Fruits basket RPG

Incarnez un membre des douzes signes ou autres et faites votre place dans le monde de Fruits Basket !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakuya Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Tigre ~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Sakuya Sôma
Age : 17 ans
Relation: Pas mal de personnes en fait ^^'

MessageSujet: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Jeu 15 Avr - 11:39

Sakuya déambulait dans les couloirs de l'etablissement sans but précis. Encore une fois, elle avait sêché le cours de sport, le professeur lui tomberait dessus mais plus tard, elle savait qu'il ne croirait aps à son histoire de mal de ventre ou autre... Elle passa devant la bibliothèque et hésita un court instant a y entrer. La bibliothéquaire ne manquerait pas de lui demander à quelle heure ses cours reprenaient, elle ne pouvait donc pas courir le risque de se faire prendre en train de sêcher le court d'Hiruma. L'heure s'écoulait lente, vous vous demandez surement pourquoi la jeune maudite évitait d'aller en sport. Tout d'abord les gents de sa classe ne l'aimait pas, sans raison apparente, elle s'en ficherait si elle n'avait pas toujours droit aux remarques acerbes de ses camarades, qui finalement n'était pas vraiment des camarades... Et puis, étant maudite du tigre elle avait certains reflexes en sport, surtout en saut en hauteur ou en course, encore une fois cela n'attirait pas les amitiées, mais plutôt les jalousies.

Elle déboucha dans la cour de l'école, il faisait beau, le ciel était dégagé sans aucun nuage, et en plus elle était déserte, Sakuya alla s'asseoir dans l'herbe au pied d'un cerisier en fleur. Elle se prit même à sourire, en sortant un livre de son sac. Un livre qui racontait une histoire fantasqtique ou se mêlait guerrier au grand coeur... Sorcières aux pouvoirs étranges... Ce genre de livre était un bon moyen pour Sakuya de s'évader. Et d'oublier ses tracas quotidiens pendant les cours.

La sonnerie de la récréation retentit, mais la jeune fille ne bougea pas pour autant. Elle n'était pas pressée de se lever, car les élèves de sa classe avait encore cours une heure de sport, et il ne sortirait pas pour la récréation. Elle s'adossa tranquillement contre l'arbre. Il était située un peu à l'écart de la cour. Ce qui n'était pas pour déplaire à Sakuya, elle pourrait rester tranquille un moment de plus.
Le soleil tapait sur les élèves et Sakuya l'avait en pleine figure, elle mis sa main en visière sur sa tête lorsqu'elle vit approcher quelqu'un, de surprise, elle lâcha son livre qui tomba dans l'herbe à côté d'elle.

Elle ne voyait pas qui s'approchait car le soleil l'empêchait de voir nettement la personne.


Dernière édition par Sakuya Sôma le Dim 2 Mai - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HatsuHaru Soma
Modérateur
Modérateur
avatar

Rang : |¤|~Maudit du Boeuf ~ Le rêveur insomniaque ~ Petit Modo~|¤|
|¤|~Troisieme adepte de Time-sama.~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: HatsuHaru
Age : 17 ans
Relation: Direction --> Ma fiche de relations ^^

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Lun 19 Avr - 1:29

Emmerdant. Voila le mot qui décrivait le mieux le cours qui se déroulait sous les yeux de Haru. Un cour emmerdant, un prof ennuyeux et des éleves endormis. Description sommaire de la situation. Heureusement pour lui, il était assis juste a coté de la fenetre. Ce qui lui permettait d'observé le paysage, tout en faisant semblant d'etre attentif aux explications sur le prochain examen. Observer la cours de récré était un moyen comme un autre de s'occuper, quoique ce moyen ne fut pas tres palpitant, jusqu'au moment ou Haru remarqua une jeune fille, qui semblait secher son cours, marcher en direction d'un cerisier en fleur, s'y adosser et ouvrir un bouquin.

- Et n'oubliez surtout pas de me remettre votre devoir sur .. *DRIIING!*

Haru, perdu dans ses pensées, ramassa ses cartables, se leva et partit mettre ses affaires dans son casier. Ceci fait, il décida d'aller faire un tour dans la cour, histoire de prendre l'air. Rendu a destination, il remarqua que la jeune fille n'avait pas bougée de son arbre. Elle était la, assise, a lire tranquillement son livre. Haru, pris d'une envie soudaine qu'on lui connaissait bien, marcha nonchalament vers elle. Aussitot qu'il fut assez pres, il la reconnut enfin. C'était sa cousine, Sakuya. Haru sourit. Elle avait encore séchée.

- Salut Sakuya. On seche les cours? Si je me souviens bien, tu avais sport aujourd'hui, non ?

Tout en parlant, il ramassa le livre qu'elle avait laissée tomber, lui redonna, et s'adossa a l'arbre, juste a coté d'elle.

- Tu lis encore ce genre de trucs?

Il soupira. Pendant qu'il parlait, une autre fille, qu'il était sur de ne pas connaitre, cette fois, s'approcha d'eux, ses traits imprécis a cause de la lumiere aveuglante du soleil.


Dernière édition par HatsuHaru Soma le Ven 14 Mai - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Tigre ~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Sakuya Sôma
Age : 17 ans
Relation: Pas mal de personnes en fait ^^'

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Sam 1 Mai - 9:57


Hatsuharu Sôma, qu'elle appelllait familièrement Haru. Un sourire se dessina se ses lèvres couleur framboise lorsqu'elle le reconnut, elle l'avait rencontré il y a peu de temps, à la demeure Sôma. C'était peu de temps après qu'elle ne se soit installée à l'extérieur de la demeure Sôma avec son père qui dirigeait un dojo d'art martiaux. Akito avait accepté, et on se demande toujours comment, que Sakuya demeure à l'extrérieur, mais à une condition, elle devait venir lui rendre visite souvent, chose que la jeune fille détestait, et c'est lors d'une de ses visites qu'elle avait rencontré Hatsuharu. A première vue, elle le trouva froid, mais elle se rendit vite comte que c'était quelqu'un qui se souciait plus des autres que de lui même. Et elle s'était vite liée d'amitié avec lui. Et elle l'avait revu quelques fois depuis.

- Salut Sakuya. On seche les cours? Si je me souviens bien, tu avais sport aujourd'hui, non ?

- Bonjour Haru ! Euh...

La jeune fille, hésita sur la réponse à lui donné, puis elle se douta bien que ce n'était pas Haru qui irait dire quoi que ce soit. Etant donné que la famille Sôma sêchait plus souvent que de normal les cours...
Elle remercia Haru qui lui tendait son livre qu'elle prit avec un mouvement de tête reconaissant.

Tu lis encore ce genre de trucs?

- Ah, pour les cours... Ben oui, mais en fait ce n'est pas si nouveau. Mais, j'essaie de moins éviter de les manquer, mais c'est vraiment dur. Enfin vraiment dur d'y aller...

Sakuya serra les mains, elle détestait aller en cours, et elle n'avait qu'une hate, quitter le lycée. Elle sourit en entendant la question de Haru.

- Biensur que oui ! J'aime beaucoup lire.

A ce moment, la fin de la récréation sonna, la jeune fille soupira, elle n'avait aucune, mais alors aucune envie de retourner en sport. Elle jeta un coup d'oeil au jeune homme à côté d'elle. Elle se demandait ce qu'il allait faire, retourner en classe ?

- Tu... Tu vas retourner en cours Haru ?

Sa voix manquait d'aplomb. Elle détourna le regard pour fixer une silhouette qui les regardait, une fille ? Et qui finalement s'en alla. Sakuya continuait de fixer la cours qui se vidait petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HatsuHaru Soma
Modérateur
Modérateur
avatar

Rang : |¤|~Maudit du Boeuf ~ Le rêveur insomniaque ~ Petit Modo~|¤|
|¤|~Troisieme adepte de Time-sama.~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: HatsuHaru
Age : 17 ans
Relation: Direction --> Ma fiche de relations ^^

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Ven 7 Mai - 2:21

- Ah, pour les cours... Ben oui, mais en fait ce n'est pas si nouveau. Mais, j'essaie de moins éviter de les manquer, mais c'est vraiment dur. Enfin vraiment dur d'y aller...

Haru éclata de rire quand il entendit la réponse de Sakuya. D'un rire sans joie. Il la vit serrer les poings. Il comprenait parfaitement ce qu'elle ressentait. Lui aussi trouvait que aller en cours était difficile. Éviter toutes ces filles , ne surtout pas se transformer en public, devoir travailler alors que, pour lui, c'était une totale perte de temps. Il aurait préféré le passer avec Rin. Sa cousine lui répondit qu'elle adorait lire quand il lui parla de son livre. Lui n'avait vraiment jamais eu de passion pour la lecture. Ni pour quoique ce soit d'autre d'ailleurs. Il n'avait jamais eu d'intéret, en fait. Ca aussi, il trouvait que c'était une perte de temps. La cloche qui retentit le sortit de ses pensées. Il soupira. Il devait retourner en classe. Quelle joie. Une autre période a regarder par la fenetre en faisant semblant d'etre attentif. Super. Et Sakuya? Elle allait retourner en sports? Humm. La connaissant, certainement pas. Alors, qu'allait-elle faire? Il eu sa réponse assez rapidement.

- Tu... Tu vas retourner en cours Haru ?

Il réfléchit un moment. Apres tout, devait-il vraiment y aller si c'était pour ne rien faire d'instructif? Bah..non. Il passerait certainement un meilleur moment avec Sakuya qu'avec son prof de math.

- Non. Je préfere de loin rester avec toi, cousine.

La cour se vidait peu a peu. Il voyait les eleves, pas tres motivés, regagner leur classe pour une autre heure de bourrage de crane. Un sourire se dessina sur ses levres. Il avait fait le bon choix. Bon pendant qu'ils étaient la tous les deux, il pourrait enin prendre des nouvelles de sa cousine.

- Alors, sa fait un bail qu'on c'est pas parler. Sa fait des mois que tu n'es pas venu a la demeure principale. Est-ce que tu vas bien?


( désolé pour le poste merdique. Je n'avais pas d'inspiration. Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Tigre ~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Sakuya Sôma
Age : 17 ans
Relation: Pas mal de personnes en fait ^^'

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Mer 12 Mai - 11:01

- Non. Je préfere de loin rester avec toi, cousine.

La jeune fille lui adressa un grand sourire, ces mots, elle ne les avaient entendus que de très peu de personnes, dont son père et son frère Yukimura. Ce dernier étant parti en voyage à travers le Japon, la jeune fille ne l'avait pas revu depuis plusieurs mois. Une carte ou deux de tant en temps, un coups de telephone mais rien de plus. Si il passe voir sa famille, ce n'est que deux jours au maximum. Et, il manque enormément à Sakuya, qui, avant de connaitre, Rei, Haru ou encore ses autres amis, se sentait vraiment seule. Son frère lui donnait une épaule pour pleurer lorsqu'elle était triste, lui remontait le moral ou si, aller à l'école était trop difficile pour Sakuya, il lui trouvait une excuse. La jeune fille se tordit les mains de tristesse, mais maintenant, même si son frère n'était plus là pour la soutenir, elle n'était plus seul. Rei, Hatsuharu... Elle savait qu'il ne l'abandonnerait pas.

- Merci Haru. Mais tu ne va pas t'attirer des ennuis ?

La cour était maintenant déserte. Plus personnes ne trainaient ici en dehors des heures de cours. Pour une raison très simple, c'était formelement interdit, et tout élève surpris à trainaisser dehors alors qu'il devait être en cours, comme Hatsuharu et Sakuya, et punis sévèrement. Mais la jeune fille s'en fichait. Elle ne comptait plus le nombre d'heure de colle ou elle aurait du aller et qu'elle n'a jamais faites. La seule fois ou le Lycée avait vigoureusement protesté, Hatori et son père avait rêglé ça en privé. Sakuya ne sut jamais ce qui avait été dit, mais le lycée cessa de lui faire des remontrances si elle n'allait pas en colle. Mais, il lui infligeait des punitions qu'elle était obligée de terminer, car son père surveillait étroitement ses activitées scolaires.

- Alors, ça fait un bail qu'on c'est pas parler. Ca fait des mois que tu n'es pas venu a la demeure principale. Est-ce que tu vas bien?

Elle acquiesca en souriant, d'un sourire las et un peu triste.

- Oui, ça va... Si je ne suis pas revenue c'est que... A ma dernière visite, Akito... Akito n'a cessé de me faire des reproches sur ma façon d'être, de parler... Il m'a aussi dit... Que c'était de ma faute si les autres me détestaient, que j'étais la plus sale d'entre nous, que tout ce qui m'arrivait, je le méritais. Voilà pourquoi je ne viens plus, je ne voulais plus le voir. Mais, je crois que toi, tu es obligé d'y aller souvent ? Chez lui...

Sakuya frisonna de colère, Akito, le chef de famille, est craint de toute la famille Sôma, et particulièrement de Sakuya. La jeune fille n'a jamais réussi à se faire aimer du chef de famille, celui-ci la detestant et la méprisant comme la plupart des femmes qui font parties des 12. Sakuya garde un souvenir qui la hante chaque fois qu'elle voit le chef de famille. Lors d'une fête pour la nouvelle année, le chef de famille l'avait violemment giflé devant une assemblée stupéfaite car elle lui avait dit qu'il devrait être gentils avec Rin, une jeune maudite avec qui elle n'avait jamais parlée, car Akito venait de la réprimander. La colère qu'elle avat lu dans les yeux d'Akito et la violence de la giffle qu'elle avait reçue lui avait fait perdre ses moyens, son père avait décidé contre l'avis d'Akito de ne plus la faire retourner à une de ces fêtes jusqu'à nouvel ordre.

La jeune fille sortit de ses pensées lorsqu'ele entendit des pas se rapprocher d'eux. Son professeur... de Sport !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HatsuHaru Soma
Modérateur
Modérateur
avatar

Rang : |¤|~Maudit du Boeuf ~ Le rêveur insomniaque ~ Petit Modo~|¤|
|¤|~Troisieme adepte de Time-sama.~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: HatsuHaru
Age : 17 ans
Relation: Direction --> Ma fiche de relations ^^

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Mer 19 Mai - 19:57

- Merci Haru. Mais tu ne va pas t'attirer des ennuis ?

Si. Mais ce n'était pas grave du tout. Haru avait l'habitude des ennuis. Il en avait presque a tous les jours avec ses professeurs, le directeur, les surveillants, la bibliothecaire, la fille de la cafétéria, et il en passait. Ce n'était tout de meme pas de sa faute si ils ne l'acceptait pas. A ce qu'il parait, Haru était ''spécial'', mais lui n'avait jamais vraiment remarqué, il se trouvait normal (xD). Mais c'est vrai que les autres membres de sa famille que les personnes nommées plus haut n'acceptait pas non plus, comme Momiji, qui, avant s'habillait avec l'uniforme des filles, étaient parfois étranges. Il pensait, entre autres, a Kaguya, qui passait d'une émotion a l'autre en un temps record.

- Bah, j'ai l'habitude, de toute facon.

L'habitude? Le mot était faible. Il avait eu tout le loisir de poffiner sa technique de ''je suis désolé de ne pas etre aller a mon cours mais..'', suivit d'une excuse qu'il avait improviser, et, il ne comprenait pas pourquoi, qui ne fonctionnait pas vraiment. Comme la fois ou il avait dit qu'il n'était pas aller a son cours parce qu'il avait été obliger de se battre a mains nues contre un ours polaire qui lui avait piquer ses vetements de sports. Il avait eu droit a une semaine de retenue pour ca. La voix de Sakuya le sortit de ses souvenirs.

- Oui, ça va... Si je ne suis pas revenue c'est que... A ma dernière visite, Akito... Akito n'a cessé de me faire des reproches sur ma façon d'être, de parler... Il m'a aussi dit... Que c'était de ma faute si les autres me détestaient, que j'étais la plus sale d'entre nous, que tout ce qui m'arrivait, je le méritais. Voilà pourquoi je ne viens plus, je ne voulais plus le voir. Mais, je crois que toi, tu es obligé d'y aller souvent ? Chez lui...

Ce sale Akito. En plus de détester tous les filles du clan soma, il devait aussi les rabaisser? Il n'oublirait jamais la fois ou il avait réprimander Rin et avait frapper Sakuya parce qu'elle avait essayer de la défendre pendant l'une des fetes de fin d'année. Apres ca, Sakuya n'y avait plus jamais assister. Un élan de grattitude envers sa cousine le submergea soudainement. Elle avait défendu une fille qu'elle ne connaissait meme pas, et par pure coincidence, était la copine de Haru. C'était d'ailleurs la premiere fois ou il lui avait parler. Juste apres cet incident, il l'avait amené dans une piece a part et l'avait remercié.

- Moi, pourtant, je ne te déteste pas. Et ce que tu mérites, c'est d'etre heureuse, pas d'etre traiter comme ca. Et pour répondre a ta question, oui, je suis obligé de le voir.. meme si cela ne me plait pas toujours.

Sakuya frissonna. On aurait dit qu'elle se rappelait un mauvais souvenir. Elle tremblait. Pour la rassurer, Haru la prit dans ses bras. Heureusement, il pouvait au moins prendre les filles de son clan dans ses bras. Rin me tuerait si elle me voyait, pensa-t-il en souriant. Tout a coup, des pas retentirent et un homme apparut. Un professeur? En tout cas, a l"expression du visage de Sakuya, cet personne n"etait pas la pour leurs faire des felicitations.

-Heu..Bonjour. Qui etes-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Tigre ~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Sakuya Sôma
Age : 17 ans
Relation: Pas mal de personnes en fait ^^'

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Sam 22 Mai - 11:07

- Moi, pourtant, je ne te déteste pas. Et ce que tu mérites, c'est d'etre heureuse, pas d'etre traiter comme ca. Et pour répondre a ta question, oui, je suis obligé de le voir.. meme si cela ne me plait pas toujours.

La jeune fille regarda son cousin, un peu sonnée par ces paroles qu'elle n'avait entendue que de la bouche de son père et de son frère. Elle savait par d'autres maudits, et elle s'en rendait compte maintenant, Hatsuharu... Il se soucit beaucoup des autres mais pas vraiment de lui. Les paroles qu'il venait de prononcer sur un ton légé, touchait Sakuya au coeur, si bien qu'elle en oublia de rougir. Son cousin était vraiment quelqu'un de bien. Elle sursauta légèrement lorsqu'elle le sentit passer ses bras sur ses épaules. Mais elle éprouva de la reconaissance envers lui. Et elle n'hésita qu'une fraction de seconde à lui rendre son étreinte. Le jeune homme se comportait envers elle exactement comme l'aurait fait le grand frère de Sakuya, Yukimura, partit en voyage car il avait très mal vécu la perte de leur mère, et il ne rentrait qu'une ou deux fois par ans. Sauf que lui n'avait jamais put prendre sa soeur dans ses bras car elle se serait transformée en tigresse blanche. Le geste que Haru venait d'avoir envers elle lui fit monter les larmes aux yeux, mais elle les refoula. Elle ne voualit pas pleurer. Car maintenant elle resterait droite.
Elle n'était plus seule.
Elle ne le serait plus jamais.

L'arrivée d'une personnes que Sakuya connaissait bien, la sortit de ses pensées. Le professeur de Sport, Monsieur Satô. Il les fixait d'un oeil mécontent, en colère et il serrait les poins en s'approchant d'eux. Se méprenant surmeent sur la présence d'Hatsuharu. La jeune fille regarda à droite et à gauche cherchant une issue, vite. Elle ne voulait pas que son cousin soit punit à sa place. Elle ne le voulait surtout pas. Regrettant de l'avoir incité à resté, elle le fixa inquiête, mais lui paraissait détendue. Ou étais-ce juste une carapace ? Soudain le jeune homme s'adressa au Professeur.

-Heu..Bonjour. Qui êtes-vous?

Sakuya murmura d'une voix un peu faible à l'attention du jeune maudit

- Tu devrais... Tu devrais partir. sinon toi aussi tu risques de te faire punir. je ne veux pas que tu sois punis à cause de moi. Trouves toi une excuse et retourne en cours...

Le professeur, surnommé, * Pêche Melba (XD)* par ses élèves les fixait d'un oeil peu amène et répondit à Haru, sans quitter Sakuya des yeux, qui frissonna de nouveau devant le regard noir qu'il lui jetait. Elle s'était fait prendre, et de plus, le professeur l'avait aperçu depuis la piste d'athlétisme, située à l'opposé de la cours. Mais, le pire c'est qu'elle entrainait Haru avec elle.

- Son professeur. M. Satô, une jeune demoiselle, se croit dispensée d'assister à mes cours de sport.

Le professeur s'approcha si près qu'il n'y avait pas plus d'un mètre entre eux. Sakuya se leva précipitamment.

- Et j'exige un retour immédiat en cours et ce n'est pas car vous êtes de la Famille *Sôma* que vous aurez plus d'égards. Lire pendant mes cours est peu conseillé, ldit-il d'un ton où se mêlait l'ironie et la méchanceté.

Il avait prononcé le nom de sa famille d'un ton si ironique que Sakuya lui lança un regard noir où la haine avait remplacé la peur. Car même si elle détestait Akito, elle avait son père, Hatsuharu et les autres maudits qui étaient de sa famille. Et même si elle les connaissait peu, elle ne supportait pas qu'on s'en prenne à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HatsuHaru Soma
Modérateur
Modérateur
avatar

Rang : |¤|~Maudit du Boeuf ~ Le rêveur insomniaque ~ Petit Modo~|¤|
|¤|~Troisieme adepte de Time-sama.~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: HatsuHaru
Age : 17 ans
Relation: Direction --> Ma fiche de relations ^^

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Sam 29 Mai - 0:19

Hum. Un professeur. Maintenant qu'il l'examinait plus attentivement, il était certain que c'était bel et bien un prof. Meme avant qu'il lui demande qui il était, il avait deja comme une certitude. Le regard noir, les tremblements de colere et les poings serrés apportait un preuve supplémentaire, selon lui. D'aussi loin qu'il ce souvienne, Haru n'avait, mais alors la jamais aimé les profs, encore moins les profs colériques, hystériques, striques, et ..chiants.
Ses yeux, jusque la fixer sur ce type, dévierent vers sa cousine. Elle avait l'air tres inquiete. Alors, en plus d'etre un prof, c'était son prof..merde. Haru examina leur situation. De un, en ce moment, il avait vraiment l'air du petit copain de Sakuya. De deux, s'il ne ce calmait pas, ce gars allait faire une syncope. Et de trois, il devait trouvé une porte de sortie.

- Tu devrais... Tu devrais partir. sinon toi aussi tu risques de te faire punir. je ne veux pas que tu sois punis à cause de moi. Trouves toi une excuse et retourne en cours...

Non. Il n'allait pas s'enfuir en la laisser planter la, avec un prof aux bords de l'explosion. Mais, il devait effectivement trouver une excuse. Pour lui et sa cousine.

*Réfléchit,Réfléchit,Réfléchit!*

- Son professeur. M. Satô, une jeune demoiselle, se croit dispensée d'assister à mes cours de sport.

AH! Il en était certain, il l'aurait parier. C'était un prof. Et son nom était M.Sato. Il ne connaissait pas se gars, il ne l'avait meme jamais vu dans l'école auparavant. Pas une excuse, il allait plutot essayer de changer de sujet. Mais il n'eu meme pas le temps d'ouvrir la bouche, car sa cousine s'écarta de lui et se leva précipitamment.

- Et j'exige un retour immédiat en cours et ce n'est pas car vous êtes de la Famille *Sôma* que vous aurez plus d'égards. Lire pendant mes cours est peu conseillé.

Haru, en entendant ces mots prononcés avec tant d'ironie et de méchanceté, ce releva lui aussi précipitamment. Ce prof..il sentait qu'il n'allait pas l'aimer lui non plus. Bah..un de plus ou de moins, quelle différence?
Il regarda une fois de plus sa cousine. La haine qu'il lisait dans son regard.. il ne l'avait encore jamais vu comme ca. Il prit une grande respiration. Pas question de devenir ''black haru'' comme sa famille l'appelait. Pas ici. Pas maintenant. Il allait plutot essayer de mettre en pratique son idée. Meme si la plupart du temps, elle ne fonctionnait pas.

- Excusez-moi, Monsieur, mais je ne vous ai jamais vu dans l'école, pouvez-vous prouver que vous etes bien un enseignant?, demanda-t-il le plus sérieusement du monde. Non mais on sais jamais, vous pourriez etre un parfait crétin qui voudrait m'éloigner de ma cousine pour pouvoir abuser d'elle.

Il savait pertinamment que sa cousine savait se défendre, et que de toute facon, avec la malédiction, s'il essayait, il ne ferait que mourir d'une crise cardiaque en la voyant ce transformer en tigresse. Mais tout ca, le prof, lui, l'ignorait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Tigre ~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Sakuya Sôma
Age : 17 ans
Relation: Pas mal de personnes en fait ^^'

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Dim 30 Mai - 18:16

Haru ne semblait pas décidé à s'en aller, et Sakuya s'agitait de plus en plus. Elle ne savait plus quoi faire, elle craignait la réaction de son cousin. Si il devenait Black Haru, la situation de tendue deviendrait catastrophisque. La jeune fille savait que malgré sa gentillesse Haru était un garçon très ouvert... Un peu étrange parfois. La jeune fille se força à garder son calme. Et, chose innatendue, elle releva la tête et planta ses prunelles dans les yeux de son professeur. Les yeux de Sakuya flamboyaient et une lueure nouvelle y brillait. La même lumière qui brille pour ceux qui ont traversé le feu et qui en resorte grandit. Elle le fixa et elle sentit l'aplomb du professeur vaciller sous son regard. Elle 'navait pas peur, plus maintenant, la présence de son cousin y était pour quelque chose. Mais un changement s'était opéré en elle, elle se sentait plus forte qu'avant. Et une chose était sure, Pêche Melba (xD), n'aurait pas raison de la nouvelle énergie insufflée, peut-être involontairement par Hatsuharu.
A côté d'elle, son cousin semblait réfléchir, mais alors qu'elle allait prendre la parole, il s'adressa au professeur.

- Excusez-moi, Monsieur, mais je ne vous ai jamais vu dans l'école, pouvez-vous prouver que vous etes bien un enseignant ? Non mais on sais jamais, vous pourriez etre un parfait crétin qui voudrait m'éloigner de ma cousine pour pouvoir abuser d'elle.

Sakuya, le regardait, une lueur amusée dans les yeux. Et elle tentait tant bien que mal de retenir un éclat de rire, aussi prompt qu'imprévu. Haru ne reculait devant rien, et Sakuya avait du mal à garder son sérieux. Ce qui n'était pas le cas du professeur, qui après avoir viré au orange ( d'où son surnom ) puis au rouge semblait près à exploser. Sakuya ne savait pas ce que tentait de faire Haru, mais il essayait surment de leur aménager une porte de sortie à ... Sa façon, un peu particulière, il faut l'avouer. Le professeur se rapprocha de lui et l'empoigna par le col. Sakuya esquissa un geste dans la direction du professeur qui leva une main pour la tenir à distance.

- Tu oses dire ça, alors que tu était dans une situation plus qu'ambigue avec elle ?

La fureur se lisait sur le visage de Satô et Sakuya ne savait plus quoi faire. Intervenir au risque de se transformer ? Le professeur, ressera son étreinte autour du col de son cousin, et la jeune fille ne réfléchit plus. Elle devait faire quelque chose. Toute timidité oubliée elle s'écria d'une voix forte qui la fit sursauter :

- lâchez-le ! C'est mon cousin !

Sa voix devenait un grondement sourd et elle sentait quelle lâchait prise. Elle le regarda d'un regard peu amêne et elle avait mis toute la menace qu'elle possédait dans ses paroles. Le professeur ricana et desséra à peine son emprise.

- Que pensez vous d'une visite dans le bureau du directeur pour rêgler ça ?

Son regard était empreint de défit, mais la jeune fille ne réagit pas. Elle le fixait toujours, Une lueur de mauvaise augure dans les yeux.


* Si il ne lâche pas Haru immédiatement il va le regretter...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HatsuHaru Soma
Modérateur
Modérateur
avatar

Rang : |¤|~Maudit du Boeuf ~ Le rêveur insomniaque ~ Petit Modo~|¤|
|¤|~Troisieme adepte de Time-sama.~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: HatsuHaru
Age : 17 ans
Relation: Direction --> Ma fiche de relations ^^

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Mer 9 Juin - 21:24

A cet instant, Haru remarqua tout les détails qui l'entouraient. Le prof avait une goutte de sueur qui lui perlait sur le front, Sakuya avait une expression mauvaise sur le visage, elle avait l'air inquiete, une mouche passa a coté d'eux dans un battement d'aile, un éclat de rire arriva a ses oreilles, il entendait le frossement que faisait son chandail a l'endroit ou le prof l'avait aggripé, la goutte de sueur fit son chemin jusqu'au menton, Sakuya ne changea pas d'expression, la mouche était partie, le rire s'évanouie, le frossement continua inlassablement. Mais ce qu'il remarqua, ou plutot, ressentie le plus, c'était cette colere ..intense et froide, lui tordre les entrailles. Ce prof. Ce fichu prof. Il le détestait, et c'était réciproque.

- Tu oses dire ça, alors que tu était dans une situation plus qu'ambigue avec elle ?

- C'est ma cousine, crétin.

Comme pour faire écho a ses paroles, Sakuya cria de toute la puissance de sa voix, qu'il était son cousin, et qu'il devait le lacher. Par contre, le professeur n'était pas du meme avis, et il resserra son emprise d'un cran. Ce qui fit augmenter la colere de Haru d'un cran également. Sato ricana.

- Que pensez vous d'une visite dans le bureau du directeur pour rêgler ça ?

Étrange comment quelques paroles mal placées peuvent faire peter un plomb a quelqu'un. Haru avait réussi a se controler, sauf que la, s'en était trop. Comment un prof qui faisait de l'abus de pouvoir comme ca avait pu etre engagé? Ha,oui, évidamment, le directeur était pareil. Le mode Black Haru était maintenant en marche.

- Hum, le directeur, hein?, dit Haru avec un sourire en coin qui n'annoncait rien de bon. J'ai pas trop envie, et toi, Sakuya?

Lui demanda-t-il en la regardant intensément. Mais avant qu'elle ne réponde, il se déchaina..C'était trop tentant. Il n'avait pas pu résister. Son poing était partie tout seul et avait atteint le nez de Sato. Il s'écroula par terre, le nez en sang, pendant que Haru riait aux éclats en pensant betement:

* Bah, au moins, maintenant, il a une bonne raison pour nous ammenez chez le directeur. *

Mais il n'eu pas besoin d'attendre, car le loup dont il pensait arriva en courant, se mit a genou a coté de Sato et l'examina. Il avait du passer pas loin et et apercevoir ca sans que les trois ne le remarque.

- Vous n'avez rien de grave, votre blessure est superflue.

Il se tourna vers Haru et Sakuya, les regarda un long moment et dit:

- Je ne sais pas pourquoi vous etes la, ni pourquoi vous avez fait ceci, mais vous allez avoir des ennuis, jeunes Soma.

Black Haru ricana. Il regarda Sato avec un regard dédaigneux, fit de meme avec le directeur, pris Sakuya par le bras, fit quelques pas et voulut partir avec elle, mais ..

- Je crois qu'un coup de fil a M.Akito s'impose.

Haru sentit Sakuya se figer, et lui fit de meme. A cet instant, il sut qu'il n'aurait jamais du le frapper. Quand le directeur appelait Akito directement sans passer par leur parents, ca signifiait que c'était grave. Tres grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Tigre ~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Sakuya Sôma
Age : 17 ans
Relation: Pas mal de personnes en fait ^^'

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Sam 12 Juin - 11:40

Son cousin s'énervait à côté d'elle, elle le voyait, Black Haru en tarderait pas à refaire surface. Elle le reconaissait au sourire méprisant qu' arborait le jeune homme, c'était très mais alors très mauvais signe. Son cousin devenait incontrolable et dangereux. Tout le contraire de ce qu'il était en étant white Haru. Elle se tordait les doigts, anxieuse. Elle s esentait mal, elle aurait du aller en cours. Elle n'aurait pas du rester là, maintenant, Haru n'était pas loin de pêter un cable, Satô le provoquait et lui répondait à ses attaques.


- Hum, le directeur, hein ? J'ai pas trop envie, et toi, Sakuya?

Elle lui lança un regard désespéré. le jeune homme était en mode Black Haru et maintenant il ne reculerait devant rien. Encore une fois la jeune fille s'en voula. S'était de sa faute si son cousin s'attirait des problêmes, elle n'était qu'une idote doublée d'une imbécile... Elle voulut parler, mais les évènements la prirent de cours. Hatsuharu s'énerva et balança son poigs dans le nez du professeur qui s'écroula par terre. Haru éclata d'un rire sans âme. Un rire flippant.

- Haru ! Arrête ! Tu l'as... Tu...

Elle allait dire tu l'as défoncé, ou tu lui as refait le portrait. Mais elle se doutait que cette histoire se finirait mal. Même très mal. même si la jeune fille était loin de se douter de la vérité. Haru était devenu incontrolable et maintenant, ils étaient vraiment mais alors vraiment dans la... Elle fut tirée de ses pensées par le directeur en personne, qui examina Satô, apparamment, Haru ne l'avait pas trop amoché. En tout cas, pas assez étant donné que l'autre était toujours conscient et els fixait avec un regard noir de haine. Le directeur leur promit des ennuis, mais Sakuya s'en doutait; mais le pire... C'est que Black Haru ricana, ce qui exaspéra encore plus le directeur. Haru fit mine de partir en la prenant par le bras. Mais le directeur prononça une sentence qui fit défaillir Sakuya.

- Je crois qu'un coup de fil a M.Akito s'impose.

Elle sentit un noeud lui tordre l'etomac. Sa main glissa et le bras de son cousin etomba mollement, Ce n'était aps possible... Pas LUI... Pas Akito... Sakuya ne voulait plus le voir. Plus Jamais. Elle se sentait mal en s aprésence, l'angoisse qui lui nouait le ventre en était la preuve. Akito est un être abjecte, mais elle n''a aps la force de se rebeller, ni de lui répondre. Pour elle Akito est une grande source de frayeur. Au-delà de se qu'on peut imaginer ou concevoir.

- NON ! ... Ce n'est pas la peine, prévenez juste nos parents, Akito est... très occupé.

Le directeur ne souriait plus.

- Suivez moi.

Elle saisit Haru par la manche et lui lança un regard éloquent.

* Resister ne nous apportera que des ennuis *

Ils le suivèrent dans le dédale de couloir. Sakuya marchait d'un pas lourd, en plus elle venait de comprendre qu'ele avait oublié son livre là-bas. Elle jetta un coup d'oeil à Haru, elle ne savait pas si il était redevenu soft. Il avait le regard enigmatique et les traits tirés. Le directeur les pria de s'asseoir et de patienter sur les chaises en face de son bureau. Il allait surement appeller Akito. Sakuya sentit son souffle se tarire.

- On fait quoi, Haru ? Akito, il va... Venir tu crois ? Je suis désolé, c'est de ma faute si tu es là...

Sa voix n'était pas assurée, et ses phalanges blanchirent tandis que ses poings se serraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HatsuHaru Soma
Modérateur
Modérateur
avatar

Rang : |¤|~Maudit du Boeuf ~ Le rêveur insomniaque ~ Petit Modo~|¤|
|¤|~Troisieme adepte de Time-sama.~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: HatsuHaru
Age : 17 ans
Relation: Direction --> Ma fiche de relations ^^

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Jeu 17 Juin - 21:23

- NON ! ... Ce n'est pas la peine, prévenez juste nos parents, Akito est... très occupé.

Haru savait tres bien que ca ne servait a rien de dire ca. Mais il savait aussi que sa cousine avait une peur incroyable d'akito, et quand ce moment, elle devait paniquée intérieurement. Il n'aurait pas du faire ca, il le savait tres bien, mais c'est ce prof débile qui l'avait énervé, c'était de sa faute, apres tout. Le directeur les pria de le suivre, et a ce moment, Sakuya lui pris le bras et lui lanca un regard qui voulait tout dire. Ne résiste pas. Haru optempéra, et suivit le groupe. Pendant qu'il marchait vers le bureau, il essaya de prévoir ce qui allait ce passer. Si le directeur apellait vraiment Akito, ils allaient avoir encore plus d'ennuis que maintenant, car Akito n'allait certainement pas en rester la. Ils étaient vraiment dans le pétrain. Que faire? Arrivée dans le bureau, ils s'assirent sur des chaises pendant que le directeur allaient téléphoné.

- On fait quoi, Haru ? Akito, il va... Venir tu crois ? Je suis désolé, c'est de ma faute si tu es là...

Non, c'était de sa faute. C'est lui qui aurait du refuser, au départ, de ne pas aller a son cours. Sakuya n'avait rien avoir la dedans. C'est lui qui l'avait entrainé dans tout ca, c'est lui qui avait répliqué et frappé Sato. Quant a la question ''on fait quoi?'', il n'en savait rien. Il devait improviser, maintenant. C'était a lui de s'en occupé, car, vu l'état émotionnel de Sakuya, elle n'était pas en état de faire quoique se soit.

- Je reviens, ne bouge pas.

Il se leva, alla dans le bureau du directeur, lui arracha le téléphone des mains alors qu'il était en pleine conversation, raccrocha, et s'assit dans la chaise devant lui.

- S'il vous plait, Monsieur le directeur, veuillez accepter mes excuses les plus sinceres pour tout ce bazar. Mais, ne trouvez-vous pas que c'est un peu abusif? Vous ne pourriez pas seulement nous donnez deux ou trois semaines de retenues?

Il le regarda avec le regard le plus coupable qu'il connaisse.

- Vous croyez que m'arracher le téléphone des mains est un bon début pour me demandez ca, espece d'insolent!? Veuillez retourner vous asseoir. Je n'avais pas finis mon coup de fil.

Haru, qui n'avait fais qu'empirer la situation, retourna s'asseoir, fit un regard désolé a sa cousine, et s'enferma dans un mutisme. Apres quelques minutes, le directeur sortit de son bureau.

- Akito n'ayant pas assez de force, et se faisant soigner par monsieur Hatori. il ne viendra pas. Mais je l'ai mis au courant de vos agissements, et a dit qu'il s'occuperait de vos cas, une fois rétablit.

[Désolé si la situation est un peu étrange, je ne savait pas trop comment continuer. ^^' Je me demande comment ca va finir, cette histoire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakuya Sôma
Maudit
Maudit
avatar

Rang : |¤|~ Maudit du Tigre ~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: Sakuya Sôma
Age : 17 ans
Relation: Pas mal de personnes en fait ^^'

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Lun 21 Juin - 10:52

Son cousin lui intima l'ordre ne pas bouger et ... Sakuya obéit. Mais malgré elle. La jeune fille ne savais pas ce que Haru avait en tête et encore moins ce qu'il allait tenter de faire pour les sortir de là, mais elle... Elle était tout simplement incapable de bouger ou de l'aider. Le fait qu'elle allait peut-être voir Akito la terrorisait et l'empêchait de réfléchir à peu près correctement. Mais, même si elle savait que son cousin essaierait de les sortir de là, elle se doutait bien qu'ils s'y prendrait de la mauvaise façon. Il était black Haru il n'y a pas si longtemps, il n'était pas tout à fait calmé. Merde ! Elle aurait du l'empêcher de partir. Pourquoi Akito la mettait dans cette position d'incapable ? Pourquoi son seul nom... La terrifiait totalement ? Elle se prit la tête entre les mains et elle poussa un gemissemement rauque. Si, elle savait pourquoi il la terrifiait. Cela remontait à cette fête... Et à tout ce qu'il lui avait dit après... Mais alors pourquoi se trouvait-elle si.. PITOYABLE ? Elle avait envie de pleurer mais aucune larme ne coula et ses joues restèrent parfaitement sêchent. Elle n'avait même plus la force de pleurer. Pathétique. Elle s'en voulait à mort d'avoir entrainer son cousin avec elle, et si Akito arrivait, il devrait aussi le supporter.

Le jeune homme revint à cet instant, mais le silence était morose si bien que Sakuya ne posa pas de question. Et le regard désolé d'Haru en était la preuve. Elle ne savait pas ce qui s'était passé dans le bureau du directeur. Elle avait juste entendue quelques éclats de voix mais rien d'autre. Mais si Haru ne lui parlait pas, cela voulait bien dire ce que ça voulait dire... A ce moment là, la porte s'ouvrit et le directeur apparut. Les paroles qu'il prononça étaitient empreine de regret.

- Akito n'ayant pas assez de force, et se faisant soigner par monsieur Hatori. il ne viendra pas. Mais je l'ai mis au courant de vos agissements, et a dit qu'il s'occuperait de vos cas, une fois rétablit.

Bon, ils avaient là une sorte de sursit. Ils reculaient juste pour mieux sauter. Mais c'était toujours mieux que rien. Sakuya repoussa els cheveux qui lui étaient tombés devant les yeux. Elle se leva et demanda au directeur :

- Que doit on faire en attendant ?

Le directeur la toisa et un air méprisant se peignit sur son visage, il semblait n'éprouver aucune sympathie pour les deux jeunes en face de lui.

- Rien du tout. Vous êtes renvoyés temporairement jusqu'à nouvel ordre. Vous pouvez partir, vous êtes attendus à la demeure Sôma.Et quant à vous Mlle Sôma, vous allez être redirigée vers un nouveau professeur de sport. M. Satô refuse de vous garder plus longtemps dans son cours. Hum ?

On aurait dit qu'aucune nouvelle ne lui fesait plus plaisir, à en juger par la mine supérieure qu'il arborait. Sakuya se sentit soudain très mal, elle n'avait pas l'habitude de se faire expulser de cours comme ça. A vrai dire il avait quand même de sérieuse raison de les virer. Hatsuharu avait quand même refait le portrait à Satô. Et si il y avait bie un point positif dans cette histoire c'est que Sakuya allait pouvoir éviter le cours de pêche melba (XD). Mais il était quand même abérant de constater que tout leur retombait dessus. Sakuya se demanda qu'elle version avait pu donner Pêche Melba pour s'en tirer aussi bien. Sur ce le directeur du penser que tout avait été dit car il retourna dans son bureau.

- Bah, on s'en tire.. Bien. Dit-elle en émettant un petit rire sans joie. On devrais rentrer.

Elle prit son sac par terre et elle offrit un sourire désolé à son cousin.

- Encore désolé, je t'ai attiré que des ennuis. On va se faire démolir par Akito... Quand il aura la force de nous crier dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HatsuHaru Soma
Modérateur
Modérateur
avatar

Rang : |¤|~Maudit du Boeuf ~ Le rêveur insomniaque ~ Petit Modo~|¤|
|¤|~Troisieme adepte de Time-sama.~|¤|
Féminin
Votre personnage
Nom du personnage: HatsuHaru
Age : 17 ans
Relation: Direction --> Ma fiche de relations ^^

MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   Dim 1 Aoû - 0:42

Ils étaient renvoyés temporairement. Bah, au moins, ce n'était pas définitif. Apres avoir conclu, le directeur retourna dans son bureau, le sourire collé aux levres. Haru grogna. Il déteste se directeur, ce prof, et, bien sur, cette école. Sakuya allait etre contente, puisque qu'elle n'aurait plus a assister au cours de gym de ce crétin, qui d'ailleurs, en réfléchissant, lui faisait penser a une peche. Surtout quand il s'était faché, plus tot. Hum.

- Bah, on s'en tire.. Bien. On devrais rentrer.

Haru acquiesca. Il était fatigué et irritable, apres cette désagréable aventure. Sa cousine lui offrit un sourire désolé.

- Encore désolé, je t'ai attiré que des ennuis. On va se faire démolir par Akito... Quand il aura la force de nous crier dessus.

Haru sourit tristement. Il savait tres bien qu'Akito risquait de se déchainer sur elle, plus que sur lui. Apres tout, c'était une fille. Il grimaca. Penser a ca le rendait malade.

- Ne t'inquietes pas pour moi, les ennuis, je connais.

Il n'avait pas la force, et surtout il ne savait que dire de la deuxieme partie des ses paroles. Comment lui dire qu'elle risquait beaucoup plus que lui de se faire démolir. Il fit une autre grimace.

- Bon, je crois que je vais partir, moi. Prends soin de toi, cousine.

Il lui fit un signe de la main, et s'éloigna tranquillement.

[Terminé.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une matinée calme ( enfin ce n'est pas si sur... )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finalement le calme est revenu.
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» tout est calme, reposé....
» Et une matinée ennuyeuse de plus, une ! (libre !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits basket RPG :: Etablissement Scolaire :: Lycée :: Cour du Lycée-
Sauter vers: