire habituel, pour changer de sujet, pour cacher sa propre tristesse.

    - A mon tour maintenant !

    Elle ne savait plus trop quoi poser comme question, ce qui était bizarre, c'est qu'elle avait du mal à lui poser des questions. Elle avait peur de se faire rembarrer, même si il n'y avait aucune raison qu'il le fasse. Elle était mal à l'aise à l'idée de lui poser des questions sur lui-même, même si elle savait très bien comment il fonctionnait.

    - Pourquoi ton père est parti ?

    Elle le regarda sérieusement, d'un air grave, car elle était consciente que ça devait être perturbant pour quelqu'un.

    -- Est-ce que seulement tu le sais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles prédestinées ? [PV Ikuto]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits basket RPG :: Centre Ville :: Rues Commerçantes-
Sauter vers: